UN BREAK SANTE- BIEN ETRE / DO IN YOGA / HUILES ESSENTIELLES

Pour vous permettre de faire un break santé bien être , voici un stage de mon amie Claudie Bourry  au pays BASQUE

 

STAGE YOGA HEPour plus de renseignements voici le dépliant :Break Santé Bien être Juin 2018

Publié dans plantes aromatiques | Laisser un commentaire

LES ÉPICES CULINAIRES

Lointaines, précieuses … magiques peut-être ? Fascinantes sûrement !

epices

Les épices possèdent un grand pouvoir évocateur. Il y en a encore de nos jours, des gens qui n’osent pas les utiliser.

Dans la cuisine, on les range à part : hôtes de marques, on aime à les distinguer; exotiques, on s’en méfie un peu.

Dans le passé, les épices et les aromates, grâce à leurs emplois pour conserver les viandes souvent avariées, ont permis aux populations de demeurer en vie. Elles sont devenues, par le fait même médicinal.

Depuis la nuit des temps, on a découvert leurs bienfaits sur la santé et elles furent très tôt employées à des fins curatives.

Il fût une époque où, en Occident, elles nous étaient aussi familières que le sel. Nous les avons oubliées. Il est temps de les retrouver.

Par ces prochaines fiches techniques, j’aimerais :

-* Vous permettre d’oser employer de nouvelles épices, de nouvelles recettes exotiques pour en découvrir tous leurs secrets et leurs effets si fantastiques;

* Vous inciter à développer une sympathie, une complicité avec ces épices et, qu’à leur utilisation, une couleur, un bien-être, une anecdote puisse vous faire image.

* Vous engager dans une aventure herborisante; bourlinguer sur 60’000 ans d’histoires; goûter, respirer et reconnaître les composantes du monde fascinant des « Épices culinaires médicinales » tout en restant dans votre fauteuil !

MISE EN GARDE :

Toutes les épices, en surdoses, peuvent provoquer de graves affections et même conduire à la mort.

Voici quelques exemples : la muscade est hallucinogène, le safran provoque des crises d’hilarité et c’est à partir de la fève tonka que l’on fabrique la mort aux rats

DES ÉPICES SOUS TOUTES SES FORMES

Les épices peuvent se présenter sous diverses formes :

  • Écorces : la cannelle et la casse
  • Feuilles : le persil et le thym
  • Étamines : le safran
  • Fleurs : le girofle le carvi et l’anis
  • Fruits : le genièvre, le piment, le paprika, la vanille et le poivre
  • Graines : la cardamome, l’anis étoilée, la muscade le céleri, le sésame, la moutarde, le pavot et la coriandre
  • Rhizomes : le curcuma, le galanga et le gingembre

Tous ces chefs d’œuvres d’arômes et de saveurs contiennent des huiles essentielles que l’on peut extraire. Ces huiles sont ordinairement réservées à la parfumerie ou à la pharmacopée

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CONSERVATION DES ÉPICES

Les épices fraîches sont nettement plus aromatiques que lorsqu’elles sont séchées.

Toutes les épices peuvent être réduites en poudre, mais il est préférable de les conserver entières car elles conservent un arôme plus puissant et l’on évite également la falsification

Entreposer pour les conserver toutes les épices dans des récipients en verre teintés et hermétiques. L’exposition à la lumière, à l’air et à l’humidité accélère la détérioration des épices

On peut également congeler les épices qui vont garder ainsi toutes les saveurs (café

Insérer dans du sucre, elles aromatisent celui-ci pour notre plus grand délice. (bâton de vanille ou de cannelle).

Pour rester dans le thème du mois d’avril, voici 2 de fiches techniques d’épices originaires de l’Inde.

LA CARDAMOME

Du grec Kardamômon, :de kard = cresson de jardin amer et amômon, mot oriental désignant une sorte d’épice

Provenance :

  • Plante herbacée de 2,5 mètres de haut, provenant du sud de l’Inde
  • Elle est exploitée pour ses fruits qui renferment des graines noires à la saveur camphrée et chaude.
  • Elle est une des trois épices les plus chères au monde.

Historique :

  • Cléopâtre parfumait de cardamome les pièces de son palais à l’intention de Marc-Antoine, car elle est aphrodisiaque
  • En France, la cardamome fait partie de sa cuisine depuis les Croisades, notamment pour aromatiser et donner de la fraîcheur aux pâtés.Cardamone

Propriétés médicinales :

  • Digestive
  • Aphrodisiaque

Emplois culinaires :

  • Au Moyen-Orient on associe toujours, le café et la cardamome lorsque le soleil est au zénith avec un petit clou de girofle finement moulu.
  • Les Scandinaves aiment en parsemer dans les viandes hachées, les saucisses et les pains, les brioches et les entremets
  • En Angleterre; les Anglais n’oublient pas d’en saupoudrer leur vin chaud qu’ils dégustent à petites gorgées par les froides journées d’hiver.

Petit trucs :

Croquer des grains de cardamome pour parfumer l’haleine après avoir mangé de l’ail ou de l’oignon … ou avant d’entrer à la maison après avoir consommé de la boisson.

Achat :

Il est préférable d’acheter les graines et de les moudre au besoin. On retrouve trop souvent des poudres de cardamome mélangée à d’autres produits pour en diminuer le coût de production et en augmenter la marge de profit.

LE POIVRE

Piper nigrum

Du sanscrit pippali

Provenance :

Originaire de la côte sud-ouest de l’Inde, appelée Malabar, et jadis Malichabar « terre de poivre »

Liane de 6 mètres de hauteur. Plante typiquement tropicale

Historique :

Le poivre est l’épice la plus utilisée dans le monde après le sel

Déjà très populaire du temps des Romains et des Grec

Propriétés médicinales :

En infusion pour soigner le rhume et apaiser les maux d’estomac

Stimulant du système circulatoire et nerveux

Expectorant, il élimine les sécrétions bronchiques

Emplois culinaires :

Entier ou moulu au denier moment, seul ou en mélange pour accompagner la viande,

les charcuteries, le poisson, bref tous les plats !

L’idéal est de la concasser au mortier, puis le passer au moulin à café pour obtenir une poudre fine, avant de le présenter sur la table.

Les différents poivres :

poivres

Le poivre noir C’est plus fort que le poivre blanc. On l’utilise souvent en mignonnettes dans un moulin à poivre pour assaisonner une grillade

Le poivre blanc Il est beaucoup plus doux. C’est aussi le poivre qu’on utilise dans les sauces blanches, les crèmes, pour assaisonner une volaille, etc. pour ne pas se retrouver avec des « picots noirs ».

Le poivre vert C’est un grain frais, souvent en provenance de Madagascar, d’où son surnom de poivre de Madagascar. Doux et élégant, on le retrouve dans la sauce au poivre vert pour napper une pièce de boeuf grillée.

Le poivre rose Malgré son appellation, il ne fait pas partie de la famille des poivres. C’est une baie de couleur rose au goût légèrement poivré

Déconseiller aux enfants de moins de 2 ans et aux personnes âgées.

 

Publié dans épices, herboristerie, plantes aromatiques | Tagué , , , , | 1 commentaire

L’huile essentielle de gingembre

HE gingembre

AVERTISSEMENT et PRECAUTIONS :
« Ces indications, modes d’utilisation et propriétés, sont tirés d’ouvrages de référence en
aromathérapie et hydrolathérapie.
Toutefois, Sophie Mastrantuono attire votre attention sur ces informations qui ne sont données qu’à titre informatif. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager ma responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles, des huiles végétales et des hydrolats dans un but thérapeutique, veuillez consultez un médecin. »
Publié dans plantes aromatiques | 2 commentaires

Connaissez vous cet arbre emblématique de la médicine aryurvédique ? L’arbre du 21e siècle ou encore « le pharmacien du village » ?

Il s’agit du neem ( Azadirachta indica), aussi appelé margousier en français, c’est  l’un des piliers de la pharmacopée indienne depuis plus de quatre millénaires.

neem

Pour moi c’était une évidence de commencer mes articles du mois d’avril avec cet arbre emblématique.

Je vous invite à le découvrir plus en détails en lisant ce très bel article de Jonathan Léger RaymondThérapeute ayurvédique et herboriste accrédité par la Guilde des herboristes du Québec, Jonathan est co-fondateur du centre ayurvédique Espace Ayurvéda à Montréal. ( www.ayurvedarevolution.com)

 Le grand Nettoyeur du sang, le neem, arbre du 21e siècle

Officiellement déclaré « arbre du 21e siècle » par les Nations Unies, le neem est sans égal pour éliminer les toxines qui encombrent le sang et causent des problèmes cutanés. Il tonifie les muqueuses, notre « peau intérieure », tout en la purifiant de ses toxines. Son potentiel antiseptique élimine la plupart des bactéries, des fongus et des parasites. On le retrouve de façon quasi omniprésente dans les produits corporels en Inde, des savons aux pâtes à dent.

Nom latin : Azadirachta indica
Autres langues : nimba (sanskrit), margousier (français), neem (anglais)
Famille botanique : méliacées

Description : Le neem forme une couronne arrondie atteignant parfois 20m de haut, voire plus lorsqu’il atteint un ou deux siècles d’âge. Ses feuilles nombreuses et persistantes sont composées de 16-36 folioles de 3 à 8cm de long, aux dentelures caractéristiques. FRUIT NEEM

Il produit des inflorescences formées de plusieurs douzaines de petites fleurs blanches qui exsudent une délicieuse odeur mielleuse et des fruits ressemblant à de petites olives orangées, à la pulpe très fibreuse.

 

 

Distribution : Originaire du sous-continent indien, le neem prospère dans les zones tropicales, résistant aux sécheresses grâce à ses profondes racines mais pas au froid inférieur à 4 degrés Celsius. On le retrouve tout autour du globe, souvent près des maisons et des lieux publics où la diaspora indienne s’est installée. Il aime les sols bien drainés et sablonneux.

Parties utilisées : Par défaut, nous traitons ici des feuilles de neem. Également, les fleurs, les fruits, l’écorce, les branches, les brindilles, les racines et même la résine de cet arbre sont utilisées.

Constituants : Cet arbre contient plus de 140 constituants actifs dont une cinquantaine de tétranortriterpénoïdes, plusieurs terpénoïdes et une bonne quantité de bêta-sitostérol anti-inflammatoires. On y retrouve aussi de la quercétine, de la catéchine, des caroténoïdes, des acides gras essentiels et des tannins. Le principal ingrédient insectifuge des graines est un triterpénoïde appelé l’azadirachtine. (1)

Récolte : Le feuillage abondant du neem et sa croissance rapide offrent une grande quantité de matière médicinale facilement accessible. Un arbre mature fournit des fruits équivalents à 30kg de graines par année desquelles on peut extraire une huile insectifuge utile à l’agriculture. Pour en savoir plus cliquer sur le lien  suivant : Le neem grand nettoyeur du sang

Et pour compléter cette information, voici une fiche détaillée d’Africajou sur l’ huile de Neem : Fiche complète Huile de Neem

Bonne découverte

Laurence


 

Publié dans arbres utiles, comestible, ethnobotanique, herboristerie, huiles végétales, Inde, plantes médicinales | Tagué , , , , | 2 commentaires

Un petit « boost » sans pesticides !

«Une graine renferme en elle plus de force en puissance que ce qu’en réalisera la plante. Et en VOUS se trouve un potentiel d’esprit latent bien plus grand que vous ne le soupçonnez. Si vous voulez le libérer, écartez le doute, la méfiance, l’anxiété.»   

–  Rudolph Steiner Philosophe et pédagogue autrichien

tomates

 

Quand le blues ou le spleen prend le dessus de nos vies, de nos rêves, on est parfois tenté de déterrer les graines.

Je pense qu’il faut plutôt ajouter de l’engrais…. 

 

Tout comme les petites graines de tomates que vous mettez en terre au début du printemps ont besoin d’eau, vos INTENTIONS/rêves ont aussi besoin de votre ATTENTION.

Pensez-y!

Ecoutez cette courte capsule audio pour trouver le bon engrais (bio bien sûr :))

Aussi à  l’antenne de RDWA (107.5) le lundi à 12H10, en rediffusion le mercredi 19H10 / une nouvelle émission toutes les semaines.

Voici le lien pour l’ensemble des capsules de pensées positives de Di : Pensées de DI

Di

 

 

Publié dans plantes aromatiques | 1 commentaire

Le mois d’avril sera sous le signe de l’Inde ….

Pourquoi ?

Et pourquoi pas l’Inde, c’est un pays tellement  riche en plantes aromatiques et médicinales , il mérite d’être mis à l’honneur !

kerala1

En fait,  je pars suivre une formation en Ayurvéda  dans le Kerala ( Inde du Sud).

Alors j’ai eu envie de vous faire partager un peu des ces richesses phyto-aromatiques que je vous ferais découvrir au fur et à mesure de mon voyage.kerala

 

 

 

 

J’ai demandé aussi à Sophie et Mélusine de nous faire découvrir des huiles essentielles ou des épices  indiennes.

Bonne découverte pour ce mois d’avril  et Joyeuses Pâques !

 

Laurence

 

 

Publié dans adaptogènes, Aromathérapie, épices, huiles essentielles, huiles végétales, Inde, plantes aromatiques, plantes médicinales | Tagué , , , , , | 17 commentaires

Le grand ménage de printemps dans votre maison avec des huiles essentielles , c’est parti !!!

Le  printemps c’est aussi le grand ménage de la maison, on ouvre les fenêtres, on laisse rentrer la lumière dans les chambres et les pièces à vivre. On a envie de propre, de respirer….

Je vous propose d’utiliser les huiles essentielles et de fabriquer vous mêmes des produits nettoyants maison  sains et écologiques.

Pour vous aider,  voici une recette tirée du dernier livre de Cathy Bonnafous.  Ce livre est sorti en librairie  le 13 mars , elle avait écrit en collaboration avec  Alessandra Moro Buronzo.

Merci Cathy , tu es encore un peu avec nous  :  » Mes huiles essentielles à la maison c’est parti ! »

Recette pour un nettoyant multi usage pour la cuisine

  • 1/2  de tasse d’eau 
  • 1/2 tasse  de vinaigre blanc
  • 2 cuillères à soupe d’alcool de nettoyage
  • 5 gouttes  HE de citron
  • 5 gouttes  HE de orange douce
  • 5 gouttes  HE de arbre à thé ( tea tree)

Mélanger tous les ingrédients dans un flacon muni d’une pompe spray, bien agiter avant l’emploi.

Vaporiser  toutes les surfaces à nettoyer dans la cuisine, essuyer avec un chiffon à microfibre.

 

IMG_4744.

IMG_4745

Bon ménage sain et écologique 

 

Laurence

Publié dans cuisine santé, essences, huiles essentielles, nettoyants maison, parfum, plantes aromatiques, printemps | Tagué , , , , , | 4 commentaires

Le printemps est arrivé , on continue la DETOX….

 

Pour continuer sur un sujet en vogue actuellement « la Detox du printemps  » , je vous propose de relire le très bel article de Cathy (qui  en passant nous manque terriblement ).

detox

Protocole printanier de détoxication

 « Le printemps s’annonce : des fleurs parsèment le sol, des bourgeons fleurissent, es oiseaux chantent, le pissenlit fait surgir ses inflorescences couleur soleil … La nature renaît et nous, on se sent raplapla au sortir des journées ternes et froides de l’hiver…. »

Pour lire la suite de l’article cliquer sur le lien :

Protocole printanier de détoxication

Bonne lecture

Laurence

 

Publié dans antioxydant, cuisine santé, detox, médecine chinoise, phytohérapie, plantes médicinales, printemps | 1 commentaire

L’ huile essentielle d’Estragon : un incontournable pour les allergies printanières

estragon

AVERTISSEMENT et PRECAUTIONS :
« Ces indications, modes d’utilisation et propriétés, sont tirés d’ouvrages de référence en
aromathérapie et hydrolathérapie.
Toutefois, Sophie Mastrantuono attire votre attention sur ces informations qui ne sont données qu’à titre informatif. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager ma responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles, des huiles végétales et des hydrolats dans un but thérapeutique, veuillez consultez un médecin. »
Certains composés naturels contenus dans cette huile essentielle peuvent présenter un risque
d’allergie chez certaines personnes sensibles lorsque l’huile essentielle est incorporée dans une
composition cosmétique (selon le 7ème Amendement de la Directive Européenne relative aux produits cosmétiques (2003/15/CE)) : eugénol et, dans une moindre mesure, limonène, linalol
Publié dans allergies, Aromathérapie, huiles essentielles, plantes aromatiques, printemps | Tagué , , | 1 commentaire

L’huile essentielle de Myrte rouge

 

HE myrte

Publié dans Aromathérapie, essences, huiles essentielles, plantes aromatiques | Tagué , , | 2 commentaires