Petites fleurs blanches deviendront grandes !!!!

Juin sera comme chaque année le mois des devinettes

Me reconnaissez vous ?

Bonne chance

Laurence

Publié dans antioxydant, Fleurs, herboristerie, plantes médicinales, plantes utiles | Tagué , , | 8 commentaires

LES TIQUES , Comment s’en protéger sans risque ?

Je dois m’ennuyer  de Cathy , alors j’ai décidé de la faire revivre un instant , un instant seulement, elle nous manque tellement!!!!!

Je trouve que son article écrit en 2017 complète bien celui de Sophie et de son huile essentielle de Kunzea .

Bonne lecture

Laurence

Tiques des hommes, tiques des animaux?

Les tiques sont nombreuses… Et redoutables …

Sujet presque confidentiel ! On parle peu de la maladie de LYME.

Le réchauffement climatique a permis à ces porteurs de bactéries de sévir plus longtemps, parfois toute l’année. Elles aiment les lieux humides, ombragés, les branches d’arbres, les herbes folles des jardins. Elles apparaissent au printemps, restent jusqu’à l’automne et parfois l’hiver si les températures sont clémentes.

Leur motivation à ces petites bêtes?

Pour pouvoir survivre, il leur faut se nourrir car elles ne prennent que 3 repas dans leur vie, sur des « victimes » différentes ». Elles s’accrochent solidement sur leur hôte par l’intermédiaire d’un rostre ; et elles rendent cette fixation plus discrète en sécrétant une sorte d’anesthésiant.

Larves, nymphes, adultes jouent ainsi  les vampires, et peuvent prélever du sang pendant des durées assez longues, jusqu’à 15 jours. Gavées de sang, elles retombent sur le sol pour pondre ensuite une centaine d’œufs et … mourir.

Certaines tiques (c’est la femelle adulte qui est méchante !) après avoir niché quelque temps dans un endroit infecté vont en plus transmettre un petit cadeau : une bactérie appelée Borrelia burgdorferi

Un élément rassurant ?

Seules 20 à 30% de tiques seraient porteuses de la bactérie responsable du déclenchement de la maladie de Lyme, mais il faut savoir qu’elles véhiculent tout de même une quarantaine de microbes différents.

Des interventions utiles ?

De retour de zones abritant potentiellement des tiques, il faut inspecter la peau (surtout la peau nue des jambes, des bras …), rechercher un point noir qui peut ne pas être plus gros qu’un grain de sel, enlever l’intruse avec un tire-tiques (si on en a), avec une méthode plus rustique (appliquer le bout d’une allumette flambée et éteinte mais chaude sur le rostre de l’animal), désinfecter immédiatement. Puis, appliquer une goutte d’huile essentielle d’arbre à thé (pur) sur le point piqué pour tuer toute larve possible et éviter la dissémination.

Comment savoir s’il y a eu une piqûre par tique infectée ?

Il faut surveiller l’apparition d’un anneau rouge, autour d’un point qui indique la présence d’une piqûre. Souvent sur les membres inférieurs après des promenades dans les bois, des travaux agricoles, mais il arrive aussi que les tiques élisent domicile sur la tête des enfants en particulier … ou des adultes qui se sont roulés dans l’herbe, le foin …

Cet anneau rouge ne pique pas, ne gratte pas mais au bout de quelques jours il va commencer à s’étendre autour de la zone, on l’appelle alors « érythème migrant ou chronique ». alors des manifestations articulaires ou neurologiques apparaissent. Si rien ne se produit, la tique n’était pas infectée ou bien les symptômes sont passés inaperçus et vont réapparaître au bout de quelques mois avec des manifestations cardiaques, des paralysies membranaires, des douleurs … les sérologies sont souvent sans intérêt car trop imprécises. Sans aucun traitement, le passage du stade II au III nécessite une intervention drastique avec des antibiotiques.

Comment éviter l’antibiothérapie ?

Par définition, la tique va s’accrocher à son hôte si les conditions sont favorables, mais si on prévoit l’usage d’un répulsif en première intention, elle risque d’aller chercher sa provision sanguine ailleurs.

Une solution naturelle est l’aromathérapie. Prévenir les accroches car les huiles essentielles et leurs métabolites individuels sont de parfaits répulsifs mais aussi intervenir pour stopper les inflammations sur les zones piquées. Mais il faut tenir compte dans cette étape de prévention du fait que la grande volatilité des composés actifs des huiles essentielles entraîne un phénomène de décroissance de la protection dans le temps. La solution est donc de préparer des synergies à l’égal d’un parfum en utilisant des notes de tête, de cœur et de fond.

Prévention répulsive en massage:

Mélanger dans un flacon en verre fumé :

  • 20 ml d’huile végétale de Germe de blé (ou amande douce, ou macadamia)
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Tea tree (Melaleuca alternifolia) -> Note de tête (aromatique, boisée, puissante, terpénique) -> apport de Terpinène-4-ol, de gamma-terpinène pour lutter contre les agressions microbiennes et parasitaires
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Sarriette des montagnes (Satureja montana) -> Note de cœur (fraîche, agreste, épicée, un peu piquante) -> apport de phénols (carvacrol, thymol) fortement antiparasitaire.
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Géranium rosat (Pelargonium roseum) -> Note de cœur (douce, rosée, mentholée, verte) -> apport de citronellol, geraniol agissant comme répulsif
  • 3 gouttes d’huile essentielle de Tanaisie annuelle ou Camomille bleue (Tanacetum annuum)> Note de fond (balsamique, camphrée) -> apport de composés répulsifs et antiallergiques (camphre, myrcène, sabinène)

Réduction de l’inflammation et protection contre la dissémination en cas de piqûre :

  • 20 ml d’huile végétale de Germe de blé (ou amande douce, ou macadamia)
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Niaouli (Melaleuca viridiflora) -> Note de tête (fraîche, épicée, herbacée, camphrée) -> apport de 1,8-cinéol, d’alpha-terpinéol, dont le rôle antiparasitaire n’est plus à démontrer.
  • 10 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora) -> Note de cœur (citronnée, piquante, zestée) -> apport de citronellol, citronellal, stimulant la réponse immunitaire dans la lutte contre l’inflammation.
  • 5 gouttes d’huile essentielle d’Origan (Origanum vulgare) > Note de cœur (verte, herbacée, camphrée, boisée) -> apport de carvacrol et de thymol pour détruire toute évolution d’infection.
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Cannelle écorce (Cinnamomum zeylanicum) -> Note de fond (épicée, boisée, ambrée) -> apport de Cinnamal, cinnamyl acétate qui exercent une action puissante pouvant dans certains cas remplacer les antibiotiques.

Mais la meilleure précaution reste l’observation, et pour les chiens le brossage avec une étrille au retour d’une promenade

3 TIQUES

Cathy

Publié dans Aromathérapie, huiles essentielles, maladie de lyme, tiques, parasites, plantes aromatiques | Tagué , | 12 commentaires

Un clin d ‘oeil pour Sophie

J’ai promis à Sophie mon amie pharmacienne de lui faire un peu de pub pour son nouveau site : Puressence-aroma.fr

Vous la connaissez bien puisqu’elle collabore depuis plus d’un an sur ce blog comme experte en aromathérapie. Je lui ai également demandé de vous écrire un petit mot pour présenter son site : Belle découverte et bonne lecture !

Laurence

Bienvenue sur mon site Puressence-aroma.fr !

Je suis passionnée par les huiles essentielles! En tant que pharmacien j’ai la chance de les découvrir tous les jours un peu plus!

Ce site peut vous permette d’élargir vos connaissances en aromathérapie, d’avoir des résumés sûrs et pratiques, d’utiliser les huiles essentielles correctement, et surtout de connaître leurs contre indications et/ ou leur toxicité potentielle.

Pourquoi mettre en vente des fiches pratiques, me direz vous ?

Sur internet beaucoup de sites proposent à la vente des huiles essentielles.

J’ai beaucoup réfléchi sur le fait de d’en vendre sur mon site ; or certains sites proposent des huiles essentielles de très bonne qualité alors pourquoi prendrai je leur clientèle ?

Ainsi j’ai donc décidé de proposer à l’achat des fiches pratiques d’huiles essentielles, d’hydrolats ainsi que les huiles végétales à l’avenir. Certains y trouveront leur bonheur, d’autres non.

Ces fiches nécessitent un énorme travail en amont ( voir mes références bibliographiques sur mon site ) auxquelles s’ajoutent le fruit d’un apprentissage de tous les instants.

Les propriétés traditionnellement reconnues des huiles essentielles énumérées sur ces fiches sont tirées d’ouvrages de références écrits par de grands spécialistes en aromathérapie : Mon site est en cours de création et va évoluer.

Je vous propose à l’achat (droits d’auteur 0,50 Euros) 160 fiches pratiques d’huiles essentielles. Aujourd’hui vous ne trouverez qu’une soixantaine de fiches pratiques sur les huiles essentielles et quelques hydrolats. Peu à peu, d’autres fiches pratiques seront réalisées sur les huiles végétales ainsi que les hydrolats les plus utilisés. Je vous remercie de votre patience et de votre compréhension.

Sophie Mastrantuono

Publié dans Aromathérapie, huiles essentielles, plantes aromatiques | 1 commentaire

Le kunzea et son huile essentielle

Le kunzéa  (Kunzea ambigua) est un arbuste que l’on trouve en Australie et en Tasmanie. Il a l’aspect solide, ligneux et s’adapte à tous les sols. Il appartient à la famille botanique des Myrtacée.

Lorsqu’on l’observe, on remarque la vigueur qu’il exprime. En Australie, les buissons de kunzéa sont parfois nommés « tick bush », car les animaux s’y réfugiant sont préservés des tiques❗️

Et oui! L’huile essentielle de kunzea est votre alliée anti-tiques.

Le saviez vous ?

Grâce à ses propriétés anti-bactériennes, calmante, l’huile essentielle de kunzéa pourra également être appliquée sur la peau pour apaiser une morsure de tique ou autre piqûre d’insecte.

Ses autres propriétés sont à voir sur ma fiche pratique ( en fin d’article)

Et puis ce fameux « tick bush » à une action répulsive des insectes et parasites. Avec l’invasion de tiques que nous subissons en Europe et la conséquence d’une augmentation de cas de maladie de LYME, une huile essentielle efficace en plus à essayer!

Il ne fait pas négliger une aide supplémentaire de mère nature!

On pourra l’associer aux huiles essentielles de:

  • Eucalyptus citronné
  • Lemon gras
  • Geranium rosat
  • Citronnelle de Java

💚Propriétés psycho émotionnelles

Elle est  » le bon côté de la force »

Expression du principe masculin, (renforce aussi) , alors que Fragonia ( Agonis fragrans) est son opposée : principe féminin.

💕Quel beau couple 💕

Associée l’une à l’autre, elles forment un équilibre parfait 👍

Acceptation de la douleur physique.

Libére les nœuds psychiques, relâche les tensions, apporte du courage et de la force mentale; aide à retrouver le dynamisme dans sa vie.

Aide les gens dépendants de drogues

à s’en sortir.

➖À l’approche de l’été, elle sera très utile pour les voyageurs car elle minimise les effets du « jet-lag » (fatigue du décalage horaire).

💚Pour ressentir les effets bénéfiques de chaque huile essentielle il faut les intégrer à son quotidien, les respirer, les toucher, et connaître un peu le végétal dont elle provient.

💚Chaque geste est une découverte, comme un long parcours initiatique conduisant vers une autre manière de penser, d’agir et de réagir en harmonie avec notre environnement.

Bonne lecture  💚

Sophie

Publié dans arbres utiles, Aromathérapie, Australie, huiles essentielles, maladie de lyme, tiques, plantes aromatiques, printemps | Tagué , , , , | 1 commentaire

Des cheveux en santé pour l’été !

Tout comme vous, vos cheveux sont sensibles aux variations de climat, à la pollution, au stress et à une alimentation déséquilibrée.

Vos cheveux sont le reflet de votre santé et expriment tout déséquilibre par un manque de brillance, de tonicité, de souplesse, de volume ou de vitalité. Si ces problèmes ne sont pas traités, ils peuvent être la cause d’une chute prématurée des cheveux.images-1

Il est donc important de leur apporter des minéraux ( cuivre, fer, zinc, calcium, potassium), des vitamines (Vit A, C et du groupe B) , les acides gras  pour leur bonne santé.
Voici quelques aliments qu’ils vous faut privilégier dans votre alimentation pour avoir une belle chevelure pour l’été.
Les légumes verts comme les épinards, les petits pois , les haricots  car il sont riches en vitamines et de minéraux (potassium, calcium,  fer et vit C).
Les carottes, les patates douces riches en vitamine A et bêta-carotène.
Sans oublier le chou Kale  qui est très riche en calcium et vitamines K et C.
L’avoine  est riche en  zinc,  en cuivre et en vitamines du groupe B.  Le cuivre et le zinc sont tous deux essentiels à la synthèse du collagène. Le collagène est aussi très important pour la croissance et la qualité des cheveux, car c’est l’un des principaux constituants du cuir chevelu. Avec l’âge, la quantité de collagène dans le cuir chevelu diminue.
Les lentilles et légumineuses contiennent de la kératine qui est un type de protéine chargé de donner  à vos cheveux sa force.
Les fruits comme les abricots riches en vit A et  bêta-carotène; l’avocat riche en   vitamine E, vitamine C et B6.
Le Saumon reconnu pour sa richesse en acides gras oméga 3 supportent à la fois le cuir chevelu et la santé du cheveux pour promouvoir la croissance.
Les œufs  sont riches en protéines et biotine (vitamine indispensable à la synthèse de la kératine du cheveu).
Le boeuf  et les viandes rouge pour  le fer et les protéines.
Vous pouvez également  prendre des compléments alimentaires ou des suppléments comme la levure de bière et la spiruline qui seront des très bons alliés pour vos cheveux.

En usage externe, utilisez ces incontournables:

1-Les huiles végétales

Elles vont renforcer les cheveux, maintenir l’hydratation en lissant l’écaille des cheveux, limiter l’assèchement et la fragilisation de la gaine par leur  action filmogène et protectrice.

Une méthode  pour appliquer les huiles végétale sur vos cheveux c’est le bain d’huile. Elle consiste à s’enduire les cheveux d’huile avant un shampoing afin de bénéficier des vertus réparatrices de leurs actifs nutritifs. Vos cheveux seront plus lisses, brillants, doux et souples.

Quelque soit votre type de cheveux, les bains d’huile sont bénéfiques !

  • L’huile de coco (Cocos nucifera) , un classique, le secret des tahitiennes. C’est l’huile végétale qui pénètre le mieux la fibre capillaire et elle convient à tous les types de cheveux. Elle apportera souplesse et brillance.
  • L’huile de bourrache ( Borago officinalis), grâce à sa richesse en oméga 6 et 9 ,  possède des propriétés anti chute et renforce la résistance du cheveu.
  • L’huile de ricin (Ricinus communis), très à la mode actuellement. Elle est réputée pour ses propriétés permettant notamment d’accélérer la pousse/repousse des cheveux. Elle est composée d’acides gras essentiels, dont l’acide ricinoléique qui lui confère ses vertus uniques. L’huile de ricin est très dense et très visqueuse. Elle est donc difficile à employer. Je vous conseille de la mélanger avec une autre huile pour faciliter son application.

Mon coup de coeur !

  • ungurahua2L’huile d’ungurahua ( Oenocarpus batahua), une huile rare et peu connue, originaire d’Amazonie.  Elle est réputée pour sa remarquable capacité à nourrir et hydrater la peau et les cheveux. Depuis des générations, les populations locales l ‘utilisent pour ses propriétés cosmétiques et nutritionnelles.

Je l’ai découverte lors de mon séjour en Amazonie équatorienne. Teresa mon amie herboriste du parc Omaere, connait bien les bienfaits et vertus de cette huile pour le soin de ses beaux cheveux noirs et longs. Cette huile est d’une composition proche de l’huile d’olive. L’huile d’ungurahua est riche en acides gras insaturés comme l’acide oléique (oméga 9). C’est pourquoi, elle est particulièrement conseillée et efficace pour le soin des cheveux et de la peau.

2-Les huiles essentielles

Ces concentrés de molécules aromatiques vont avoir une action sur le cuir chevelu. Elles vont assainir,tonifier et réguler le sébum.

Voici une liste non exhaustive d’huiles essentielles et de leurs propriétés sur les cheveux et le cuir chevelu:

  • HE de Bay de st Thomas (Action tonique et stimulante de la repousse du cheveu) Mon deuxième coup de coeur !
  • HE de Carotte (Action Stimulante)
  • HE de Cèdre (Action Stimulante et assainissante, contre les cheveux gras)
  • HE de Génévrier (Action Stimulante)
  • HE de Géranium rosat (Action Stimulante et anti-pelliculaire)
  • HE de Lavande fine  (Action Stimulante, assainissante, anti-pelliculaire et brillance )
  • HE de Menthe douce (Action Stimulante et assainissante)
  •  HE Petit Grain Bigarade (Action Tonique et régulatrice)
  • HE de Romarin à camphre (Action Tonique, Stimulante, anti-pelliculaire, régulatrice et brillance)
  • HE de Tea-tree (Action anti-pelliculaire  et assainissante, contre les cheveux gras)
  • HE de Thym à linalol (Action Stimulante, anti-pelliculaire  et assainissante, contre les cheveux gras)
  • HE d’Ylang-Ylang  (Action Tonique, Stimulante et réparatrice).

Attention! Ne jamais utiliser les huiles essentielles pures directement sur la peau ou les cheveux! Toujours diluer l’huile essentielle choisie dans un peu d’huile végétale.

Une recette de bain d’huile pour  stimuler la repousse des cheveux :

  • 6 cuillère à soupe  d’huile de ricin
  • 4 cuillère à soupe d’huile de bourrache ou d’ungurahua
  • 5 gouttes d’huile essentielle de bay de st Thomas ou Ylang ylang

Appliquer sur l’ensemble de la chevelure et laisser reposer 20 minutes minimum avant le shampoing.

ortie3-L’irremplaçable ortie piquante 

Son nom latin : Urtica dioica, de la famille botanique des Urticaceae. C’est une herbe très commune qui pousse sur les terrains incultes.

Elle reconnaissable par ces poils urticants, pour la récolter je vous conseille des gants. Attention ça pique !!!

Un véritable fortifiant capillaire naturel.

Sa richesse  en minéraux (soufre, fer, silice, calcium, potassium) en oligo-éléments et vitamines, en fait une précieuse alliée contre la chute des cheveux. 

Elle aide également à lutter contre la chute des cheveux et régule le sébum pour les cheveux gras tout en apaisant les états pelliculaires.

Elle sera donc bénéfique en cas de cheveux fatigués et mous, de chute de cheveux, de cheveux gras et/ou pelliculeux. 

Vous pouvez l’utiliser sous forme de poudre de feuilles sèches pour préparer un masque ou une infusion à appliquer directement sur les cheveux.

Je vous propose une recette de vinaigre d’ortie :

  • Hacher 100 g d’Ortie fraîche pour 1 litre de vinaigre de cidre.
  • Laisser macérer 30 jours puis filtrer.
  • Dans un vaporisateur 200 ml, verser environ 50 cl de vinaigre d’ortie et compléter avec de l’eau.

Pour renforcer davantage l’action de l’ortie, vous pouvez ajouter 4 gouttes, au choix, d’huile essentielle de romarin ou ylang ylang. Vaporiser la chevelure pendant deux semaines à renouveler au besoin. Bien masser le cuir chevelu après la vaporisation. 

Passez un bel été avec une chevelure resplendissante 🙂 Laurence

Publié dans Amazonie, arbres utiles, Aromathérapie, cosmétiques, cuisine santé, eau florale, Equateur, ethnobotanique, herboristerie, huile cosmétique, Huiles essenteilles, huiles végétales, plantes aromatiques, plantes médicinales, plantes utiles | Tagué , , , , , , , , | 1 commentaire

Le Romarin, l’herbe aux troubadours, l’arbre de Marie, la rose de mer,la rose des marins, la rose marine….

Tous ces noms pour un arbrisseau méditerranéen bien connu  :

Le Romarin officinal (Rosmarinus officinale)

Famille botanique des Lamiaceae

romarin bandolLes romarins sont encore en fleurs, un vrai plaisir visuel et olfactif.

Cette plante aromatique au parfum subtil et envoûtant me transporte toujours avec délice dans la garrigue provençale.

Le romarin se reconnaît à son feuillage persistant, ses fleurs violacées et son odeur camphrée.

Comme  beaucoup de plantes aromatiques, le romarin possède des propriétés médicinales, découvertes par les hommes au fil des siècles.

Les Grecs se confectionnaient des couronnes de romarin pour renforcer la mémoire et stimuler l’intellect.

Au Moyen-Âge, il était l’un des ingrédients du vinaigre des 4 voleurs pour se protéger de  la peste.

En 1370, d’après une légende, Elisabeth la reine de Hongrie, malgré ses 72 ans, aurait conservé toute sa beauté juvénile, grâce à la célèbre Eau de Hongrie, réalisée  à base de fleurs de romarin.

romarinIdéalement, le romarin se cueille juste avant la floraison, période où il possède le plus de parfum.

Utilisez des feuilles de romarin fraîches pour parfumer vos plats. La puissance de  son goût sera beaucoup plus forte. Le romarin se marie à merveille avec l’agneau ou le poulet rôti .

Ses fleurs sont comestibles, elles  se dégustent crues. Leur saveur douce parfumera une salade printanière par exemple.

Pris en infusion ou en décoction, le  romarin est un véritable chasseur de toxines.

En cosmétique, on utilise une macération dans l’alcool ou le vinaigre des feuilles de romarin pour prévenir la chute des cheveux.

L’ huile essentielle de Romarin un des joyaux de la Méditerranée! La distillation des rameaux feuillés donne une huile essentielle puissante et  subtil. huile essentielle de romarin

Attention à son origine géographique! Selon le lieu de récolte, l’huile essentielle de romarin aura une composition  chimique ou un chémotype très différent.

En France plus exactement en Provence, le romarin  sera  riche en camphre. L’huile essentielle de Romarin officinal à camphre aura des propriétés  anti-inflammatoires pour soulager  les contractures musculaires ou les crampes. À utiliser seulement en usage externe.

En Corse ou en Sardaigne, le romarin sera riche en verbénone. L’huile essentielle de Romarin officinal à Verbénone aura  des propriétés antispasmodiques,  cholagogues et hépatodrainantes. Idéale pour les troubles digestifs,  le foie et éliminer les toxines.

Enfin au Maroc,  il sera riche en 1,8 cinéole. L’huile essentielle de Romarin officinal à 1,8 cinéole aura des propriétés antitussives et expectorantes.  Très efficace pour soulager les affections respiratoires.

Les Grecs avaient raison: le Romarin stimule la Mémoire !

C’est fascinant, plusieurs études scientifiques démontrent des résultats remarquables des effets de l’huile essentielle romarin sur la mémoire. Selon les travaux du Dr  Mark Moss,  le seul fait de renifler de l’huile essentielle de romarin officinal à 1.8 cineole augmenterait  la mémoire.

Petite anecdote personnelle

Je teste régulièrement les bienfaits de l’huile essentielle de romarin sur mon père qui commence à perdre la mémoire. Son parfum lui fait remonter des souvenirs  de son jardin, il se souvient de l’allée bordée de lavandes, des oliviers centenaires, des romarins en fleurs sur la restanque ensoleillée et  surtout du bassin à poissons et son nénuphar majestueux….

Je vous conseille ces articles en anglais pour en savoir d’avantage sur ces études scientifiques :

Mon astuce de la semaine: Une cure DETOX  de Printemps Pour stimuler et décongestionner le foie et la vésicule biliaire après un hiver un peu trop long.

  • Prendre chaque matin 2 gouttes  d’huile essentielle de romarin à verbenone sur un  comprimé neutre ou avec un peu de miel, pendant 21 jours maximum.

Précautions d’emploi : Les huiles essentielles de romarin  sont interdites aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans.

Bon printemps

Laurence

Publié dans arbres utiles, Aromathérapie, épices, detox, Draineur hépatique, herboristerie, huiles essentielles, plantes aromatiques, plantes médicinales | Tagué , , , , , , , | 3 commentaires

L’huile essentielle de Ciste ladanifère

Voici ma dernière fiche : l’huile essentielle de Ciste ladanifère , une merveilleuse cicatrisante.

Bonne lecture

Sophie

Publié dans Aromathérapie, cosmétiques, huiles essentielles, plantes aromatiques | Tagué , , , | 2 commentaires

Jolies fleurs de noyer du mois de mai, les fleurs du changement

Bravo à tous ceux qui ont reconnu les fleurs du noyer (Juglans regia), cet arbre légendaire, appelé aussi « gland de Jupiter « ou « Jovis glans » en latin.

En phytothérapie, on utilise les feuilles du noyer. Ces feuilles sont récoltées au début de l’été, en  juin et juillet. On peut aussi utiliser le brou de noix, récolté en automne, quand  il se détache de façon spontanée.

En usage alimentaire, l’huile de noix, extraite par expression à partir des fruits du noyer, est connue pour sa richesse en acides gras oméga-6 et oméga-3 ainsi que la présence des vitamines notamment la vitamine E.

Les feuilles du noyer et le brou de noix possèdent approximativement la même composition chimique: ils sont riches en tanins (jusqu’à 10% des feuilles), qui sont des tanins de type ellagique. On note la présence d’autres composés phénoliques tels que les flavonoïdes (hétérosides de la quercétine et de kaempférol) et des acides phénols (acide gallique, caféique, chlorogénique…).

Les feuilles du noyer et le brou de noix se caractérisent par la présence de dérivés de naphtalène. Le composé le plus connu est le juglone  qui est présent dans les feuilles à l’ordre de 0.6% et dans le brou à l’ordre de 2%. Enfin, les feuilles contiennent des traces d’une huile essentielle dont le composé majoritaires est un sesquiterpène, le germacène D.

Les feuilles du noyer et le brou de noix sont connus pour leur action cicatrisante, grâce à leur richesse en tanins,  ainsi que leur pouvoir antibactérien et antifongique, grâce à la présence de juglone. C’est pour cela qu’ils sont utilisés en phytothérapie pour la prise en charge des affections dermatologiques : Ils sont indiqués pour le soulagement des affections inflammatoires mineures de la peau telles que l’eczéma Ils sont aussi utilisés pour remédier la transpiration excessive des mains et des pieds.

Mais connaissez vous les propriétés des fleurs ?

Selon le Dr Bach, la fleur de Noyer est un véritable « bouclier énergétique » , elle vous aide à ne pas tenir compte des influences extérieures.

C’est la fleur du changement, elle aide à se libérer du passé et aller de l’avant vers des choses nouvelles.

En cette période de grand changement je vous invite à utiliser l‘élixir floral de noyer

Bon mois de mai

Laurence

Publié dans adaptogènes, arbres utiles, elixir floral, Fleurs, herboristerie, plantes comestibles, plantes médicinales | Tagué , , | 1 commentaire

Arbre emblématique du Diois en fleurs , pour changer du muguet !!!

Fleurs mâles?

Ou fleurs femelles?

Qui suis-je ?

Bonne découverte et une dose de bonheur pour ce 1er mai.

Laurence

Publié dans plantes aromatiques | 2 commentaires

La Monnaie du Pape, l’herbe aux écus

Cette fleur qui a illuminé ma ballade sur les bords de la Drôme est une lunaire annuelle ( Lunaria annua), appelée aussi Monnaie du pape  ou l’herbe aux écus.

Cette plante de la famille des Brassicacées ( famille botanique de la moutarde) est originaire d’Europe et du pourtour méditerranéen.

Vous  connaissez peut-être plus ces fruits dans vos bouquets secs !

En effet ces jolies fleurs mauves et parfumées laissent place, dans le courant de l’été, à des fruits ronds et plats en forme de disques qui, une fois secs, deviennent translucides et laissent apparaître, par transparence, les quelques grosses graines qu’ils contiennent.

On jurerait des pièces de monnaie… ou des pleines lunes, d’où l’autre nom vernaculaire de la plante : lunaire

Aucunes propriétés médicinales traditionnelles n’a été répertorié pour cette espèce de lunaria.

Usages culinaires
Les feuilles, les fleurs et les fruits avant maturité sont comestibles crus ou cuits. Les très jeunes fruits peuvent être conservés par lacto-fermentation.

Les racines et les graines, à la saveur piquante et amère, ont été utilisées comme épice en Europe. Les graines grillées permettent de préparer un bon thé.

Laurence

Sources bibliographiques

https://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/monnaie-du-pape-lunaire,1229.html

François Couplan, Le régal végétal: plantes sauvages comestibles, Editions Ellebore, 2009, p. 316.

Publié dans épices, comestible, cuisine santé, Fleurs, printemps | Tagué , , , | 2 commentaires