Huile essentielle de COMBAWA

HE COMBAWA

Publié dans Aromathérapie, comestible, essences, huiles essentielles, plantes aromatiques | Tagué , | 2 commentaires

Les réponses des belles aromatiques et alimentaires

Le pistachier lentisque ( Pistacia lentiscus)

IMG_5479

La myrte ( Myrtus communis)

IMG_5580

L’helichryse italienne (Helichrysum italicum)

IMG_5309

Le câprier (Capparis spinosa)

IMG_5015

Le cade ( Juniperus oxycedrus)

IMG_5458

Le thé des bergers ( Sideritis perfoliata)

IMG_5065

Publié dans plantes aromatiques | 1 commentaire

De belles aromatiques et alimentaires

Je voulais vous faire partager mes découvertes aromatiques et alimentaires grecques.

Les reconnaissez vous?

Bonne chance 🍀

Laurence

Publié dans plantes aromatiques | 9 commentaires

Un Super champignon pour vos neurones : Le yamabushitake ou crinière de lion

La Crinière de lion , de son nom scientifique Hericium erinaceus, est un champignon comestible et médicinal.

Il est également connu sous d’autres noms  comme : la barbe de satyre, champignon hérisson, hérisson barbu, pompon et, en japonais, bien sûr, il est appelé yamabushitake (ce qui veut littéralement dire « champignon « prêtre des montagnes » »).

Provenant d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie, il est identifiable par ses longs aiguillons pendants de 3 à 5cm qui tombent en cascade et qui le font ressembler à une crinière de lion.

Hericium erinaceus

Il pousse sur le bois dur, et a tendance à pousser en un seul bouquet de crêtes qui pendent. Il est commun de pouvoir en observer en train de pousser sur les Hêtre d’Amérique, en fin d’été ainsi qu’en automne

Dans l’alimentation moderne, il est souvent utilisé dans la cuisine végétarienne chinoise afin de remplacer le porc ou l’agneau, et on le trouve parfois dans les supermarchés asiatiques, frais ou séché.

La « crinière de lion » est un champignon médicinal qui est utilisé en médicine traditionnelle chinoise comme tonique digestif depuis plus de 2 000 ans.

Il est connu pour son rôle remarquable dans l’amélioration des fonctions digestives et hépatiques .

Les recherches scientifiques modernes appuient également ces affirmations et soulignent les effets particulièrement positifs du champignon sur la santé cérébrale, la mémoire et l’humeur Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ainsi que d’autres troubles neurologiques peuvent assurément bénéficier de l’utilisation du champignon « crinière de lion ».

Des études prouvent que deux groupes substances actives, erinacines et hericiones, sont des facteurs possibles de croissance des nerfs (NGF) ainsi que de leur stimulation. La NGF est une protéine essentielle à la santé des neurones qui régulent l’information du cerveau, comme les perceptions sensorielles, comme le toucher, la température la douleur et surtout la mémoire.

Un potentiel très prometteur sur la prévention et l’accompagnement de la maladie d’Alzheimer. 

Ce champignon  est également un puissant inhibiteur d’Helicobacter pilori, une petite bactérie intra-gastrique à l’origine d’atrophie gastrique, d’ulcères et de cancers. Il agira, dans ce cas, sur la reconstruction de la muqueuse gastrique et participera à la baisse de l’inflammation. Par ce même effet trophique et anti-inflammatoire qui optimise l’absorption digestive et réduit le risque de carences.

La posologie recommandéeEn comprimés : 250 mg, trois fois par jour, matin, midi et soir, accompagnés d’un grand verre d’eau.

En poudre :  une ou deux cuillerées à café rases, selon les besoins, diluées dans un grand verre d’eau très chaude sont recommandées. Laissez infuser quelques minutes.

Hericium erinaceus 1 - Copie

Sources :

https://www.plantes-et-sante.fr/encyclopedie/hericium-le-champignon-de-la-memoire

https://nootropique.fr/page/article/479/criniere-de-lion-super-champignon/

Publié dans adaptogènes, antioxydant, champignon médicinal, comestible, cuisine santé | Tagué , , , , | 6 commentaires

L’après jeûne, tout simplement…

Ça y est, le jeûne est derrière moi. J’ai terminé il y a 3 semaines maintenant mais j’ai dit que je vous en reparlerais un petit peu, alors voici.

J’ai réussi à jeûner 5 jours complets. Cela a été une très belle expérience que je renouvellerai avec plaisir.

Le jeûne pour moi n’était pas juste une détox alimentaire mais aussi une occasion de me reconnecter spirituellement, de reprendre contact avec mon intérieur, mes émotions.

Pour résumer rapidement cette expérience, eh bien j’ai été surprise de ne jamais avoir ressenti la faim. Je n’ai pas non plus expérimenté de gros malaises, genre mal de tête ou de ventre.

Aujourd’hui je me sens en pleine forme et je n’ai pas regretté ma décision d’arrêter le jeûne après 5 jours  (au lieu de 7). Je commençais à ressentir cette envie de faire une douce reprise alimentaire.

En effet, vaut mieux ne pas trop prolonger un jeûne mais s’assurer que la période qui suit soit bonne.

La reprise alimentaire  est la dernière phase d’un jeûne.

Cette reprise sera aussi bénéfique au corps que la cure en soi parce que le corps continue de bénéficier de ces repas légers de jus de fruits et de légumes…

courgettes crus

*****

Mon premier repas du midi au 6ième jour a été une recette tirée du livre de Thomas Uhl :Tagliatelles de courgettes crus, menthe, huile et citron.

Un vrai délice, les papilles se réveillent tout doucement mais surement 🙂

*****

Puis voici un jus maison avec mon tout nouveau magimix:

jus125

Cette recette perso varie de jour en jour:  (fenouil, épinards, pomme, orange et courgette )

– Le fenouil réduirait l’inflammation notamment lors d’arthrose.

– L’épinard, pour purifier et fluidifier le sang, nettoyer les organes du corps ou lutter contre les radicaux libres.

– La pomme pour sa comptabilité digestive avec les légumes.

– Une courgette parce qu’elle participe à la régulation de la tension artérielle.

Tout seul le jus de courgette n’est pas très bon, mais mélangé à des fruits ou des légumes plus sucrés (comme l’orange) eh bien le résultat est excellent.

Pour terminer ce jus, j’ajoute 2 cuillères à café de graines de chia puis hop au frigo …

***

Cette reprise est une aussi période propice à l’implantation de nouvelles habitudes sur plusieurs plans.

Enfin, le jeûne est un acte guérisseur comme il n’y en a pas d’autres…

Pour chercher un peu de clarté, il faut parfois aller profondément dans l’ombre de soi pour y chercher la lumière.

Savoir s’observer, trier. S’alléger en quelque sorte.

Il y a tant d’obligations et de choix qui ne sont parfois plus en harmonie avec ce que nous devenons au fil du temps.

Quand une remise à jour s’impose. Faut faire un petit scan de nos objectifs, de nos attentes, de nos rêves et s’assurer qu’ils correspondent bien à ce que l’on a vraiment envie de vivre.

Ce tri permet de faire de la place pour du nouveau.  Et surtout apprendre à prendre soin de soi … car personne ne peut le faire aussi bien que soi-même.

Pensez-y 🙂

Di

Vous pouvez aussi écouter un peu plus de détails sur mon « après jeûne » :

Voici aussi le lien  Pensées de Di pour l’ensemble des capsules de pensées positives sur les ondes de Radio Diois (RDWA ) les lundis et mercredis / une nouvelle émission toutes les semaines.

 

 

 

Publié dans allergies, antioxydant, cuisine santé, detox, herboristerie, Pensées positives, phytohérapie, plantes aromatiques, plantes comestibles, plantes médicinales, plantes utiles, système digestif, système immunitaire | Tagué , , , , , , , , , , | 5 commentaires

Huile essentielle d’IMMORTELLE ou HELICHRYSE

HE HELICHRYSE

Publié dans Aromathérapie, essences, huiles essentielles, plantes aromatiques | Tagué , , | 3 commentaires

Jeûner tout simplement…

Faire un jeûne consiste à arrêter de manger pendant quelques temps. La pratique du jeûne ne date pas d’hier, mais elle trouve actuellement un regain d’intérêt.

Le jeûne peut être pour nettoyer/détoxifier l’organisme  de façon préventive quand une personne est en santé.

Mais aussi pour des personnes souffrant de certains maux, comme la fatigue chronique, les allergies, l’hypertension, l’arthrose etc.

jeuner

Je suis loin d’être une experte, mais à force de beaucoup de lecture, j’ai appris que, quand le corps n’a plus de sucre (glucides) à disposition dans le sang, il en produit.

C’est à dire qu’il recycle les molécules de graisse et les protéines pour les transformer en un équivalent énergétique de glucide.

 

En pratique, pour un jeûne d’une semaine, il faut prévoir une bonne semaine de descente alimentaire, c’est-à-dire tabac, alcool, café, chocolat, puis protéines animales. Une semaine pendant laquelle progressivement on enlève des aliments pour arriver à une journée où on ne s’alimente que de fruits et de légumes crus.

Ensuite le jeûne… puis une période équivalente de reprise alimentaire en sens inverse.

Je me suis intéressée au jeûne après avoir assisté à un documentaire « Le jeûne, une nouvelle thérapie ? »   

J’ai ensuite beaucoup lu sur le sujet du jeûne. C’est entre autre le livre de Thomas Uhl qui m’a servi de guide pendant mon jeûne…« Et si je mettais mes intestins au repos? »

En fait, tout ce que j’ai lu ou entendu sur le jeûne n’a fait que confirmer la puissance du jeûne pour remettre le corps à zero, comme on nettoie un disque dur.

Sur le plan physiologique, le jeûne permet aussi de désintoxiquer le mental et cela pour moi était un PLUS non négligeable 🙂

Pensez-y !

Di

Vous pouvez écouter cette courte capsule audio sur le pourquoi de mon jeûne:

La suite de mon jeûne à suivre dans un prochain article …

Voici le lien pour l’ensemble des capsules de pensées positives de Di : Pensées de DI

PS: Il pourrait être sage de consulter un spécialiste avant d’entreprendre un jeûne.

 

 

Publié dans allergies, autres, cuisine santé, detox, Pensées positives, plantes aromatiques, printemps, système digestif, système immunitaire | Tagué , , , , , , , , , , | 9 commentaires

Les épices culinaires suite et fin

LA BADIANE ou ANIS ÉTOILÉE

Illicium verum   Famille: Magnoliacées

Anglais: Star anise; Espagnol: Badiana, badiàn

StarAnise

Provenance : Originaire de la  Chine du sud-ouest

Cette épice, en forme d’étoile, est le fruit d’un arbre toujours vert.

Durant la floraison, les fleurs sont superbes et ressemblent à des narcisses.

L’arbre prend six ans avant de commencer à produire mais la récolte peut s’échelonner sur plus de cent ans.

Historique : Son odeur attrayante en a fait l’un des premiers parfums et sels aromatiques de l’humanité.

Propriétés médicinales :

  • Pour traiter la toux, la bronchite et l’asthme.
  • Elle nettoie les sécrétions des bronches et agit comme expectorant.
  • Digestive, elle favorise la digestion
  • Favorise la lactation chez les femmes qui allaitent.

Emploi culinaires :

  • Même si l’anis étoilée et l’anis sont fort différent d’apparence, le goût est sensiblement le même, une saveur de réglisse
  • Utiliser avec parcimonie pour aromatiser la viande ou les plats mijotés.
  • Traditionnellement associé à la cuisine asiatique, notamment chinoise
  • On l’utilise beaucoup en distillerie pour parfumer certains alcools comme le pernod, le ricard, l’anisette, l’ouzo, etc.
  • Conservation: Très bonne conservation lorsque l’étoile est entière. L’anis étoilée en poudre est plus fragile – soit la réduire en poudre soit même en petite quantité ou vérifier son parfum avant d’acheter

 

Propriété symbolique : Au Japon, on a l’habitude de brûler l’écorce de l’arbre comme encens pour purifier l’intérieur des maisons 

LE GENÉVRIER

Juniperus communis,  Famille: Cupressacées

Provenance : Arbuste  de 0,5 à 5 mètres de haut poussant dans les landes, sur le bord de la mer dans l’hémisphère Nord

Historique : Le mot Gin vient du mot hollandais Geniver qui inventa cet alcool au 17ème siècle. Elle constitue l’élément de base d’un Martini

 genievre

Propriétés médicinales :

  • Antiseptique :

En infusion : pour laver les brûlures, la peau écorchée et

les blessures mineures :

– laisser infuser 8 c. à s. de baies dans 500 ml d’eau bouillante

pendant 1 heure;

– laver l’infection avec cette infusion plusieurs fois par jour.

En cataplasme : pour une coupure faite sur un instrument rouillé

ou contre les morsures d’animaux.

– piler des baies fraîches pour les réduire en purée

– recouvrir la plaie; protéger par une gaze propre et changer deux fois par jour   pour un 24-48 heures avant de faire sécher la plaie à l’air libre.

  • Carminative : aide à éliminer les gaz et les crampes

Digestive : tonifie le système digestif et calme les crampes intestinales

Diurétique : lutte contre les infections de la vessie

L’huile essentielle : en massage sur les rhumatismes et l’arthrite

Emplois culinaires :

v  Ayant parfumé la bière, quelques schnapps allemands, et sans conteste le gin, elle se retrouve

dans la charcuterie mais on l’oublie trop souvent même si elle fait partie de notre quotidien.

Riche en vitamine C et en minéraux: soufre, cuivre, cobalt

Antiseptique, c’est une des épices idéales pour la marinade, elle côtoie bien le gibier.

Puisqu’elle aime tremper dans la marinade, elle ne dédaigne pas la compagnie de l’ail,

du thym, voire du fenouil.

Elle parfume agréablement les pâtés et les farces; enrichit la saveur des plats cuisinés de boeuf ou de porc. Les Allemands en mettent les baies mures dans la choucroute.

Avertissement: ne pas utiliser pendant la grossesse ni si on souffre de problèmes aux reins.

 

LE PAVOT

Papaver somniferum, Famille : Papavéracées

 Provenance : Plante herbacée annuelle de 80 cm de haut, originaire d’Orient.

Historique : Le pavot cultivé est un dérivé du sauvage qui n’existe plus aujourd’hui, et qui était employé dès l’âge de pierre en Asie Mineure.Depuis l’antiquité, il est employé pour ses propriétés analgésiques.

PAVOT GRAINEPropriétés médicinales :

Calmante, C’est la morphine seulement qui

crée une accoutumance.

En tisane. :

Trouble du sommeil de l’adulte et de l’enfant.

Elle a un effet sédatif qui fait disparaître la nervosité, l’anxiété et l’émotivité.

Adoucissante : les fleurs sont excellentes en tisane pour soulager la toux et les irritations de la gorge.

Emplois culinaires :

Les jeunes feuilles en salade

Les graines mûres de pavot pour saupoudrer les pains ou pâtisseries.

Particularités de la plante : Le latex du pavot, séché, on produit l’opium, qui est un narcotique mais aussi la codéine, la morphine et l’héroïne.

Publié dans antioxydant, épices, comestible, cuisine santé, herboristerie, plantes aromatiques, plantes comestibles, plantes utiles | Tagué , , , | 1 commentaire

Ateliers de découverte : Aromathérapie et Hydrolathérapie

Une rencontre avec Claire Montésinos de Solaure, m’a incité  à vous proposer des ateliers découvertes de l’aromathérapie et l’hydrolathérapie cet été dans le Diois.

« Une initiation à l’utilisation des huiles essentielles et hydrolats en toute confiance »

aroma

Les dates sont fixées et les ateliers auront lieu à la ferme /distillerie La Louine/Solaure (www.solaure.fr ) le 13 juillet et le 24 août 2018 .

 

Au plaisir de vous rencontrer nombreux… 🙂

Voici les détails du programme et le bulletin d’inscription :

aromathérapie et hydrolathérapie 2018

aromathérapie et hydrolathérapie 2018 bulletin d’inscription

Bonne lecture

Laurence

 

 

 

Publié dans Aromathérapie, eau florale, essences, herboristerie, huiles essentielles, plantes aromatiques | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

MINCIR AVEC LES HUILES ESSENTIELLES

 

mincir HEMINCIR 2MINCIR 3MINCIR 4

 

Publié dans Aromathérapie, cellulite, detox, Huiles essenteilles, plantes aromatiques | Tagué , , | 10 commentaires