Un Super champignon pour vos neurones : Le yamabushitake ou crinière de lion

La Crinière de lion , de son nom scientifique Hericium erinaceus, est un champignon comestible et médicinal.

Il est également connu sous d’autres noms  comme : la barbe de satyre, champignon hérisson, hérisson barbu, pompon et, en japonais, bien sûr, il est appelé yamabushitake (ce qui veut littéralement dire « champignon « prêtre des montagnes » »).

Provenant d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie, il est identifiable par ses longs aiguillons pendants de 3 à 5cm qui tombent en cascade et qui le font ressembler à une crinière de lion.

Hericium erinaceus

Il pousse sur le bois dur, et a tendance à pousser en un seul bouquet de crêtes qui pendent. Il est commun de pouvoir en observer en train de pousser sur les Hêtre d’Amérique, en fin d’été ainsi qu’en automne

Dans l’alimentation moderne, il est souvent utilisé dans la cuisine végétarienne chinoise afin de remplacer le porc ou l’agneau, et on le trouve parfois dans les supermarchés asiatiques, frais ou séché.

La « crinière de lion » est un champignon médicinal qui est utilisé en médicine traditionnelle chinoise comme tonique digestif depuis plus de 2 000 ans.

Il est connu pour son rôle remarquable dans l’amélioration des fonctions digestives et hépatiques .

Les recherches scientifiques modernes appuient également ces affirmations et soulignent les effets particulièrement positifs du champignon sur la santé cérébrale, la mémoire et l’humeur Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ainsi que d’autres troubles neurologiques peuvent assurément bénéficier de l’utilisation du champignon « crinière de lion ».

Des études prouvent que deux groupes substances actives, erinacines et hericiones, sont des facteurs possibles de croissance des nerfs (NGF) ainsi que de leur stimulation. La NGF est une protéine essentielle à la santé des neurones qui régulent l’information du cerveau, comme les perceptions sensorielles, comme le toucher, la température la douleur et surtout la mémoire.

Un potentiel très prometteur sur la prévention et l’accompagnement de la maladie d’Alzheimer. 

Ce champignon  est également un puissant inhibiteur d’Helicobacter pilori, une petite bactérie intra-gastrique à l’origine d’atrophie gastrique, d’ulcères et de cancers. Il agira, dans ce cas, sur la reconstruction de la muqueuse gastrique et participera à la baisse de l’inflammation. Par ce même effet trophique et anti-inflammatoire qui optimise l’absorption digestive et réduit le risque de carences.

La posologie recommandéeEn comprimés : 250 mg, trois fois par jour, matin, midi et soir, accompagnés d’un grand verre d’eau.

En poudre :  une ou deux cuillerées à café rases, selon les besoins, diluées dans un grand verre d’eau très chaude sont recommandées. Laissez infuser quelques minutes.

Hericium erinaceus 1 - Copie

Sources :

https://www.plantes-et-sante.fr/encyclopedie/hericium-le-champignon-de-la-memoire

https://nootropique.fr/page/article/479/criniere-de-lion-super-champignon/

A propos Laurence Lebrun

Pharmacien, herboriste, depuis plus de 25 ans, ma passion pour les plantes médicinales m’a permis de voyager à travers les cinq continents et de m'intéresser tout particulièrement aux savoirs traditionnels des plantes médicinales et aromatiques. J'ai acquis une bonne part de mon expérience botanique, en étudiant pendant plus de 10 ans les savoirs traditionnels des amérindiens d'Amazonie Equatorienne, en Amérique du sud.
Cet article, publié dans adaptogènes, antioxydant, champignon médicinal, comestible, cuisine santé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Un Super champignon pour vos neurones : Le yamabushitake ou crinière de lion

  1. Monique F dit :

    merci infiniment Laurence …je note je note…
    et à propos de plantes ,je viens de faire la connaissance du mucuna …connaissez vous ?
    bien cordialement
    MF

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Monique, oui j’ai entendu parler que les graines de mucuna pruriens etaient utiliser comme antidépresseur et dans la maladie de parkinson

      J'aime

      • Monique F dit :

        Merci Laurence pour votre réponse ,c’est effectivement une personne atteinte de la maladie de Parkinson qui m’en a parlé et j’ai décidé de l’essayer comme antidépresseur ,en remplacement du millepertuis que j’évite dès que le soleil apparaît ….
        En fait ,je vous posais cette question car , d’après ce que j’ai vu , c’est un produit utilisé dans l’Ayurveda …

        Aimé par 1 personne

      • Monique F dit :

        même si on ne souffre pas de déclin cognitif ,ce champignon « crinière de lion « me semble vraiment très interessant pour de nombreuses pathologies , finalement assez courantes …merci ,Laurence ,de nous l’avoir fait découvrir ….

        Aimé par 1 personne

      • C’est mon but faire découvrir des plantes et champignons qui peuvent guérir ou tout simplement ont des usages traditionnels

        J'aime

  2. Carole dit :

    Je découvre ce champignon, il est impressionnant !
    Bonne soirée 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Mélanie C dit :

    Bonjour,
    Je souhaiterai avoir des informations sur ce produit (posologie dans le cadre d’une reconstitution de myéline).
    Pourrais-je vous contacter ?
    Bien cdt

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s