Jeu concours : Quizz 2 partie 1

Bonjour  à tous et toutes

Le jeu continue et suscite beaucoup d’intérêt de votre part déjà  48 participants !

J’invite les participants au Quizz 1 partie 1 de remplir la partie 2 , vous cumulerez  ainsi plus de points et à la fin du jeu , plus de chances de gagner.smilley

Je vous l’accorde les questions  de Cathy étaient difficiles sur ce premier Quizz, le deuxième est beaucoup plus facile, vous allez voir.

Je vous rappelle 1 bonne réponse 1 point et possibilité pour chaque question d’avoir plusieurs bonnes réponses ou aucunes .  Aie aie , cela complique le questionnaire.

Pour jouer, cliquez sur le lien :  La connaissance des huiles essentielles partie 1

Bonne chance

BONNE CHANCE

Publié dans Aromathérapie, huiles essentielles, plantes aromatiques | Tagué , , , | 1 commentaire

Jeu concours : Quizz 1 partie 2

Voici la partie 2 du Quizz, Pour jouer , cliquez sur le lien : La naissance des huiles essentielles partie 2

Bonne chance

chance

Publié dans Aromathérapie, huiles essentielles, plantes aromatiques | Tagué , , , , | 1 commentaire

C’est parti ! Le jeu concours sur les huiles essentielles commence aujourd’hui

 

quizz1

Pour jouer , cliquez sur le lien : La naissance des huiles essentielles Partie 1

 

Chaque bonne réponse apportera 1 point , il peut y avoir plusieurs bonnes réponses par question.

Les questions ont été rédigées par Cathy et on vous a réservé de belles surprises.

Bonne chance

Laurence

 

Publié dans Aromathérapie, huiles essentielles, plantes aromatiques | Tagué , , , , | 8 commentaires

Le JEU CONCOURS

Comme promis voici les règles de notre jeu concours.

Le jeu se présente sous la forme de  2 Quizz

  • Le Quizz 1 a pour thème : La naissance des huiles essentielles (en 2 parties)
  • Le Quizz 2 a pour thème : La connaissance des huiles essentielles (en 2 parties)

Chaque réponse juste apportera 1 point.

Il y a 20 questions par Quizz , et un Quizz par semaine.

En fin de jeu (total des  2 Quizz), c’est le total des points qui sera le juge suprême du cadeau ( le livre  de Cathy   » Huiles essentielles , le sens des essences « ) .

Demain vous aurez la première partie du Quizz 1

BONNE CHANCE

Laurence

Publié dans huiles essentielles, plantes aromatiques | Tagué , , , | 6 commentaires

NOUVEAU JEU CONCOURS

Un nouveau jeu juste pour vous chers lecteurs , je vous invite à regarder cette vidéo.

Bon visionnement .

Laurence 🙂

 

 

Publié dans Aromathérapie, huiles essentielles, plantes aromatiques | Tagué , , , | 9 commentaires

Hippocrate , la médecine chinoise et les huiles essentielles

Hippocrate et les tempéraments

  • Une santé naturelle associée à des synergies aromatiques ciblées .
  • Une correspondance Médecine hippocratique avec médecine chinoise.

La médecine se situe dans une frontière entre science et art. aucun être n’étant semblable, il serait mal venu d’appliquer les mêmes thérapies à chacun.

La médecine est un processus qui se doit d’être dynamique, adaptogène. La médecine n’est pas une, elle est multiple.

yin yangLa sagesse chinoise nous apprend que maladie et santé résultent d’un équilibre, qu’il existe 4 qualités : sec, froid, chaud, humide.

Mais il existe aussi 5 éléments : bois, feu, terre, eau et métal, ces éléments sont associés à des caractères de polarité opposée : le yin et le yang.

Et si on analyse les 4 caractères décrits par Hippocrate (lymphatiques, sanguins, bilieux, nerveux). On s’aperçoit que ces 4 humeurs correspondent à 4 éléments de la médecine chinoise (terre, air, eau, feu).hippo

Tempérament tranché ou équilibre entre les différentes expressions de sentiments.

Le type yin correspond à des caractères  plutôt amorphes, apathiques, sensibles, stressés. Selon la théorie des humeurs d’Hippocrate, le tempérament lymphatique et le tempérament bilieux correspondent à des individus présentant les caractéristiques suivantes :

Le tempérament lymphatique est plutôt mou, sans énergie, hypersomniaque, souffrant de surcharge pondérale, de dérèglements glandulaires, d’hyperthyroïdie. Sensibles aux maladies chroniques, oedèmes, mauvaise circulation, manque de tonus, maladies internes

Le tempérament bilieux correspond à un personnage rigide, combatif mais perméable aux émotions. Sensible aux maladies chroniques, œdèmes, mauvaise circulation, manque de tonus, maladies internes

Les caractéristiques des personnes YIN en résumé :

  • Inertie, repos, sans dynamisme, sans énergie, en hypoactivité, dormant beaucoup, difficulté à se concentrer, hypersensibles
  • Vide de tonus et d’énergie, anabolisme et surcharge pondérale, présentant des diarrhées, et des urines claires
  • Pouls faible, peau froide respiration faible, langue pâle, frileux, inappétence
  • Maladies d’origine interne: tumeurs
  • Maladies chroniques, œdèmes, paralysies, hyperthyroïdie, dérèglements hormonaux, maladies ostéo-articulo-musculaires …

Comment organiser une harmonie avec les douze organes vitaux ?

La médecine chinoise utilise beaucoup les pommades, les baumes, les décoctions, si nous voulons ramener l’esprit d’harmonie avec une méthodologie plus européenne, nous choisissons les massages et les huiles essentielles. Pourquoi ? Les huiles essentielles sont riches de nombreux constituants actifs, le massage est un plaisir déstressant, l’action est à la fois physiologique et psychologique

Il ne faut pas oublier que l’action de ces essences odorantes passe par un agrément de la mémoire olfactive. Si on déteste une odeur, le résultat sera négatif.

Pour équilibrer un organisme il faut tenir compte des substances vitales des organes Yin. Afin de ne pas léser un organe, il est possible de préparer une huile de massage contenant 3 groupes d’huiles essentielles pour assurer tonicité et réaction contre la maladie.

Synergie hippocratique Yin :

Afin de capter un flux santé pour des organes situés en profondeur comme le cœur, les poumons, le foie, les reins, la rate, on va choisir 3 huiles essentielles différentes, chacune au sein d’un groupe actif sur une fonction.

Des huiles essentielles stimulantes, tonifiantes: HE de cajeput, HE de Menthe arvensis, HE de Gingembre, HE cannelle, HE clou de girofle. Ces huiles essentielles vont tonifier le flux sanguin et porter un message de d’harmonie entre le cœur et les autres organes.  Quel choix ?  Par l’odeur, par la connaissance : tout le monde connaît le gingembre, mais peu savent que le cajeput libère poumon et peau …

Des huiles antiseptiques, antimicrobiennes, toniques : HE de cannelle, HE de cajeput, HE de pin sylvestre, HE d’origan, HE de tea tree, HE de niaouli. Toute maladie passe par un syndrome inflammatoire, un risque d’agression microbienne, une perte de réactivité, une baisse d’alimentation des organes. La rate est tonifiée par les huiles essentielles condiments, tout comme le foie et les reins, les microbes délaissent poumon et péricarde avec l’apport de tea tree ou de niaouli … chacun choisissant selon son côté fragile.

Des huiles essentielles antiinflammatoires, antidouleurs, tonifiantes de la pensée : HE de Tea Tree, HE de litsée citronnée, HE de menthe poivrée, HE santal. De la fraîcheur antidouleur, des senteurs profondes pour le mental, des antimicrobiens, toujours un choix qui tourne autour de la même recherche d’harmonie.

Comment fabriquer la synergie ?

Ø  Prendre un flacon de 50 ml en verre brun rempli d’une huile végétale neutre de type amande douce, noyaux d’abricot.

Ø  Compter 40 gouttes de l’huile essentielle choisie dans le groupe 1 (stimulantes), puis 20 gouttes de l’huile essentielle choisie dans le groupe 2 (antiseptiques), enfin 10 gouttes de l’huile essentielle choisie dans le groupe 3 (antiinflammatoires)

Ø  Refermer le flacon contenant huile végétale et 3 huiles essentielles, mélanger, le massage peut débuter

Quels types de plantes peut-on utiliser en traitement naturopathique selon Hippocrate pour rééquilibrer le déséquilibre ?

echinacea-purpurea

  • Echinacée, reine des prés, cassis, aubépine, tilleul, fenouil, gentiane, propolis
  • Gingko, olivier, ail, bambou, busserole
  • Ortie, prèle, harpagophytum, ginseng, acérola,

Ces plantes ont pour principales propriétés de stimuler le système immunitaire, de fluidifier le flux sanguin, de corriger les troubles chroniques.

Le type yang fait ressortir des colériques, des sanguins, des ambitieux, des flegmatiques. Les tempérament sanguin et nerveux, sont typiquement yang et les personnes classées dans cette catégorie présentent les caractéristiques suivantes /

Ce sont de personnes hyperactives, ayant toujours chaud, possédant un fort catabolisme, mais ayant parfois des soucis de digestion, personnes sensibles aux affections inflammatoires, microbiennes, virales, tumorales, des hypertendus.

Les caractéristiques des personnes Yang en résumé :

  • Energie, chaleur, plénitude, hyperactivité, hyperthermie, insomnies, agitation, domination du mental
  • Pouls fort, peau chaude, respiration forte, langue rouge, peu frileux, bon appétit, Constipation, urines foncées
  • Maladies d’origine externe: Inflammations, infection bactérienne ou virale, surcharge pondérale, hypertension liée au stress, allergies
  • Maladies aiguës, Contractures, fièvres

Les organes de type yang ont pour mission d’absorber les éléments nutritifs permettant d’équilibrer, de détoxifier, et d’éliminer les substances qui polluent les organes yin. Vésicule, estomac, vessie mais aussi sans oublier le deuxième cerveau de l’homme, soit l’intestin.

Synergie hippocratique yang :

Des huiles essentielles régulatrices du système nerveux: HE de citron, HE ylang-ylang, HE de mandarine verte, HE de camomille romaine. Le choix peut se porter sur les agrumes ou bien sur la recherche de l’odeur puissante classique du bien-être

Des huiles essentielles antiseptiques, anti microbiennes : HE de cajeput, HE de bergamote, HE de niaouli, HE de tea tree, HE de clou de girofle, HE de santal. Des huiles essentielles incontournables, mais aussi des essences plus puissantes en olfaction pour booster la chasse aux microbes

Des huiles essentielles antispasmodiques, relaxantes, équilibrantes : HE de citron jaune, HE de lavandin super, HE de menthe poivrée, HE de cèdre de l’Atlas. Des senteurs fraîches ou profondes, des odeurs qui appellent au rêve et ainsi éliminent les spasmes

 

Quels types de plantes peut-on utiliser en traitement naturopathique selon Hippocrate pour rééquilibrer le déséquilibre ?

— artichaut Artichaut, Fumeterre, Chardon marie, Chrysantellum, Desmodium,  Mélisse, bourrache, Radis noir, Ortie, Thé vert, Aubier de Tilleul, Valériane, Aubépine, Passiflore, Millepertuis

Des plantes essentiellement tournées vers un équilibre digestif, une recherche de l’équilibre acido-basique, des plantes avant tout détoxifiantes.

Corps et pensée doivent s’harmoniser avec comme guide un système nerveux équilibré pour lutter contre les désordres émotionnels qui sont en relation avec la désynchronisation des émonctoires

Comment fabriquer la synergie ?

Ø  Prendre un flacon de 50 ml en verre brun rempli d’une huile végétale neutre de type amande douce, noyaux d’abricot.

Ø  Compter 40 gouttes de l’huile essentielle choisie dans le groupe 1 (stimulantes), puis 20 gouttes de l’huile essentielle choisie dans le groupe 2 (antiseptiques), enfin 10 gouttes de l’huile essentielle choisie dans le groupe 3 (antiinflammatoires)

Ø  Refermer le flacon contenant huile végétale et 3 huiles essentielles, mélanger, le massage peut débuter

Médecine chinoise / Naturopathie européenne : Une compréhension originale de l’univers basée sur les concepts d’Énergie, de Mouvement dynamique (Yin/Yang) et sur l’interdépendance de l’être humain avec son environnement.

Médecine chinoise / Naturopathie européenne : Concept énergie: énergie du corps = énergie de l’esprit = terrain sain

Médecine chinoise / Naturopathie européenne : toute action énergétique demande une récupération compensatoire, toute action énergétique demande un rétablissement de l’équilibre physiologique. Les huiles essentielles sont donc regroupées en synergies qui concernent plusieurs actions complémentaires.

Cathy

 

Publié dans adaptogènes, Aromathérapie, herboristerie, médecine chinoise, plantes aromatiques, plantes utiles | Tagué , , , , , , , | 10 commentaires

L’arbre à poivre ou Horopito, l’antifongique des Maoris de Nouvelle Zélande

Le Pseudowintera colorata, appelé aussi horopito ou arbre à poivre, est originaire de la Nouvelle-Zélande.Pseudowinteracolorata

Cet arbuste qui existe depuis plus de 65 millions d’années fait partie de la famille Wintéracées qui comporte quelques 120 espèces.

Il pousse lentement pour atteindre 1,50 mètre de haut à l’âge adulte.

Son feuillage est persistant et change de couleur avec les saisons. Ses fleurs sont verdâtres et plutôt insignifiantes.

 

 

 

Usages traditionnels

Les feuilles de l’Horopito étaient traditionnellement utilisées par les Maoris de Nouvelle-Zélande pour traiter la douleur et la diarrhée de l’estomac, probablement à cause de ses propriétés astringentes et antiseptiques.

Les feuilles fraîches étaient aussi mâchées pour calmer les maux de dents.

En usage externe , les Maoris préparaient  des cataplasmes avec  les feuilles hachées pour soigner les problèmes cutanés  comme des mycoses , des brûlures, des plaies ..

Sa composition chimique

La substance active de l’Horopito est connu sous le nom de polygodial.

C’est un dialdéhyde sesquiterpène insaturé au goût piquant, poivré qui vous donne cette fameuse sensation de chaleur et laisse la langue engourdie dans votre bouche.

On retrouve ce composé dans d’autres espèces végétales comme :

  • le poivre de Tasmanie (Tasmannia lanceolata)
  • le Brède mafane (Spilanthes acmella)  à Madagascar
  • la Renouée Poivre d’eau (Polygonum hydropiper) au Japon ou elle est utilisée en cuisine japonaise sur les sashimi

Le polygodial  a des propriétés antifongiques et antibactérienne importantes, c’est aussi  un répulsif à insectes puissant.

Le polygodial, un antifongique naturel particulièrement efficace contre le candida-albicans.

Une étude menées à l’Université de Canterbury en Nouvelle-Zélande ont montré que le polygodial avait un effet comparable, voire plus puissant, à celui de l’amphotéricine B, un puissant antifongique médicamenteux.

En 1982, alors que le professeur J. R. L. Walker et son équipe travaillaient sur l’isolement du dialdéhyde sesquiterpénique des feuilles d’Horopito à l’Université de Cantorbéry en Nouvelle-Zélande, ils ont remarqué de façon surprenante sa propriété antifongique contre Candida albicans.

Les scientifiques rapportent que le polygodial utilise différents types de mécanismes pour perturber les rôles des champignons et des levures.

Cette substance naturelle est également capable de perturber la structure de la membrane de la levure grâce à sa capacité « d’agir comme tensioactif non-ionique ».

Une autre étude, menée à l’Université de Californie, a montré que l’Horopito est 32 fois plus efficace contre le candida-albicans lorsqu’il est combiné à d’anis (Pimpinella anisum ). La dose recommandée est de 350 mg de polygodial et de 450 mg de graine d’anis par jour.

Si vous souffrez de Candidose pourquoi ne pas essayer cette plante ?

 

Laurence

 

 

 

Publié dans épices, candida albicans, detox, parasites, plantes aromatiques | Tagué , , , , , , | 5 commentaires

Prévention de la gastro ? Impossible direz-vous Et pourtant …

La rentrée, le cauchemar des open-spaces, des écoles, crèches et garderies, des goûters d’anniversaire, des multi passages dans les hôpitaux

Pourquoi des gastros ?

Tout simplement, tout le monde n’a pas le même respect de l’hygiène, ni la même sensibilité aux bactéries et virus.

MICROBE

C’est quoi un gastro ?

C’est une infection du tractus digestif, amenée par un virus (norovirus, rotavirus), ou une bactérie (la salmonelle, la shigella, le Coli) ou un autre microorganisme (par exemple les amibes). La transmission se fait dans la majorité des cas par l’intermédiaire des mains, de l’eau ou de l’alimentation.

Mais la gastro, cela peut-être « la tourista » des voyageurs qui vont en Asie, en Afrique, en Inde, en Amérique centrale. Pauvres touristes qui se rappelleront ensuite qu’il faut faire bouillir l’eau avant de la boire et faire attention à son alimentation. Tous les pays n’ont pas les mêmes notions d’hygiène que les occidentaux, de plus les habitants sont moins fragiles.

La gastro, cette inflammation du tube digestif, est très contagieuse. Elle cause de nombreux symptômes type diarrhées, fièvre, nausées, maux de tête, crampes abdominales et surtout chez le jeune enfant des cas de déshydratation important.

INTESTIN

Comment s’effectue la contamination ?

Par contact direct avec des mains infectées, par contact avec des personnes, pour les enfants par contact avec les jouets, une tétine qui est tombée, des mains sales qui prennent une part de gâteau. Pour un adulte, les transports en commun, les poignées des toilettes …

Quels sont les gestes à faire ?

ROBINETSe laver les mains, dès son retour chez soi, en sortant des toilettes, avant de toucher les aliments … Chez soi, c’est simple, à l’extérieur toujours se sécher les mains  avec un papier à usage unique et si possible ouvrir les portes avec les coudes.

 

 

 

Quels sont les mélanges synergiques d’huiles essentielles qui peuvent agir ?

La plus grande dissémination de gastro est l’alimentation. Etant donné que l’on ne peut pas analyser l’hygiène du plateau repas, il est possible d’agir en prévention, en période d’épidémies :

Ingrédients :

  • 1 goutte d’HE de basilic
  • 1 goutte d’HE de cannelle
  • 1 goutte d’HE de clou de girofle
  • 1 goutte d’HE de lemongrass
  • 1 goutte d’HE d’origan
  • 1 goutte d’HE de thym

Préparation :

–          Déposer ces gouttes sur un comprimé neutre

Administration :

–          les HE n’étant pas solubles dans l’eau, il est préférable pour potentialiser leurs actions de les avaler avec un verre de lait ou des cuillères de yaourt.

Quels sont les bénéfices que peuvent apporter les HE de cette formule ?

L’origan peut détruire le RNA du norovirus ; la cinnamone apporte des propriétés antibactériennes, le basilic traite les problèmes gastrointestinaux, le lemongrass combat les parasites et détruit les salmonelles. ..

Protocole pour calmer la diarrhée..

Ce protocole permet au système gastrointestinal de manager l’élimination des fluides, par l’intermédiaire d’un thé calmant :

Ingrédients

  • 30 ml d’eau
  • 1 sachet à thé de camomille
  • 1 sachet à thé de baume de citron  ou beurre de karité ou cacao
  • 2 cuillères à soupe de miel bio
  • 1 goutte d’HE de gingembre
  • 1 goutte d’HE de citron
  • 1 goutte d’HE de menthe poivrée

Préparation et administration

Chauffer les 30 ml d’eau juste avant le gros bouillon

  • Verser l’eau chaude dans un mug en céramique
  • Ajouter les 2 sachets de thé, laisser infuser 5 minutes puis retirer les sachets mélanger dans les deux cuillères à soupe de miel les HE
  • Boire le mélange

Massage calmant la diarrhée

Ingrédients :

  • 1 tasse d’huile d’amande douce
  • 3 gouttes d’HE de camomille
  • 1 gouttes d’HE d’orange douce
  • 1 goutte d’HE de menthe poivrée
  • 1 goutte d’HE de mélisse
  • 1 goutte d’HE de gingembre

Préparation et administration :VIRUS

  • Mélanger huile végétale et huiles essentielles.
  • En prendre au creux de la main et masser l’abdomen avec des mouvements concentriques dans le sens des aiguilles d’une  montre.
  • Laisser pénétrer et réitérer pendant plusieurs jours.

 

Cathy

Source :   « Huiles essentielles le sens des essences  » Catherine Bonnafous

Livre Catherine Bonnafous

Publié dans plantes aromatiques | 8 commentaires

La réglisse (licorice root) ou plus scientifiquement : Glycyrrhiza Glabra

réglisse

La réponse :

C’est la réglisse (licorice root) ou plus scientifiquement : Glycyrrhiza Glabrabaton de réglisse

Dotée d’un principe actif appelé la glycyrrhizine, la réglisse fait partie des plantes médicinale, elle est utilisée selon la German commission E pour la prévention des ulcères et le traitement des pathologies inflammatoires, notamment respiratoires

 La prudence est demandée aux malades cardiaques et aux hypertendus à cause de l’actif principal : la glycyrrhizine, hétéroside édulcorant. … surtout pour ceux qui cherchent arrêter de fumer …

 

 Une consommation normale n’implique pas de problèmes. Si le taux de glycyrrhizine est autour de 100mg /kg ou 10g / L, le fabricant du bonbon doit ajouter la spécificité « réglisse », et ajouter une mention d’alerte pour les personnes hypertendues, si la concentration est supérieure à 4g / Kg, ce qui se traduit aussi par 50 mg / Kg pour les confitures, et 300 mg / L pour les boissons alcoolisées (Pastis) et de 50 mg : L pour les boissons non alcoolisées (Antésite)..antesite

 

 Le cachou Lajaunie, vieux de plus de 100 ans, digne habitant de sa petite boîte metallique jaune, est le « bonbon » des adultes. Il joue le rôle de coupe-faim, mais surtout pour les fumeurs bloqués en réunion, remplace l’effet de la nicotine.cachou

 

 En médecine chinoise, la réglisse renforce l’énergie de la rate et de l’estomac, combat le « feu » du cœur, chasse le froid extérieur, a un effet expectorant, soulage les inflammations des muqueuses des poumons et des bronches, fait tomber la fièvre, est laxative … en résumé elle équilibre calme et tonicité, elle équilibre le yin et le yang. On pourrait l’appeler l’agent de liaison des formulations médicinaless où elle joue le rôle de temporisateur.baton
Partie utilisée : les racines. Occupation des mandibules ? acheter des racines de réglisse séchée et couper en tronçons, et au lieu de machonner du chewing-gum, machonner dans une journée une dizaine dee ces batonnets pour en extraire le jus pais rejetez les fibres vidées. Attention vous risquez de perdre votre voisin de bureau qui ne va pas supporter !!!!
D’un point de vue européen, la réglisse est bénéfique pour le traitement des inflammations de la bouche, du larynx, des bronches, contre la constipation, l’haleine forte, elle calme les douleurs causées par l’ulcère du duodénum.tisane

La tradition européenne d’herboristerie attribue à la réglisse une action adoucissante, c’est-à-dire qu’elle a pour effet de calmer l’irritation associée à l’inflammation, en particulier celle des muqueuses. Il semble qu’en plus de son action anti-inflammatoire, la réglisse agisse sur les fonctions immunitaires (voir Stimulation immunitaire, plus haut). Elle pourrait ainsi contribuer à combattre les infections responsables des inflammations des voies respiratoires, comme le rhume.

Les préparations peuvent être des décoctions pour nettoyer une peau atteinte par un eczéma résistant, une décoction pour faire des bains de bouche contre les inflammations des gencives et la mauvaise haleine, des infusions pour les intestins paresseux, des décoctions pour les ulcères duodénaux.

Recettes problèmes de peau : faire une décoction en mélangeant 15g de chaque racine suivante dans 2 litres d’eau bouillante pendant 20 minute : réglisse, bardane, salsepareille, gentiane, pissenlit

Recettes inflammation gencives et haleine forte : faire bouillir pendant 20 minutes dans un litre d’eau : 20 g de racines de réglisse, 40 g de feuilles d’eucalyptus, 10 g de parties aériennes de sarriette des montagnes

Recettes quintes de toux, aphonie, irritations du larynx (pour adulte seulement) : faire macérer pendant 10 jours dans 1 litre de vin blanc : 120 g de racine de réglisse, 60 g de graines d’anis, 60g de graines de fenouil. Filtrer et prendre quelques cuillères par jour le temps de l’irritation

Recettes pour intestins délicats, duodénum enflammé : faire une infusion comportant 50g de racines de réglisse, 50g de graines de fenouil, 100g de fleurs de millepertuis séchées, infuser, filtrer, boire 1 tasse par jour.

Cathy

 

Publié dans adaptogènes, herboristerie, plantes médicinales | Tagué , , , , , , | 6 commentaires

On l’appelle Gan Cao, mais qui est cette plante pluriannuelle ?

Une petite devinette d’automne.

Elle pousse dans les terrains argileux, elle est de taille assez petite (environ 1 mètre), possède une tige bien droite habillée de feuilles qui sécrètent une humeur visqueuse. Elle resplendit à la floraison en se couvrant de rappes dans les tons violet-bleu.

On la trouve dans les cahiers de médecine traditionnelle française et en médecine traditionnelle chinoise.

Des indices !

  • Elle apporte des vertus adoucissantes, antiinflammatoires, digestive mais elle fait fuir les hypertendus et les cardiaques
  • Elle est fuie par les hypertendus et certains cardiaques.
  • Elle a un goût sucré, épicé, addictif. Elle a fait la fortune d’un pharmacien toulousain avec sa vente en boîte métallique jaune !
  • En médecine chinoise, elle est neutre et équilibre le yin et le yang
  • En médecine européenne elle entre dans la composition de nombreuses décoctions digestives
  • Une boisson à partir de cette plante et d’anis est un véritable anti soif.

Qui suis je ?

Cathy

Publié dans adaptogènes, comestible, herboristerie, plantes médicinales | 10 commentaires