L’arbre à poivre ou Horopito, l’antifongique des Maoris de Nouvelle Zélande

Le Pseudowintera colorata, appelé aussi horopito ou arbre à poivre, est originaire de la Nouvelle-Zélande.Pseudowinteracolorata

Cet arbuste qui existe depuis plus de 65 millions d’années fait partie de la famille Wintéracées qui comporte quelques 120 espèces.

Il pousse lentement pour atteindre 1,50 mètre de haut à l’âge adulte.

Son feuillage est persistant et change de couleur avec les saisons. Ses fleurs sont verdâtres et plutôt insignifiantes.

 

 

 

Usages traditionnels

Les feuilles de l’Horopito étaient traditionnellement utilisées par les Maoris de Nouvelle-Zélande pour traiter la douleur et la diarrhée de l’estomac, probablement à cause de ses propriétés astringentes et antiseptiques.

Les feuilles fraîches étaient aussi mâchées pour calmer les maux de dents.

En usage externe , les Maoris préparaient  des cataplasmes avec  les feuilles hachées pour soigner les problèmes cutanés  comme des mycoses , des brûlures, des plaies ..

Sa composition chimique

La substance active de l’Horopito est connu sous le nom de polygodial.

C’est un dialdéhyde sesquiterpène insaturé au goût piquant, poivré qui vous donne cette fameuse sensation de chaleur et laisse la langue engourdie dans votre bouche.

On retrouve ce composé dans d’autres espèces végétales comme :

  • le poivre de Tasmanie (Tasmannia lanceolata)
  • le Brède mafane (Spilanthes acmella)  à Madagascar
  • la Renouée Poivre d’eau (Polygonum hydropiper) au Japon ou elle est utilisée en cuisine japonaise sur les sashimi

Le polygodial  a des propriétés antifongiques et antibactérienne importantes, c’est aussi  un répulsif à insectes puissant.

Le polygodial, un antifongique naturel particulièrement efficace contre le candida-albicans.

Une étude menées à l’Université de Canterbury en Nouvelle-Zélande ont montré que le polygodial avait un effet comparable, voire plus puissant, à celui de l’amphotéricine B, un puissant antifongique médicamenteux.

En 1982, alors que le professeur J. R. L. Walker et son équipe travaillaient sur l’isolement du dialdéhyde sesquiterpénique des feuilles d’Horopito à l’Université de Cantorbéry en Nouvelle-Zélande, ils ont remarqué de façon surprenante sa propriété antifongique contre Candida albicans.

Les scientifiques rapportent que le polygodial utilise différents types de mécanismes pour perturber les rôles des champignons et des levures.

Cette substance naturelle est également capable de perturber la structure de la membrane de la levure grâce à sa capacité « d’agir comme tensioactif non-ionique ».

Une autre étude, menée à l’Université de Californie, a montré que l’Horopito est 32 fois plus efficace contre le candida-albicans lorsqu’il est combiné à d’anis (Pimpinella anisum ). La dose recommandée est de 350 mg de polygodial et de 450 mg de graine d’anis par jour.

Si vous souffrez de Candidose pourquoi ne pas essayer cette plante ?

 

Laurence

 

 

 

Publié dans épices, candida albicans, detox, parasites, plantes aromatiques | Tagué , , , , , , | 3 commentaires

Prévention de la gastro ? Impossible direz-vous Et pourtant …

La rentrée, le cauchemar des open-spaces, des écoles, crèches et garderies, des goûters d’anniversaire, des multi passages dans les hôpitaux

Pourquoi des gastros ?

Tout simplement, tout le monde n’a pas le même respect de l’hygiène, ni la même sensibilité aux bactéries et virus.

MICROBE

C’est quoi un gastro ?

C’est une infection du tractus digestif, amenée par un virus (norovirus, rotavirus), ou une bactérie (la salmonelle, la shigella, le Coli) ou un autre microorganisme (par exemple les amibes). La transmission se fait dans la majorité des cas par l’intermédiaire des mains, de l’eau ou de l’alimentation.

Mais la gastro, cela peut-être « la tourista » des voyageurs qui vont en Asie, en Afrique, en Inde, en Amérique centrale. Pauvres touristes qui se rappelleront ensuite qu’il faut faire bouillir l’eau avant de la boire et faire attention à son alimentation. Tous les pays n’ont pas les mêmes notions d’hygiène que les occidentaux, de plus les habitants sont moins fragiles.

La gastro, cette inflammation du tube digestif, est très contagieuse. Elle cause de nombreux symptômes type diarrhées, fièvre, nausées, maux de tête, crampes abdominales et surtout chez le jeune enfant des cas de déshydratation important.

INTESTIN

Comment s’effectue la contamination ?

Par contact direct avec des mains infectées, par contact avec des personnes, pour les enfants par contact avec les jouets, une tétine qui est tombée, des mains sales qui prennent une part de gâteau. Pour un adulte, les transports en commun, les poignées des toilettes …

Quels sont les gestes à faire ?

ROBINETSe laver les mains, dès son retour chez soi, en sortant des toilettes, avant de toucher les aliments … Chez soi, c’est simple, à l’extérieur toujours se sécher les mains  avec un papier à usage unique et si possible ouvrir les portes avec les coudes.

 

 

 

Quels sont les mélanges synergiques d’huiles essentielles qui peuvent agir ?

La plus grande dissémination de gastro est l’alimentation. Etant donné que l’on ne peut pas analyser l’hygiène du plateau repas, il est possible d’agir en prévention, en période d’épidémies :

Ingrédients :

  • 1 goutte d’HE de basilic
  • 1 goutte d’HE de cannelle
  • 1 goutte d’HE de clou de girofle
  • 1 goutte d’HE de lemongrass
  • 1 goutte d’HE d’origan
  • 1 goutte d’HE de thym

Préparation :

–          Déposer ces gouttes sur un comprimé neutre

Administration :

–          les HE n’étant pas solubles dans l’eau, il est préférable pour potentialiser leurs actions de les avaler avec un verre de lait ou des cuillères de yaourt.

Quels sont les bénéfices que peuvent apporter les HE de cette formule ?

L’origan peut détruire le RNA du norovirus ; la cinnamone apporte des propriétés antibactériennes, le basilic traite les problèmes gastrointestinaux, le lemongrass combat les parasites et détruit les salmonelles. ..

Protocole pour calmer la diarrhée..

Ce protocole permet au système gastrointestinal de manager l’élimination des fluides, par l’intermédiaire d’un thé calmant :

Ingrédients

  • 30 ml d’eau
  • 1 sachet à thé de camomille
  • 1 sachet à thé de baume de citron  ou beurre de karité ou cacao
  • 2 cuillères à soupe de miel bio
  • 1 goutte d’HE de gingembre
  • 1 goutte d’HE de citron
  • 1 goutte d’HE de menthe poivrée

Préparation et administration

Chauffer les 30 ml d’eau juste avant le gros bouillon

  • Verser l’eau chaude dans un mug en céramique
  • Ajouter les 2 sachets de thé, laisser infuser 5 minutes puis retirer les sachets mélanger dans les deux cuillères à soupe de miel les HE
  • Boire le mélange

Massage calmant la diarrhée

Ingrédients :

  • 1 tasse d’huile d’amande douce
  • 3 gouttes d’HE de camomille
  • 1 gouttes d’HE d’orange douce
  • 1 goutte d’HE de menthe poivrée
  • 1 goutte d’HE de mélisse
  • 1 goutte d’HE de gingembre

Préparation et administration :VIRUS

  • Mélanger huile végétale et huiles essentielles.
  • En prendre au creux de la main et masser l’abdomen avec des mouvements concentriques dans le sens des aiguilles d’une  montre.
  • Laisser pénétrer et réitérer pendant plusieurs jours.

 

Cathy

Source :   « Huiles essentielles le sens des essences  » Catherine Bonnafous

Livre Catherine Bonnafous

Publié dans plantes aromatiques | 8 commentaires

La réglisse (licorice root) ou plus scientifiquement : Glycyrrhiza Glabra

réglisse

La réponse :

C’est la réglisse (licorice root) ou plus scientifiquement : Glycyrrhiza Glabrabaton de réglisse

Dotée d’un principe actif appelé la glycyrrhizine, la réglisse fait partie des plantes médicinale, elle est utilisée selon la German commission E pour la prévention des ulcères et le traitement des pathologies inflammatoires, notamment respiratoires

 La prudence est demandée aux malades cardiaques et aux hypertendus à cause de l’actif principal : la glycyrrhizine, hétéroside édulcorant. … surtout pour ceux qui cherchent arrêter de fumer …

 

 Une consommation normale n’implique pas de problèmes. Si le taux de glycyrrhizine est autour de 100mg /kg ou 10g / L, le fabricant du bonbon doit ajouter la spécificité « réglisse », et ajouter une mention d’alerte pour les personnes hypertendues, si la concentration est supérieure à 4g / Kg, ce qui se traduit aussi par 50 mg / Kg pour les confitures, et 300 mg / L pour les boissons alcoolisées (Pastis) et de 50 mg : L pour les boissons non alcoolisées (Antésite)..antesite

 

 Le cachou Lajaunie, vieux de plus de 100 ans, digne habitant de sa petite boîte metallique jaune, est le « bonbon » des adultes. Il joue le rôle de coupe-faim, mais surtout pour les fumeurs bloqués en réunion, remplace l’effet de la nicotine.cachou

 

 En médecine chinoise, la réglisse renforce l’énergie de la rate et de l’estomac, combat le « feu » du cœur, chasse le froid extérieur, a un effet expectorant, soulage les inflammations des muqueuses des poumons et des bronches, fait tomber la fièvre, est laxative … en résumé elle équilibre calme et tonicité, elle équilibre le yin et le yang. On pourrait l’appeler l’agent de liaison des formulations médicinaless où elle joue le rôle de temporisateur.baton
Partie utilisée : les racines. Occupation des mandibules ? acheter des racines de réglisse séchée et couper en tronçons, et au lieu de machonner du chewing-gum, machonner dans une journée une dizaine dee ces batonnets pour en extraire le jus pais rejetez les fibres vidées. Attention vous risquez de perdre votre voisin de bureau qui ne va pas supporter !!!!
D’un point de vue européen, la réglisse est bénéfique pour le traitement des inflammations de la bouche, du larynx, des bronches, contre la constipation, l’haleine forte, elle calme les douleurs causées par l’ulcère du duodénum.tisane

La tradition européenne d’herboristerie attribue à la réglisse une action adoucissante, c’est-à-dire qu’elle a pour effet de calmer l’irritation associée à l’inflammation, en particulier celle des muqueuses. Il semble qu’en plus de son action anti-inflammatoire, la réglisse agisse sur les fonctions immunitaires (voir Stimulation immunitaire, plus haut). Elle pourrait ainsi contribuer à combattre les infections responsables des inflammations des voies respiratoires, comme le rhume.

Les préparations peuvent être des décoctions pour nettoyer une peau atteinte par un eczéma résistant, une décoction pour faire des bains de bouche contre les inflammations des gencives et la mauvaise haleine, des infusions pour les intestins paresseux, des décoctions pour les ulcères duodénaux.

Recettes problèmes de peau : faire une décoction en mélangeant 15g de chaque racine suivante dans 2 litres d’eau bouillante pendant 20 minute : réglisse, bardane, salsepareille, gentiane, pissenlit

Recettes inflammation gencives et haleine forte : faire bouillir pendant 20 minutes dans un litre d’eau : 20 g de racines de réglisse, 40 g de feuilles d’eucalyptus, 10 g de parties aériennes de sarriette des montagnes

Recettes quintes de toux, aphonie, irritations du larynx (pour adulte seulement) : faire macérer pendant 10 jours dans 1 litre de vin blanc : 120 g de racine de réglisse, 60 g de graines d’anis, 60g de graines de fenouil. Filtrer et prendre quelques cuillères par jour le temps de l’irritation

Recettes pour intestins délicats, duodénum enflammé : faire une infusion comportant 50g de racines de réglisse, 50g de graines de fenouil, 100g de fleurs de millepertuis séchées, infuser, filtrer, boire 1 tasse par jour.

Cathy

 

Publié dans adaptogènes, herboristerie, plantes médicinales | Tagué , , , , , , | 6 commentaires

On l’appelle Gan Cao, mais qui est cette plante pluriannuelle ?

Une petite devinette d’automne.

Elle pousse dans les terrains argileux, elle est de taille assez petite (environ 1 mètre), possède une tige bien droite habillée de feuilles qui sécrètent une humeur visqueuse. Elle resplendit à la floraison en se couvrant de rappes dans les tons violet-bleu.

On la trouve dans les cahiers de médecine traditionnelle française et en médecine traditionnelle chinoise.

Des indices !

  • Elle apporte des vertus adoucissantes, antiinflammatoires, digestive mais elle fait fuir les hypertendus et les cardiaques
  • Elle est fuie par les hypertendus et certains cardiaques.
  • Elle a un goût sucré, épicé, addictif. Elle a fait la fortune d’un pharmacien toulousain avec sa vente en boîte métallique jaune !
  • En médecine chinoise, elle est neutre et équilibre le yin et le yang
  • En médecine européenne elle entre dans la composition de nombreuses décoctions digestives
  • Une boisson à partir de cette plante et d’anis est un véritable anti soif.

Qui suis je ?

Cathy

Publié dans adaptogènes, comestible, herboristerie, plantes médicinales | 10 commentaires

A ï e mes rhumatismes

 

La douleur est insidieuse, très résistante et la plupart du temps en activité la nuit.

Il existe de multiples sortes de douleur mais nous nous intéresseront uniquement aux douleurs rhumatismales, et l’aromatologie en rhumatologie représente une alternance aux antiinflammatoires non stéroïdiens. Pourquoi  chercher autre chose ?

Pour la naturalité des produits, à cause de l’innocuité des huiles essentielles ?

épine

Ø  La douleur principale ressentie en rhumatologie touche les zones musculosquelettiques.

Les manifestations de cette douleur sont très variées : le patient peut ressentir des lourdeurs à la mobilité, des fourmillements ou impatience dans les membres, des décharges électriques …

Formulation 1 / Massages deux fois par jour

-huile végétale de calophylle inophyle : 98 ml

-HE de baies de genévrier : 2 ml

Ø  La douleur ressentie peut surgir aux changements de temps, de saisons. Cette douleur se localise souvent sur des points de blessures antérieures. Elancements, gène dans les mouvements sont au premier plan.

Formulation 2 / Massages deux fois par jour

  • Huile macérât  de  millepertuis
  • HE de gaulthérie : 1,5 ml
  • HE d’hélichryse italienne: 0,5 ml

 

Ø  La douleur peut-être continuellement en sourdine, un traitement de fond peut sembler plus potentiel. Le but est de rendre articulations et ligaments souples et d’aider à la structuration des os. Ce traitement combine gemmothérapie et aromathérapie.

Formulation 3 / 10 gouttes par jour, de préférence à midi

  • 15 ml de macérât alcoolique de bourgeons de frêne / vertus drainantes
  • 15 ml de macérât alcoolique de bourgeons de sequoia /vertus stimulantes et antidouleurs
  • 15 ml de macérât alcoolique de bourgeons de vigne vierge / agit sur les articulations, contribue à soulager les douleurs et augmente la mobilité
  • 50 ml d’eau florale de cassis / incontournable source d’énergie vitale, indispensable à toute action santé
  • 0,1 ml d’HE d’orange douce
  • 0,1 ml d’HE d’origan
  • 1 cuillère à dessert de miel pour dissoudre les HEcactus

Ø  En traitement de fond par massage interposé, utiliser de l’huile de nigelle (cumin noir) dans laquelle il faut faire macérer pendant au moins 3 semaines des racines d’harpagophytum.CUMIN NOIR

Ø  Par ailleurs l’harpagophytum peut se prendre par voie orale à raison de 4 gélules / jour pendant 3 semaines

 

 

Ø  La reine des prés interviendra pour calmer les douleurs articulaires, à prendre par cures lors des poussées inflammatoires à raison de 4 gélules / jour pendant 3 semainesbardane

Ø  En tisane : mettre 25 grammes de racine de bardane, sèche et coupée, dans  ¼ de litre d’eau. Pour une action dépurative, en boire au moins 3 tasses par jour.

 

 

Ø  L’arnica des montagnes en cas d’inflammation aigüe, constitué principalement de flavonoïdes, il agit en inhibant une protéine responsable de l’inflammation (NF-KappaB). Utilisé par voie topique, il est cependant ingéré sous forme de granules homéopathique. Masser les zones douloureuses.arnica

 

Il n’y a pas de remède miracle contre les rhumatismes mais plein de petites astuces pour diminuer

Cathy

Publié dans Aromathérapie, huiles essentielles, plantes aromatiques, plantes médicinales | Tagué , , , | 2 commentaires

Le Thé des Bergers, le Thé Grec des montagnes , une tisane antioxydante à découvrir absolument cet automne !

La semaine dernière, Aimilia mon amie grecque, m’a fait découvrir un thé ou plutôt une tisane traditionnelle de son pays, le Thé des bergers.

thé grec

J’ai adoré le goût et l’arôme subtil de ce thé, son odeur  qui vous rappelle un peu le miel , un vrai régal pour le nez et les papilles !

Cette découverte olfactive et gustative m’ a donné envie d’en savoir un peu plus sur ce délicieux  thé traditionnel grec, sur ses propriétés médicinales.

Je vous partage aujourd’hui le fruit de mes recherches.

Beaucoup d’espèces sont connues sous le nom  de « Thé des bergers, Thé Grec des montagnes, Crapaudine de Syrie etc…

Toutes ces espèces appartiennent au genre botanique Sideritis de la famille des Lamiaceae.

Il existe 150 espèces de Sideritis, qui sont essentiellement des plantes vivaces,  originaires du Bassin méditerranéen qui sont connues depuis l’Antiquité comme plantes médicinales et très populaires en Grèce, Bulgarie et Albanie.

Le nom « Sideritis » vient du mot grec ancien « Sideron » qui signifie « Fer ». Il a été nommé ainsi car il contient de grandes quantités de fer.

En Grèce on l’appelle aussi  (Teion), signifiant « Divine », parce que les Grecs de l’antiquité, estimaient qu’il était le thé des Dieux de l’Olympe et des Titans, et qu’il  renforçait leur pouvoir !

C’est le thé préféré des bergers grecs, parce qu’il leur donne de l’énergie, les réchauffe l’hiver sur les montagnes et les protège contre la grippe et les microbes.

En Grèce , il existe  17 espèces de  Sideritis  qui poussent à plus de 1 000 mètres d’altitude, dans les montagnes rocailleuses. Ce sont des espèces protégées  à l’état sauvage qui sont cultivées pour fabriquer le thé Grec des montagnes.

Les plus connues sont :

  •  Sideritis scardica : le thé des bergers du Mont Olympe Scardica-6
  • Sideritis perfoliata : le thé des bergers du Mont Athos et Pindos connu sous le nom de « bitouni » le plus intense en goût et arôme.Perfoliata-1
  • Sideritis raeseri  : le plus consommé et cultivé en Grèce.Raeseri-6-600x530
  • Sideritis syriaca :  appelé aussi Malotira  sur  l’île de Crète.

 Usages traditionnels

Ces plantes sont  traditionnellement utilisées  en infusion pendant l’hiver pour renforcer le  système immunitaire, pour  prévenir les maux d’hiver, très efficace en cas de rhumes ou autres congestions ORL.  Mais aussi  pour améliorer la digestion et stimuler la circulation du sang,

La composition chimique 

La plupart des espèces de Sideritis, sont riches en flavonoïdes, en fer et en huiles essentielles

En 2011, le journal of Ethnopharmacology vante les propriétés anti-oxydantes des Sideritis avec des teneurs élevées en flavonoïdes.

Cette étude a porté sur les 150 Sideritis distribués sur l’aire de répartition méditerranéenne. Elle met en avant les propriétés anti-ulcéreuses, carminatives, anti-inflammatoires et anti-spasmodiques.

Sa richesse en flavonoïdes lui prêterait un intérêt dans la prévention des maladies cardio-vasculaires en diminuant la pression artérielle.

Il aurait été aussi démontré un effet anti-inflammatoire sur la maladie d’Alzheimer et l’inflammation imputée à la réaction immunitaire à la maladie;

Mode d’emploi 

Verser 1 litre d’eau bouillante sur 3 cuillères à soupe de thé des bergers  et laisser infuser au moins 5 à 10 minutes .

Prendre 1 à 2 tasses par jour pour avoir une action bénéfique. En hiver pour renforcer son action en prévention de la grippe , vous pouvez rajouter du citron et du miel.

L’été il peut être consommé comme thé glacé, c’est délicieux et très rafraichissant.

thé glacé

Pour mieux connaître ce thé des bergers je vous invite à aller sur le site de mon amie Aimilia

https://www.oros-herbs.com/fr/

Pour vous faire voyager un peu dans la campagne grecque  pourquoi pas visionner cette petite vidéo

 

Petite anecdote :

Connaissez vous le thé des Alpes ou Crapaudine à feuille d’hysope ?

Une autre espèce du genre Sideritis,  le Sideritis hyssopifolia thé des alpes

Ce Sideritis pousse en montagne dans les rocailles des massifs calcaires de Savoie et Haute Savoie. C’est une espèce protégée  qui  a les fleurs jaunâtres et dégage une odeur citronnée et légèrement mentholée.

 

Il entre dans la composition de la « grande chartreuse ».

Comme son cousin grec il réchauffe et il est très utile aux coups de froids alpins.

Bel automne à tous.

Laurence

Publié dans antioxydant, Aromathérapie, huiles essentielles, plantes aromatiques, système immunitaire | Tagué , , , | 9 commentaires

Envie de pouvoir dormir sans somnifères ?

 

 

Des formules tirées de mon livre, faciles à réaliser et efficaces dans la durée.

Livre Catherine Bonnafous

Bien dormir, c’est le dilemme de nombreux d’entre nous, mais comment faire ?

Le recours à la chimie est certes efficace un temps puis le corps s’habitue et il faut augmenter les doses.

Les huiles essentielles, ne sont pas des solutions miracles mais des aides bienfaisantes dans la relaxation. Elles agissent par l’olfaction, mais combinées à des massages vont allier plaisir et détente.massage

Avant de se lancer dans le massage, il faut préparer la base huileuse. Utiliser des petits flacons ambrés de 50 ml permet de ne pas conserver trop longtemps le mélange et d’en refaire en changeant peut être odeurs et actions.

 

Tant qu’à faire un massage autant nourrir la peau avec l’huile de carotte. Cette huile peut être coupée avec par exemple de l’huile de noyaux d’abricot, de tournesol, de sésame … En prélever 48ml/flacon/formule.

bouteilleAjouter les huiles essentielles.

En route pour le matelas

Huile essentielle Bio Nombre de gouttes Action
HE orange douce (Citrus aurantium dulcis peel oil Expressed) 50 Pour réduire le potentiel de l’agitation, de l’anxiété
HE Lavande fine (lavandula angustifolia oil) 28 Pour faire lâcher prise, pour « dénouer » le plexus solaire
HE Marjolaine à coquilles (origanum majorana leaf oil) 11 Pour équilibrer les pensées, chasser les idées négatives
HE litsée citronnée (Litsea cubeba fruit oil) 11 Fraîcheur d’une HE très agréable et relaxante pour plonger dans le rêve

HE

Soirée détente

Huile essentielle Bio Nombre de gouttes Action
HE orange douce (Citrus aurantium dulcis peel oil Expressed) 35 Diminution du niveau de fatigue morale, relâchement des tensions
HE mandarine rouge (citrus nobilis oil) 35 Une atmosphère de paix, de détente pour un accompagnement à la plongée dans les bras de Morphée
HE myrte rouge (myrtus communis oil) 20 Equilibre l’humeur, apaise, diminue les endormissements difficiles
HE Lavande fine (lavandula angustifolia oil) 10 Réduit toutes les perturbations qui empêchent de trouver le sommeil

Formules pour pulvériser quelques gouttelettes dans la chambre, juste avant le coucher / Bonne nuit les parents

Dans les formules destinées à être pulvérisées en spray, il faut se munir d’un petit flacon pulvérisateur de volume de 50 ml, et acheter de l’alcool dénaturé bio.VAPO

Verser ensuite les 100 gouttes de la synergie dans 45 ml d’alcool.

Bien agiter, pulvériser environ 20 minutes avant le coucher.

Huile essentielle Bio Nombre de gouttes Action
HE petit grain bigaradier (citrus aurantium amara twig oil) 48 La douce ambiance relaxante de l’odeur de fleur d’oranger
HE Lavande fine (lavandula angustifolia oil) 36 Détente nocturne souveraine
HE mandarine verte (citrus reticulata oil) 8 HE calmante et sédative
HE ylang-ylang (cananga odorata flower oil) 8 Cette HE permet de faire baisser les tensions qui empêchent la détente et l’endormissement

Soyez relax

Cathy

Publié dans Aromathérapie, Huiles essenteilles, plantes aromatiques, sommeil | Tagué , , | 6 commentaires

La course a repris ! Les huiles essentielles à la rescousse

cerveau et odeursEmbouteillages, stress, courses, mauvaise concentration … le dur côté de la rentrée. Mais est-ce vrai que les huiles essentielles agissent sur le cerveau par l’intermédiaire des odeurs ?

Les huiles essentielles agissent par l’intermédiaire de la voie olfactive. Les odeurs atteignent directement les centres émotionnels en court-circuitant les réflexions conscientes.

Il existe dans le commerce pléthore de synergies d’huiles essentielles toutes prêtes avec la promesse d’effets totalement positifs. Mais l’invitation au bien-être ne dépend pas d’une formulation mais d’un ressenti par rapport à une odeur.

Sélection d’huiles essentielles à vocation bien-être antistress

Plaisir d’agrumesorange

Huile essentielle Bio Nombre de gouttes Action
HE orange deuce (Citrus aurantium dulcis peel oil Expressed) 50 Huile essentielle de l’équilibre : tonifie le physique et relaxe le psychique
HE citron vert (Citrus Limon peel oil Expressed) 30 Huile essentielle facilitant la concentration
HE bergamote (Citrus Bergamia Peel Oil Expressed) 16 Huile essentielle positivante à l’arôme frais et calmant
HE Litsée citronnée (Litsea cubeba fruit oil) 4 Huile essentielle apportant optimisme, gaieté et détente

Fraîcheur des sens

Huile essentielle Bio Nombre de gouttes Action
HE d’orange douce (Citrus aurantium dulcis peel oil Expressed) 60 Huile essentielle de l’équilibre : tonifie le physique et relaxe le psychique
HE lavande fine (Lavandula angustifolia oil) 35 Huile essentielle sédative facilitant la décontraction, l’évasion du quotidien
HE Marjolaine à coquilles (origanum majorana leaf oil) 5 Huile essentielle faisant oublier fatigue et anxiété

Lâcher prise

Huile essentielle Bio Nombre de gouttes Action
HE de Bergamote (Citrus Bergamia Peel Oil Expressed) 35 Huile essentielle de l’équilibre régulant les variations de caractère, les états d’agitation, de stress
HE de lavande fine (Lavandula angustifolia oil) 35 Huile essentielle sédative facilitant la récupération en période de surmenage, de sautes d’humeur
HE de géranium (Pelargonium graveolens flower oil) 12 Huile essentielle aidant à retrouver la confiance en soi, équilibrant les sautes d’humeur
HE d’encens (Boswellia carterii oil) 10 Huile essentielle améliorant la créativité, calmant l’émotivité
HE d’orange douce (Citrus aurantium dulcis peel oil Expressed) 8 Huile essentielle pour aider à retrouver l’entrain, les idées positives

Esprit clair et sans brouillard

Huile essentielle Bio Nombre de gouttes Action
HE de lavande fine (Lavandula angustifolia oil) 60 Huile essentielle apportant calme et réflexion sans panique
HE citron jaune (Citrus limon peel oil Expressed) 18 Huile essentielle chassant le pessimisme, le manque de réaction
HE de menthe poivrée (Mentha piperita oil) 18 Huile essentielle tonique du corps et de l’esprit, fraîcheur des idées
HE estragon (Artemesia dracunculus oil) 2 Huile essentielle chasse-spleen
HE Petit grain bigaradier (citrus aurantium amara oil) 2 Huile essentielle calmante, équilibrante

Défi concentration

Huile essentielle Bio Nombre de gouttes Action
HE de menthe poivrée (Mentha piperita oil) 50 Huile essentielle « effet froid », décongestionnante
HE menthe des champs (Mentha arvensis oil) 20 Huile essentielle soulageant les tensions
HE litsée citronnée (Litsea cubeba fruit oil) 20 Huile essentielle équilibrante, chasse les pensées négatives
HE laurier noble (Laurus nobilis oil) 10 Huile essentielle renforçant les capacités mnésiques

Ces synergies sont à utiliser de différentes manières :

soit verser quelques gouttes (3-4) sur un mouchoir en papier et respirer quand le besoin s’en fait sentir (avant un examen, un entretien d’embauche, un rendez-vous chez un médecin),

  • soit en préparant une huile de massage pour la peau : 10 ml d’huile végétale de Millepertuis ou de Calophylle inophyle ou d’amande douce et 20 gouttes du mélange d’huiles essentielles
  • soit en disposant 15 gouttes dans un diffuseur (quantité suffisante pour plusieurs diffusions de 15 à 20 minutes dans une journée, en discontinu)

 

Prendre un flacon d’huiles essentielles propre (5 ou 10 ml), et préparer la synergie avant de remettre le codigoutte (compte-gouttes) pour les calculs des différentes utilisations.

Livre Catherine BonnafousToutes ces recettes sont tirées de mon livre  » Huiles essentielles, le sens des essences  » Editeur  La source vive,  2016

Cathy

Si  vous êtes intéressé par mon livre  , n’hésitez pas à me contacter

Bonne lecture

 

 

Publié dans huiles essentielles, plantes aromatiques | Tagué , , | 5 commentaires

Le Cèdre de l’Atlas ( Cedrus atlantica) un arbre majestueux

La petite cocotte qui deviendra grande n’est autre que  le fruit du cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica)

Le cèdre est originaire du Moyen Orient, il appartient à la famille botanique des Pinaceae. C’est un arbre majestueux, appelé l’arbre de la force, pouvant atteindre 50 mètres de haut, à feuilles persistantes.


 

 

 

 

 

 

 

 

Il possède des branches dressées lorsqu’il est jeune, puis, prenant de l’âge, l’arbre s’élargit, au point de prendre un magnifique port tabulaire : les branches s’aplatissent en éventails horizontaux.

Les Propriétés et usages du cèdre de l’atlas

Le mot cèdre vient du grec “kedros” qui était le nom d’un conifère du temps d’Homère.
Le cèdre est un symbole d’immortalité.

On l’appelait anciennement “la vie des morts”, parce que le parfum de son bois éloigne les insectes et les vers rongeurs des tombeaux.

Au Moyen-Orient, on parfume la vapeur des hammams à l’essence de cèdre

La magie leur attribue des pouvoirs purificateurs et protecteurs.

La fumée de cèdre est connue dans les rites pour purifier et chasser les mauvais rêves.

Pour protéger votre logis contre les mauvais génies, plantez devant la porte une fourche en bois de cèdre, les dents en l’air et pointés dans la direction d’où vient le vent.

Le cèdre de l’Atlas est un arbre  très apprécié par sa résistance et la qualité de son bois.

Symbole de longévité et de solidité, il est vénéré depuis l’Antiquité et fut employé par les civilisations du Moyen Orient pour construire les navires, les palais et les sarcophages.

Son bois et sa résine  ont un  parfum boisé caractéristique, ils  sont largement utilisés en aromathérapie.

Astuces 

Un antimite naturel : Suspendez dans vos garde- robes  des morceaux de  bois de cèdre pour repousser les insectes.

 

L’huile essentielle de cèdre de l’Atlas est très efficace contre la cellulite.

Elle est notamment dotée d’un fort pouvoir antiseptique et une activité décongestionnante remarquable.

Composition chimique

  • Sesquiterpènes 50%
  • Sesquiterpénols 30%
  • Sesquiterpénones 20%

Propriétés thérapeutiques 

  • Lymphotonique
  • Phlébotonique
  • Régénératrice artérielle
  • Lipolytique
  • Expectorante  et mucolytique
  • Tonique du cuir chevelu
  • Antifongique, anti-moustiques, anti-mites

Indications  principales

  • Cellulite, rétentions d’eau
  • Drainage lymphatique
  • Varices, jambes lourdes , hémorroïdes
  • Athérosclérose , mauvaise circulation
  • Peau et cheveux gras, pellicules, chute de cheveux
  • Dermatoses fongiques, parasitaires et eczémateuses
  • Toux, bronchites

Contre-indications 

  • Cancers œstrogéno-dépendants.
  • Bébé enfant de mois de 3 ans ,
  • Femme enceinte et allaitante ( huile essentielle abortive à long terme)
  • Ne jamais l’utiliser pure sur la peau

Utilisation 

  • En frictions circulatoires et drainantes, diluée dans une huile végétale
  • Massage sur le cuir chevelu, en masque ou en ajout à un shampooing pour les soins des cheveux
  • Diffusion atmosphérique
  • Dans la maison pour éloigner les mites et les nuisibles

Une petite recette traditionnelle

Pour favoriser l’élimination de la cellulite et la rétention d’eau :  Diluer dans 50 ml d’huile végétale ( 25 ml jojoba + 25 ml calophylle)   10 gouttes HE de cyprès + 10 gouttes de cèdre de l’Atlas + 5 gouttes de pamplemousse ( Attention HE  photosensibilisante). Masser sur les jambes matin et soir.

 

Laurence

Source :

 

 

 

 

Publié dans arbres utiles, Aromathérapie, cellulite, detox, huiles essentielles, plantes aromatiques | Tagué , , , | 1 commentaire

Petite cocotte deviendra grande ?

 

Me reconnaissez vous ?

 

 

cocotte

Laurence

 

Publié dans plantes aromatiques | 2 commentaires