Une infusion de feuilles de ravintsara, à découvrir pour cet hiver !

Lors de ma visite à Natexpo à Lyon fin septembre, j’ai eu la surprise de découvrir et déguster une infusion de feuilles de ravintsara .

Une belle découverte que je voulais vous partager aujourd’hui.

Merci à Tristan Imbert,  fondateur  de la marque « Be Tsara  »  ( https://www.betsara.com/)

Un peu de botanique 

Le ravintsara ( Cinnamomum camphora) est un grand arbre de la famille des Lauracées, il est aussi connu sous le nom de camphrier.
Il a été pendant longtemps confondu et commercialisé sous la dénomination « Ravensara aromatica« , dont les propriétés et la composition biochimique sont différentes .( voir article de Cathy ( https://wordpress.com/post/conseilsphytoaroma.com/6973).

Ses feuilles sont recouvertes d’une couche cireuse. Elles sont persistantes, alternes, coriaces et entières. Elles mesurent 10 cm de long et ont une forme ovale. Ses fleurs sont blanches. Ses fruits  à maturité sont bleus sombres à noir. Ce sont des drupes sphériques, charnues et portés par un pédoncule épais et vert.

Originaire d’Asie, le ravintsara fut introduit à Madagascar il y a plusieurs siècles par les colons. Les malgaches l’ont évidement introduite et adopté dans leur pharmacopée traditionnelle, d’ailleurs « Ravintsara » signifie en malgache « bonne feuille ».

Usages médicinaux

On utilise ses feuilles pour produire l’huile essentielle de Ravintsara que tout le monde connait en Europe.

Mais traditionnellement les malgaches utilisent ses feuilles en tisane pour soulager nos petits maux d’hiver : fatigue, refroidissements.

Propriétés médicinales : anti-infectieuse, antivirale majeure, antibactérienne, immunostimulante, expectorante, neurotonique, énergisante, rééquilibrante,…

L’infusion de Ravintsara est à prendre le soir, quand on a des frissons, avec le changement de temps, quand on n’arrive pas à se réchauffer, quand on est fébrile et fatigué.

Conseils d’utilisation : 2 à 3 feuilles à faire infuser pendant 5 minutes dans un grand bol d’eau frémissante.

Pour  une action plus complète vous pouvez ajouter 2 feuilles d’Eucalyptus globulus ou un peu de cannelle écorce.

Déconseillé aux enfants de moins de 7 ans.

Pour en savoir plus sur le ravintsara et sur cette belle initiative  de Be tsara , je vous invite à les découvrir dans ces petites videos

Laurence

 

 

 

Publié dans arbres utiles, Aromathérapie, huiles essentielles, Madagascar, plantes aromatiques, plantes médicinales | Tagué , , , , | 7 commentaires

Comment venir à bout des poux

Voici comment venir à bout des poux !

ATTENTION  selon l’âge de votre enfant, on applique pas d’huiles essentielles !

Certaines huiles végétales sont très efficaces pour « étouffer » le poux ( huile de COCO) ou même l’huile d’olive ». D’autres comme ( huile de NEEM) agissent sur le système nerveux des poux, bloquent les orifices respiratoires, les empêchent de se nourrir et de se reproduire.

LES POUX

Bonne chasse aux poux

Sophie Mastrantuono

Publié dans Aromathérapie, huiles essentielles, huiles végétales, plantes aromatiques | Tagué , , , , , , | 2 commentaires

Le Ricin commun et son huile aux milles vertus

Bravo à tous,

Vous avez reconnu les graines de cette belle Euphorbiacee le ricin commun (Ricinus communis)

Le ricin commun (Ricinus communis) est un arbrisseau de la famille botanique des Euphorbiacées dont l’utilisation remonte à plus de 4 000 ans, époque à laquelle son huile permettait aux pharaons égyptiens de s’éclairer.  C’était aussi l’huile préférée de Cléopâtre , elle s’en servait comme démaquillant.

Le nom Ricinus signifie « tique » en latin : la graine peut ressembler à certaines tiques.

Il est originaire d’Afrique de l’est et  il s’est répandu un peu partout dans le monde, là où le climat le permettait. Il est cultivé dans de nombreux pays chauds d’Arabie, d’Asie, d’Afrique et d’Amérique pour en extraire de l’huile.img_6546

Aujourd’hui, l’huile extraite de ses graines est utilisée dans de nombreux domaines : industries chimique et pharmaceutique, cosmétique, alimentation…

Pourtant, le ricin est aussi très probablement la plante la plus toxique du monde ! Ses graines contiennent 1 à 10 % de ricine, une substance 6 000 fois plus toxique que le cyanure et 12 000 fois plus que le venin d’un crotale.

Sans prise en charge hospitalière, trois graines ingérées peuvent suffire à tuer un enfant, quatre à huit sont fatales à un adulte.

L’huile de ricin et ses bienfaits

L’huile de Ricin est obtenu par pression à froid des graines. Ce qui permet d’éliminer les toxiques comme la ricine qui ne sont pas solubles dans l’huile .

Dans les pays anglophones elle est connue sous le nom de Castor Oil.

Elle est incolore et très visqueuse , son goût est fade.

Sa composition chimique :

  • acide ricinoléique : 80 à 92%
  • acide arachidique : 0 à 2%
  • acide eicosénoïque : < 1%
  • acide linoléique : 3 à 8%
  • acide linolénique : 0,5 à 2%
  • acide oléique : 2 à 8%
  • acide palmitique : 1 à 4%
  • acide stéarique : 1 à 5%
  • insaponifiables : 0,1 à 0,8%

Ses propriétés thérapeutiques  

L’huile de ricin est reconnue pour purifier le système digestif.

C’est un puissant laxatif 

Elle est donc recommandée par voie orale pour assainir l’intestin, l’estomac, le foie ou encore les reins.

Attention : Par voie orale l’huile de ricin ne doit pas être utilisée sur du long terme, mais de façon occasionnelle . Bien respecter les doses recommandées. Elle est déconseillé aux enfants et aux femmes enceintes.

L’huile de ricin a des propriétés anti-inflammatoires remarquables.

Elle contient en moyenne 90 % d’acide ricinoléique qui est responsable de ses propriétés . Elle peut donc soulager tous les maux au niveau muscles et des articulations comme la polyarthrite rhumatoïde.

L’huile de ricin peut être appliquée localement sur la zone gonflée et/ou douloureuse. En massage ou en cataplasme elle fait des merveilles.

En Homéopathie

Les graines de ricin sont utilisées pour fabriquer la souche RICINUS COMMUNIS

En basse dilution RICINUS COMMUNIS pour aider à stimuler la lactation , D3 ou 4 CH, 3 à 5 granules toutes les heures, espacer dès amélioration.

En haute dilution RICINUS COMMUNIS pour contribuer à stopper la lactation, pour le sevrage,  3 à 5 granules toutes les heures, espacer dès amélioration.

Ses propriétés cosmétiques

Les vertus cosmétiques de l’huile de ricin sont innombrables. Elle agit particulièrement sur la peau, les cheveux, les ongles, les cils et les sourcils.

Pour la peau, l’huile de ricin a une action adoucissante, cicatrisante, hydratante et purifiante. Elle aide à combattre plusieurs problèmes de la peau comme les gerçures, les crevasses, les irritations, les rides et ridules, les taches brunes, les taches de grossesse, les acnés, etc.

Pour les cheveux , elle aide à la repousse des cheveux tout en les rendant plus doux, plus souples et plus sains.

Et pour la barbe  des Messieurs, c’est une solution naturelle pour avoir une barbe en pleine santé, forte et brillante.

En effet, elle a pour particularité de nourrir le poil en profondeur. De plus, elle vous permet d’accélérer la pousse, et de la rendre de meilleure qualité.

Laurence

Pour en savoir plus :

https://booksofdante.wordpress.com/tag/ricin-laxatif/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ricin_commun

Publié dans arbres utiles, detox, huile cosmétique, huiles végétales | Tagué , , , | 8 commentaires

Attention je contient un poison mortel !!!

Me reconnaissez vous?

Bonne chance

Laurence

Publié dans plantes aromatiques | 5 commentaires

Pourquoi le Quinquina ne sert pas de leçon aux scientifiques ?

J’ai beaucoup aimé ce billet d’humeur  d’Hélène Renoux dans le dernier numéro de la revue Plantes & Santé.

Merci  Dr Renoux pour ce bel article.

Je voulais vous le partager, il nous fait réfléchir sur les leçons du passé que l’on ne retient pas  et qui restent dans les archives de l’histoire. Quelle tristesse!

Pourquoi aujourd’hui un collectif de médecins et de scientifiques tirent à boulets rouges sur l’ Homéopathie avec autant de virulence ?

Pourquoi nier ses bienfaits sur les hommes et les animaux ?

Que de questions sans réponses qui laissent un peu perplexe sur la finalité de cette polémique.

Bonne lecture

Laurence

 » Bienheureux les rêveurs, les inspirés, car de leurs rêves et suppositions naissent des bienfaits »

la lecon du Quinquina

Publié dans arbres utiles, homeopathie, phytohérapie, plantes médicinales | Tagué , | 7 commentaires

Huile essentielle de Pin de Patagonie

Une espèce qui nous vient d’Amérique : le Pin de Patagonie  » Pinus ponderosa »

Belle découverte !

Sophie Mastrantuono

HE pin de patagonie

Publié dans arbres utiles, Aromathérapie, huiles essentielles, plantes aromatiques | Tagué , | 1 commentaire

Danièle Festy , une Grande Dame de l’Aromathérapie nous a quitté…

Je tenais à vous partager cette triste nouvelle le décès de Danièle Festy cette semaine.

Ses livres étaient des références dans le monde des huiles essentielles. Qui ne connaissait pas  » MA BIBLE DES HUILES ESSENTIELLES  » ?

Elle avait su vulgariser l’usage des huiles essentielles pour tout le monde.

Véritable pharmacien coach, elle vous accompagnait jour après jour, pour apaiser , soigner les maux du quotidien de toute la famille.

Merci Danièle pour tout ce travail sur les plantes et repose en paix.

Je vous invite à aller sur son blog pour la découvrir un peu plus.

http://www.danielefesty.com/2018/09/adieu-danièle-festy.html

Laurence

Publié dans Aromathérapie, huiles essentielles, plantes aromatiques | Tagué , | 9 commentaires

Le calendula ou souci officinal

Bravo à tous ceux qui ont reconnu cette belle fleur orange qui illumine nos jardins et apporte un peu de douceur dans nos vies.

Le souci officinal Calendula ou Calendule (Calendula officinalis)

Elle a été choisie comme Plante de l’année 2018 par la Guilde des herboristes au Québec.

Et pour une rentrée sans soucis je vous invite à relire mon article :

https://conseilsphytoaroma.com/2015/09/01/une-rentree-sans-stress-sans-soucis/

Publié dans Fleurs, herboristerie, plantes comestibles, plantes médicinales | Tagué , | Laisser un commentaire

Je suis douce et belle pour atténuer vos soucis de la rentrée… Qui suis-je ?

La dernière devinette de l’été

Publié dans plantes aromatiques | 5 commentaires

Les huiles essentielles, Guérison physique et émotionnelle : Un nouveau chemin à explorer

Les huiles essentielles… Guérison physique et émotionnelle…
Un nouveau chemin à explorer…
he

On peut se contenter de l’aspect thérapeutique des huiles essentielles du à leur composition biochimique volatile. C‘est une vision purement scientifique ! 

Oui elles vont soigner un rhume, une grippe, une cystite ou des douleurs musculaires, etc.
Leurs propriétés et leur domaine d’action sont riches et variés !

Mais , mais ….
Elles ne sont pas que cela! 
Elles ne sont pas que les remplaçantes des remèdes allopathiques dépourvues d’effets secondaires !

Meme si on a été formé à l’art du bon dosage, l’art de la bonne synergie, et celui de leurs contre-indications, elles sont autre chose de beaucoup plus subtil….

Il a fallu que je fasse ma propre expérience pour m’en rendre compte.

J’ai cueilli l’immortelle de Corse; j’ai foulé de mes pieds ses sommités fleuris
Je les ai pris dans les bras et là j’ai senti, ressenti :
Une empreinte odorante du vivant!

IMG_5309

Elles nous font ressentir leur terre, leur environnement, les eaux auxquelles elles s’abreuvent ainsi que la force du soleil dont elles ont aussi besoin pour évoluer et grandir …

Les huiles essentielles naissent d’une double alchimie inséparables :
celle du végétal, qui créent leurs molécules aromatiques, et celle de la distillation qui condense, concentre, leurs puissances thérapeutiques.

Elles sont vivantes, vives et pleines d’énergies.

Écoutez les, sentez les et vous comprendrez….

Des la cueillette, la plante pénètrent votre âme d’une façon douce et puissante à la fois .

Elle vous « parle », elle vous transmet leur essence divine grâce à leur la couleur, la forme des fleurs, la texture de leurs rameaux, le parfum qu’elles dégagent, le terroir auquel elle appartient…

C’est pour cela qu’il faut participer à leur cueillette, à leur distillation pour bien s’en rendre compte.

Elle nous reconnecte à notre Nature profonde .

Elle s’offre à nous, êtres humains, sur tous les plans :  physiques, émotionnels, énergétiques !

Alors une joie inexplicable, un sérénité soudaine, un désir de vivre nous envahissent…

Puis, vous vous retrouvez, vous lâchez prise, la cohésion corps/esprit renaît, tout cela grâce à notre odorat.

L’olfaction nous fait prendre conscience de merveilleuses choses: apaisement, paix intérieure, et découverte que le tout ne fait qu’un .

« Je suis chez moi, ici et maintenant »

Sophie Mastrantuono

Publié dans Aromathérapie, essences, huiles essentielles, plantes aromatiques | Tagué , , , | 4 commentaires