Pour vous qui me suivez déjà ….

Un petit clin d’œil à partager sans modération!!!!

Bon visionnement

Laurence

Publié dans arbres utiles, Aromathérapie, ethnobotanique, huiles essentielles, phytothérapie, plantes aromatiques, plantes comestibles, plantes médicinales | Tagué , ,

Une nouvelle experte herboriste : La fée des bois nordique

C’est avec grand plaisir que je vous présente Anny Schneider, nouvelle collaboratrice sur mon blog avec qui j’ai partagé de si bons moments au Québec. Je vous laisse la découvrir au fil de ses articles.

Laurence

Anny Schneider : la fée des bois nordique

Bonjour chers compatriotes et consœurs-confrères, fous des plantes qui soignent et qui nous enchantent jour après jour!

J’ai accepté avec joie de renouer via le web avec ma patrie d’origine que j’aime toujours, pour vous faire découvrir des bribes de ma vie d’herboriste nord-américaine, ainsi que les charmes et les défis vécus dans une vie atypique. J’adore la liberté en général donc celle que m’offre Laurence dans cette tribune ouverte sur la santé préservée par tous les moyens accessibles.

Ce que j’écris sera le reflet de mon vécu et de mes expériences d’HTA (Herboriste thérapeute accréditée), mais aussi de femme mûre ayant vu bourgeonner, fleurir et fructifier bien des amies végétales et des situations où une bonne santé est primordiale.

Bien sûr, tout le reste de tout ce qui nous traverse dans une vie n’est pas moins important et je discourerai sur tout ce qui me tient à cœur : l’environnement, la politique, la société, l’éducation et la culture.

Vaste programme, me direz-vous, mais je tâcherai de m’en tenir à un sujet approfondi à la fois et qui sait, me laisserai guider par vos questions?

Pour l’instant, je peaufine mon dernier livre, me remettant tout juste d’une expédition-photo épique, enlisée dans la neige à pied jusqu’au nombril (et solo), pour trouver ensuite ma voiture calée dans la glace mais fut sauvée par un réparateur internet, aidé d’une vieille amie passant là par hasard! Comme les gens sont bons quand on les laisse exercer leur sens naturel de l’entraide!  Comme l’autre soir, dans la pire tempête, les bus annulés, par -25 la nuit, en trois étapes en stop où je me suis fait déposer à ma porte! Pas encore rouillée la mère, à quasi 65 berges!

Comme disaient les scouts ou les Jeannettes : « À cœur vaillant, rien d’impossible! «  L’inquiétude et la peur de ce qui ne se produira pas de toutes façons, nous paralyse si souvent et nous fait rater tellement d’occasion de s’amuser, mieux se connaître et de découvrir de nouvelles personnes pour partager de l’insolite, agréable la plupart du temps. Si courte, une vie…

 À bientôt chers ami(e)s potentiels et réels!

Anny Schneider,

Autrice, conférencière et herboriste thérapeute atypique et tout-terrain

Mini bio de la chroniqueuse :

Anny Schneider est née en Alsace (France), a immigré au Québec dans les années 1980,  devenue une herboriste-thérapeute senior, reconnue comme experte de l’univers végétal et de l’identification de la flore médicinale sauvage du Québec qu’elle parcourt tous les étés depuis une quarantaine d’années.

Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages sur les vertus thérapeutiques des végétaux : La Pharmacie Verte, Plantes Sauvages Médicinales, Arbres et arbustes thérapeutiques, Ces Fleurs qui soignent (Éditions de l’Homme 1997-2013), son autofiction La lionne sortie de la pénombre Éditions un monde différent, 2018 et, à paraitre en mai 2020 : Plantes médicinales indigènes du Québec.

Enseignante dans diverses écoles spécialisées en phytothérapie, Anny Schneider est aussi conférencière, guide en nature, chroniqueuse à la radio et télévision communautaire et dans plusieurs journaux et magazines (Ici, Panorama, Plantes médicinales, Vitalité…)

Elle pratique la slam-poésie depuis quinze ans, a cofondé le collectif des poètes de la Haute -Yamaska, est membre de l’Association des Auteurs et auteures de l’Estrie et performe régulièrement sur les scènes de slam (Cowansville, Montréal et Sherbrooke)

Plus d’information sur son site : www.annyschneider.com

Publié dans arbres utiles, Aromathérapie, Fleurs, herboristerie, hiver, phytothérapie, plantes aromatiques, plantes comestibles, plantes médicinales, plantes utiles, Québec | Tagué , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Et si on parlait d’Amour…

Chaque année, je m’invite sur le blog de Laurence et de ses expertes pour parler d’autres choses que des plantes, des huiles.

Cette année, mon billet pour la Saint Valentin est simple: L’Amour !

Nous pourrions parler de l’Amour pendant des siècles tant le sujet est inépuisable.

En fait, je ne veux pas parler de l’amour affectif que nous pouvons ressentir pour son conjoint/conjointe, pour sa famille, ses enfants, ses parents, ni même de l’amour de soi…

L’Amour n’est pas qu’un sentiment, c’est la substance même de la vie !

L’Amour c’est une force extrêmement puissante. C’est une force universelle qui est derrière tout phénomène qui opère dans l’univers.

Il est parfois bien difficile au milieu du brouhaha du monde moderne dans lequel on vit, de prendre le temps de voir tout l’Amour qui est tout autour de nous.

Quand nous sommes bien ancrés dans le moment présent, il est possible de ressentir tout ce flux d’amour qui circule en nous.

Pour se ramener au moment présent, il suffit de se poser régulièrement la question suivante :  «suis-je dans le moment présent en ce moment 

Puis laissez-vous guider par l’Amour et la Lumière en vous concentrant sur votre respiration. 

Chaque individu porte en soi un petit mais puissant générateur d’Amour dont l’énergie est en attente d’être libérée.

C’est comme une bouffée d’air frais après une longue apnée que de se reconnecter à son être profond.  

Pourquoi ?  

Parce que nous sommes rarement dans l’instant présent. Nos sens sont sur-stimulés par la vie mouvementée que nous menons.

Nous vivons chaque jour une foule de petits moments d’Amour, mais nous ne prenons pas toujours le temps de les appréciés. Comme si c’était acquis !

Cette reconnexion avec soi-même nous emplit de cette énergie de vie qu’est l’Amour, le véritable carburant de notre énergie vitale.

Ensuite, observez comment vos pensées, transportées par l’énergie de l’amour, peuvent produire des effets plus puissants que n’importe quelle autre transmission d’énergie subtile.

Pensez-y !

Lorsque nous aurons appris à donner et à recevoir cette Énergie universelle, nous pourrons affirmer que l’Amour conquiert tout, est capable de transcender tout et chaque chose, car l’Amour est la quintessence de la vie.

La plupart des gens passeront à côté de cette chance, prisonniers des illusions de leur quotidien.

Si nous voulons trouver un sens à la vie, l’Amour est LA et la seule réponse.

Je vous souhaite de l’amour…

« Dans les moindres recoins de l’Espace ! » « L’Amour comme s’il en pleuvait » – F Cabrel

Di

Publié dans plantes aromatiques | Tagué , , , , , , , , , , , , | 6 commentaires

Dilution des huiles essentielles

 

Publié dans Aromathérapie, huiles essentielles, plantes aromatiques | 4 commentaires

De Chine, le fruit du moine… à découvrir!

Connaissez vous le fruit du moine ?

Le fruit du moine aussi appelé Luo Han Guo est un édulcorant naturel.

Je l’ai découvert lors de mon séjour en Chine et je suis tombée sous le charme  de sa saveur sucrée. 

Le Luo Han Guo est également connu sous le nom de « Monk fruit« . Son nom botanique est Siraitia grosvernorii, il appartient à la famille des cucurbitacées.

La plante fleurit en été et donne des fruits en automne.

Le fruit est rond ou ovale, couvert par des petits poils jaune. Ce n’est pas un fruit que l’on peut manger cru.

Une fois cueilli, le fruit contient encore beaucoup d’eau. Il faut le laisser environ 7 à 10 jours dans une endroit frais et sec puis le retourner tous les 2-3 jours pour bien le sécher et pour favoriser la conversion du sucre.

 

Indigènes des montagnes de Guilin dans le sud de la Chine, ils prospèrent dans les brumes des montagnes escarpées. On croit que les cultures de Luo Han Guo remontent à 1813.

Ce fruit est également appelé « fruit d’Arhat » dans la traduction chinoise de Luóhàn. Un Arhat est un bouddhiste qui a atteint le niveau de l’illumination, c’est pourquoi ce fruit est parfois appelé aussi « fruit de Bouddha » ou fruit de l’immortalité.

En médecine traditionnelle chinoise, il agit sur les poumons et la rate. Sa qualité est froide, c’est pourquoi il peut baisser la chaleur intérieure du corps. Il est souvent utilisé pour soigner la toux, la coqueluche, la tuberculose, la bronchite, etc

En Chine et en Thaïlande, ce fruit est réputé pour son goût très sucré.

Ce fruit a un pouvoir sucrant 100 à 300 fois plus élevé que le sucre ( saccharose) à quantités égales.

Ce puissant pouvoir sucrant provient de saponines triterpénoides, les mogrosides, qui lui donnent un goût sucré tout en apportant très peu de calories.

 

Comment utiliser le fruit du moine ?

Eh bien, c’est assez simple. Le fruit entier est sucré, donc il suffit de casser des morceaux de graines et d’écorce et de le faire bouillir dans de l’eau pendant quelques minutes . Vous pouvez le faire infuser avec du thé. Si vous utilisez du thé qui ne doit pas être bouilli (comme le thé vert), vous pouvez simplement ajouter le thé à la fin de la décoction.

Être un édulcorant naturel hypocalorique n’est pas le seul bienfait du fruit du moine.

De nombreuses études  scientifiques existent pour démontrer les propriétés de ce fruit.

Principales propriétés médicinales

La recherche montre qu’aujourd’hui l’inflammation provoque de nombreuses maladies comme le diabète, le cancer et les maladies cardiaques.

Le fruit du moine contient des composés qui agissent en tant qu’antioxydants, luttant contre l’inflammation et potentiellement protecteurs contre ces maladies. Cela a du sens car de nombreux fruits et légumes sont une bonne source d’antioxydants.

Mais le fruit du moine contient des antioxydants que les autres fruits n’ont pas (les mogrosides). Des recherches publiées dans le Journal brésilien de recherches médicales et biologiques ont révélé que les mogrosides contenus dans les fruits du moine peuvent aider à réduire le stress oxydatif associé au diabète.

Il semble évident qu’un édulcorant sans calories pourrait aider à résoudre les problèmes de poids, mais ce n’est pas toujours vrai. Par exemple, les édulcorants artificiels augmentent le taux de sucre dans le sang et peuvent également augmenter la prise de poids.

L’extrait de fruit du moine, cependant, peut être utile pour garder le poids sous contrôle. Lorsque les souris obèses recevaient des mogrosides à partir de fruits du moine, leur poids corporel était réduit par rapport aux souris témoins. Les chercheurs pensent que cela est dû à un métabolisme accru des graisses et à des défenses anti-oxydantes.

Et les recherches…

De nombreuses recherches montrent que le fruit du moine peut aider à maintenir un taux de sucre dans le sang sain. C’est parce qu’il s’agit d’un édulcorant à faible indice glycémique.

En médecine traditionnelle chinoise, le fruit du moine est utilisé depuis des siècles pour traiter le diabète. La science moderne soutient cette utilisation.

Une étude du British Journal of Medicine a révélé que l’extrait de fruit du moine peut aider à réduire les symptômes et la réponse pathologique des diabétiques. Les rats ont amélioré la réponse à l’insuline et réduit les taux de sucre dans le sang.

De plus, certaines recherches suggèrent que les mogrosides de fruit du moine peuvent aider à améliorer la fonction immunitaire des diabétiques.

Une étude chinoise, publiée en 2006, a révélé que les souris recevant des mogrosides étaient bien protégées contre le dysfonctionnement immunitaire induit par le diabète.

Le cancer est une maladie fortement associée au stress oxydatif. Les fruits du moine étant une bonne source d’antioxydants qui aident à réduire le stress oxydatif, il est logique que l’extrait de fruits du moine puisse également aider à lutter contre le cancer.

La recherche soutient également cette théorie :

  • Une étude dans le domaine des sciences de la vie affirme que le fruit du moine contient une protéine qui possède des propriétés anticancéreuses.
  • Une étude sur des souris atteintes de cancer a révélé que l’extrait de fruit du moine aidait à inhiber la croissance des cellules cancéreuses (colorectal et de la gorge). Il a également freiné la croissance tumorale.
  • Deux lignées cellulaires de cancer du sein ont été étudiées. Il a été constaté qu’un composé de fruits du moines possède des propriétés anticancéreuses. Ce composé a inhibé les cellules cancéreuses du sein en favorisant le renouvellement cellulaire.

Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires, ces résultats sont très prometteurs.

Cet édulcorant est également antimicrobien, selon une étude publiée dans le Journal of Asian Natural Product Research. Donc, il peut être bénéfique pour ceux qui souffrent de prolifération bactérienne ou de levure dans l’intestin.

Je suis certaine que ce fruit deviendra un ingrédient star sur le marché des édulcorants tout comme le stevia, le xylitol, le sirop d’érable ou autres.

Restez en santé tout en vous sucrant le bec comme disent les Québécois

A consommer sans modération… ou presque !

Laurence


Source :

 https://fr.rti.org.tw/archives/50389

https://www.ladepeche.fr/article/2016/01/12/2254255-monk-fruit-nouvel-edulcorant-naturel-bientot-mode.html

 

Publié dans antioxydant, herboristerie, médecine chinoise | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

CORONAVIRUS 2020

Comme je vous le mentionnais dans un précédent article, je reviens tout juste de Chine, Gangzhou plus précisément.

Depuis mon retour en France, il n’y  a pas un jour où je ne me fais pas demander « comment  je vais ? » « si j’avais attrapé ce virus », « si j’avais été à Wuhan », « si j’avais des symptômes » se rapprochant  du coronavirus….

Toutes ces questions partent d’une bonne intention c’est sûr, de gens bienveillants et soucieux de ma santé, c’est clair.

Mais je rassure tout le monde, je vais bien ! Non seulement je suis en parfaite santé mais j’ai envie de vous partager ma vision de ce qui se passe en ce moment c’est à dire de ce mouvement de peur initié par les médias à propos de ce virus qui soit dit en passant est à ce jour beaucoup moins meurtrier que la grippe hivernale.  

Je vais m’abstenir d’entrer dans la polémique de ce mouvement médiatique pour m’en tenir à vous proposer des solutions plus utiles et pratiques.

D’abord, il faut éviter d’entrer dans ce mouvement de peur.   Plus on a peur, plus on s’expose à être malade parce que la peur fragilise notre système immunitaire.

Il y a des solutions d’hygiène de vie en guise de prévention.

Tout d’abord c’est l’hiver, et bien manger fait partie de la première règle à respecter.

Manger tôt le soir, par exemple de bonnes soupes préparées par vos propres soins à base de légumes de saison.

Ensuite, se reposer, est aussi  important que d’éliminer la peur et de bien manger.  

Aller au lit un peu plus tôt que d’habitude en évitant bien sûr de regarder les infos du soir qui ne vous apporterons rien d’autres que du stress. 🙂

En physique quantique, on dit que « Ce sur quoi on se concentre a de bonne chance de se concrétiser, plus on se concentre sur quelque chose, et bien on le fait apparaître, alors attention de bien revoir ce sur quoi  vous portez votre attention. 😉

Enfin me voilà avec quelques idées de synergie d’huile essentielles  pour vous proteger et booster votre système immunitaire :

A a parts égales dans un diffuseur  choisissez 3 HE parmi ces 6 HE 

  • Cinnamomum camphora (ravintsara),
  • Melaleuca quinquenervia (niaouli),
  • Cinnamosma fragrans (saro ou mandravasarotra),
  • Laurus nobilis (laurier noble),
  • Cymbopogon martinii (Palmarosa),
  • Melaleuca alternifolia (Tea tree ou arbre à thé),
  • Eucalyptus radiata (Eucalyptus radié).

ou 

En massage, 1 ou 2 fois par jour sur le thorax ou le plexus solaire.

Diluer cette même synergie d’HE à 5% dans une huile végétale ( Macadamia ou autre) 

En résumé,  surtout ne pas paniquer, se  reposer, bien se nourrir et pourquoi pas en plus de ma recette aromatique complétez le soin avec des plantes comme l’echinacée, le sureau et des produits de la ruche comme la propolis et de la gelée royale pour bien booster votre système immunitaire en cet fin d’hiver.

Pour en savoir plus je vous invite à lire les précédents articles  du blog de Cathy Bonnafous et de moi même qui vous donneront tous les détails nécessaires.

https://conseilsphytoaroma.com/2017/01/21/mes-conseils-phyto-aromatiques-pour-eviter-virus-et-microbes/

https://conseilsphytoaroma.com/2017/01/15/un-petit-tour-dhorizon-des-techniques-de-prevention-contre-les-microbes-hivernaux/

Laurence

 

Publié dans Aromathérapie, grippe, Huiles essenteilles, huiles essentielles, plantes aromatiques | Tagué , , , , , , , , , , | 14 commentaires

HUILE ESSENTIELLE DE SARO

En ces temps de virus, voici une alternative au Ravinstara , une huile essentielle malgache moins connue mais tout aussi efficace: l’huile essentielle de Saro

Bonne lecture

Sophie

Publié dans arbres utiles, Aromathérapie, grippe, huiles essentielles, Madagascar, plantes aromatiques | Tagué , , , | 1 commentaire

Formation « Initiation à l’aromathérapie » en Chine

Bonjour à tous,

Je vous présente mes excuses pour cette absence prolongée sur mon blog en ce début d’année 2020 qui pour moi à été très déroutant et instructif à la fois.

En fait, j’ai eu l’opportunité de donner ma première formation aroma dans la ville de Guangzhou en Chine.

Merci aux organisatrices et surtout à mes élèves qui ont été très intéressés et réceptifs à mes propos

Je vous dis à bientôt pour un nouvel article.

Laurence

Publié dans Aromathérapie, huiles essentielles, plantes aromatiques | Tagué , , , , | 8 commentaires

Meilleurs Vœux pour 2020

2020

Meilleurs vœux 2020

Après 5 ans d’existence, en 2019, 22,400 personnes ont visité mon blog et les pages ont été vues plus de 33,100 fois !

Merci chers lecteurs pour  votre fidélité, pour votre présence sur le blog, via les commentaires et les messages.

J’en profite pour remercier ma très chère collaboratrice et experte, Sophie Mastrantuono, qui alimente régulièrement mon blog d’articles intéressants.

Je profite de l’occasion pour vous rappeler que ce blog n’est financé par aucune publicité ou parrainage d’aucune sorte.

Ce blog est pour moi une belle opportunité de vous offrir  des articles variés sur ce qui me passionne.

D’un point de vue personnel, l’année 2019 a été, riche en rencontres positives, ce qui m’a permis entre autres :

  • De réaliser des ateliers Aroma avec l’association ACM (Actions Citoyennes Mirmandaises)
  • D’être coauteure avec mon amie pharmacienne Claudie Bourry d’un livre sur l’aromathérapie qui sera publié par les Editions de Terran, et qui sera disponible en juin 2020 (je l’espèreeeee 🙂 )

Mon objectif pour l’année qui vient, est de me laisser guider par mon intuition, de prendre des risques et de continuer de partager avec vous ma passion pour les huiles essentielles, les plantes aromatiques et médicinales.

En terminant, je vous partage les vœux d’un de mes chanteurs préférés, Jacques Brel. Il les avait formulé sur Europe 1 le 1er janvier 1968 ; je crois sincèrement qu’ils sont toujours d’actualité.

***

« Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns.
Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier.
Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences.
Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants.
Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir.
Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque.
Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille.
Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable. »

 

Bonne Année 2020 à tous!

Laurence

Publié dans Aromathérapie, ethnobotanique, Fleurs, herboristerie, homeopathie, huile cosmétique, Huiles essenteilles, huiles essentielles, huiles végétales, Hydrolat, parfum, phytohérapie, phytothérapie, plantes aromatiques, plantes comestibles, plantes médicinales, plantes utiles | Tagué , , , , , , , , | 18 commentaires

LE CAVIAR DES ANDES, LE CUSHURO, L’ALIMENT DU FUTUR

Le Cushuro (Nostoc sphaericum), également connu sous le nom de cushuro, murmuntu , llullucha, macha-macha, rachapa , est une algue bleu-vert qui est traditionnellement utilisée comme source de nourriture, médicament naturel depuis des siècles dans les Andes (Pérou, Chili et Bolivie).

En raison de ses quantités élevées récemment découvertes de nutriments bénéfiques et d’autres composés, beaucoup le considèrent comme la nourriture du futur.

Cushuro est une algue qui pousse dans les lagunes, les petits étangs, les réservoirs d’eau douce et propre, les zones humides et autres zones humides des hautes montagnes des Andes de l’Amazonie, Ancash, Cajamarca, Cusco, Junin, La Libertad, Lima et Puno région sur plus de 3000 m (10 000 pieds).

Cette algue bleu verdâtre parfois brunâtre est disponible en différentes tailles, de la plus petite à la taille d’une noix. Elle est de forme ovoïde et a une consistance gélatineuse.

Depuis des siècles, elle fait partie du régime traditionnel du peuple andin où elle  est utilisé dans plusieurs plats, dont plusieurs ragoûts et soupes, juste cuit comme collation ou transformé en liqueurs et confitures.

Ses propriétés nutritives 

Le Cushuro  contient plus de protéines que la viande (29g / 100g), plus de calcium que le lait (147mg / 100g) et beaucoup plus de fer que le soja, les épinards, les lentilles et tous les autres fournisseurs de fer bien connus (83mg / 100g).

En outre, il contient tous les acides aminés essentiels, les graisses saines, les bons glucides et le phosphore ainsi que la vitamine B1 et B2.

Certains vont même jusqu’à dire que le Cushuro est l’un des aliments les plus nutritifs connus aujourd’hui; une arme miracle contre la malnutrition et l’anémie.

Cushuro creation by Peruvian culinary star Virgilio Martínez – chef and owner of Central restaurant in Lima’s district Miraflores, one of the 50 best restaurants in the world; photo: starchefs

Ses propriétés médicinales

De plus, Cushuro contient des composés qui aident à renforcer les os (pourraient prévenir l’ostéoporose), augmenter la fonction cardiaque, renforcer les racines des cheveux, fournir du collagène à la peau, détoxifier le corps et améliorer la digestion (prévenir la constipation).

Des études récentes montrent que le Cushuro a des composés actifs  aux propriétés antivirales et cytotoxiques.

Un acide aminé récemment découvert dans le Cushuro absorbe les rayons UV, protège la peau et possède des propriétés antioxydantes. Cela pourrait avoir un potentiel dans l’utilisation dans les produits cosmétiques.

De plus, des études in vitro récentes  ont montré que Cushuro inhibe l’alpha-amylase, les enzymes alpha-glucosidase et la diffusion du glucose et pourrait donc contribuer au traitement du diabète de type 2.

Un vrai trésor de bienfait, un aliment thérapeutique à découvrir et à essayer peut être à Noel en remplacement du traditionnel caviar !

Bonne lecture

Laurence

Source : https://www.perutelegraph.com/peruvian-food-drink-choices/cushuro-the-caviar-of-the-andes

 

 

Publié dans algues, antioxydant, comestible, cuisine santé | Tagué , , , | 7 commentaires