Les épices culinaires suite et fin

LA BADIANE ou ANIS ÉTOILÉE

Illicium verum   Famille: Magnoliacées

Anglais: Star anise; Espagnol: Badiana, badiàn

StarAnise

Provenance : Originaire de la  Chine du sud-ouest

Cette épice, en forme d’étoile, est le fruit d’un arbre toujours vert.

Durant la floraison, les fleurs sont superbes et ressemblent à des narcisses.

L’arbre prend six ans avant de commencer à produire mais la récolte peut s’échelonner sur plus de cent ans.

Historique : Son odeur attrayante en a fait l’un des premiers parfums et sels aromatiques de l’humanité.

Propriétés médicinales :

  • Pour traiter la toux, la bronchite et l’asthme.
  • Elle nettoie les sécrétions des bronches et agit comme expectorant.
  • Digestive, elle favorise la digestion
  • Favorise la lactation chez les femmes qui allaitent.

Emploi culinaires :

  • Même si l’anis étoilée et l’anis sont fort différent d’apparence, le goût est sensiblement le même, une saveur de réglisse
  • Utiliser avec parcimonie pour aromatiser la viande ou les plats mijotés.
  • Traditionnellement associé à la cuisine asiatique, notamment chinoise
  • On l’utilise beaucoup en distillerie pour parfumer certains alcools comme le pernod, le ricard, l’anisette, l’ouzo, etc.
  • Conservation: Très bonne conservation lorsque l’étoile est entière. L’anis étoilée en poudre est plus fragile – soit la réduire en poudre soit même en petite quantité ou vérifier son parfum avant d’acheter

 

Propriété symbolique : Au Japon, on a l’habitude de brûler l’écorce de l’arbre comme encens pour purifier l’intérieur des maisons 

LE GENÉVRIER

Juniperus communis,  Famille: Cupressacées

Provenance : Arbuste  de 0,5 à 5 mètres de haut poussant dans les landes, sur le bord de la mer dans l’hémisphère Nord

Historique : Le mot Gin vient du mot hollandais Geniver qui inventa cet alcool au 17ème siècle. Elle constitue l’élément de base d’un Martini

 genievre

Propriétés médicinales :

  • Antiseptique :

En infusion : pour laver les brûlures, la peau écorchée et

les blessures mineures :

– laisser infuser 8 c. à s. de baies dans 500 ml d’eau bouillante

pendant 1 heure;

– laver l’infection avec cette infusion plusieurs fois par jour.

En cataplasme : pour une coupure faite sur un instrument rouillé

ou contre les morsures d’animaux.

– piler des baies fraîches pour les réduire en purée

– recouvrir la plaie; protéger par une gaze propre et changer deux fois par jour   pour un 24-48 heures avant de faire sécher la plaie à l’air libre.

  • Carminative : aide à éliminer les gaz et les crampes

Digestive : tonifie le système digestif et calme les crampes intestinales

Diurétique : lutte contre les infections de la vessie

L’huile essentielle : en massage sur les rhumatismes et l’arthrite

Emplois culinaires :

v  Ayant parfumé la bière, quelques schnapps allemands, et sans conteste le gin, elle se retrouve

dans la charcuterie mais on l’oublie trop souvent même si elle fait partie de notre quotidien.

Riche en vitamine C et en minéraux: soufre, cuivre, cobalt

Antiseptique, c’est une des épices idéales pour la marinade, elle côtoie bien le gibier.

Puisqu’elle aime tremper dans la marinade, elle ne dédaigne pas la compagnie de l’ail,

du thym, voire du fenouil.

Elle parfume agréablement les pâtés et les farces; enrichit la saveur des plats cuisinés de boeuf ou de porc. Les Allemands en mettent les baies mures dans la choucroute.

Avertissement: ne pas utiliser pendant la grossesse ni si on souffre de problèmes aux reins.

 

LE PAVOT

Papaver somniferum, Famille : Papavéracées

 Provenance : Plante herbacée annuelle de 80 cm de haut, originaire d’Orient.

Historique : Le pavot cultivé est un dérivé du sauvage qui n’existe plus aujourd’hui, et qui était employé dès l’âge de pierre en Asie Mineure.Depuis l’antiquité, il est employé pour ses propriétés analgésiques.

PAVOT GRAINEPropriétés médicinales :

Calmante, C’est la morphine seulement qui

crée une accoutumance.

En tisane. :

Trouble du sommeil de l’adulte et de l’enfant.

Elle a un effet sédatif qui fait disparaître la nervosité, l’anxiété et l’émotivité.

Adoucissante : les fleurs sont excellentes en tisane pour soulager la toux et les irritations de la gorge.

Emplois culinaires :

Les jeunes feuilles en salade

Les graines mûres de pavot pour saupoudrer les pains ou pâtisseries.

Particularités de la plante : Le latex du pavot, séché, on produit l’opium, qui est un narcotique mais aussi la codéine, la morphine et l’héroïne.

Cet article, publié dans antioxydant, épices, comestible, cuisine santé, herboristerie, plantes aromatiques, plantes comestibles, plantes utiles, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les épices culinaires suite et fin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s