Un fruit incontournable de l’automne : Le Kaki

 

 kaki

Dès que l’automne apparaît, on peut apercevoir dans des jardins des plaqueminiers au feuillage rougi porteurs de très beaux fruits de couleur rouge-orangé.

Mais qui est donc un plaqueminier ?

Le plaqueminier du Japon ou Diospyros kaki appartient à la famille des Ebénacées. C’est l’arbre à kaki. Il est originaire d’Extrême Orient

arbre-kakiCet arbre peut atteindre 8 à 10 mètres de haut, il porte de grandes feuilles oblongues, des fleurs blanches axillaires solitaires qui s’ouvrent en été.

Le fruit est une très grosse baie de la forme d’une pomme, il est recouvert d’une pelure très fine qui masque une chair tendre et sucrée.

Avant leur maturité les fruits gorgés de tannins portent une saveur acre. Ils ne doivent être cueillis qu’après la chute des feuilles car c’est la marque de leur maturité. Ils peuvent en général se conserver (à l’abri de la chaleur et du froid) jusqu’en février.

 Les propriétés thérapeutiques du kaki ne sont pas négligeables.

Si l’on résume les données de médecine populaire, on trouve : calmant, fébrifuge, antiémétique, laxatif. Si l’on mange à tous les repas des kakis pendant leur saison de maturité, on fait fuir la constipation.fruit-kaki

Si l’on s’intéresse à la littérature scientifique et aux essais réalisés en général par des chercheurs asiatiques, d’autres propriétés voient le jour :  les tannins du kaki retardent l’absorption des sucres et réduisent l’hyperglycémie postprandiale, principalement au travers de l’inhibition de l’alpha-amylase.

Les extraits de kaki en diminuant l’obésité par l’inhibition de l’activité de la lipase pancréatique. Les polyphénols qu’ils contiennent (acide ellagique, catéchine, prodelphinidiol …), sont des apports bénéfiques dans l’accompagnement des maladies chroniques.

Certains composés terpénoïdes extraits (acides coussarique et bétulinique) ont montré un réel potentiel antiinflammatoire.

Beaucoup plus anecdotique, ils seraient capables de détoxifier le sang après morsure de serpent.

Les points forts d’un fruit rouge-orangé ?

Il renferme des quantités importantes de carotènes, lycopène, xanthine.

Il contient des vitamines pour booster immunité, résistance aux radicaux libres et autres agresseurs : vitamine A, Vitamine C

Mais les feuilles ont un grand intérêt également :

Il faut les récolter au printemps, bien souples, tendres et garnies de sève, puis les faire sécher sur des clayettes ventilées à l’ombre :

-Pour lutter contre les irritations stomacales (enfants et adultes) : faire une infusion contenant une pincée de feuilles de kaki, deux feuilles de laurier cerise … et boire une tasse tiédie de cette infusion.feuille-kaki

-Pour faire fuir le spectre de l’insomnie et de la nervosité : faire une infusion comportant une poignée de feuilles de kaki séchées et hachées, ajouter un morceau de gingembre, une cuillère de miel. Filtrer, boire aussitôt.

Cette boisson peut être utilisée pour calmer les nausées engendrées par le stress.

Cathy

Cet article a été publié dans arbres utiles, comestible, herboristerie, phytohérapie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Un fruit incontournable de l’automne : Le Kaki

  1. Carole dit :

    A plusieurs reprises, j’ai goûté ce fruit qui ne m’a pas vraiment convaincu.
    Je vais essayer à nouveau, il est bon pour la santé 🙂
    Merci, bon dimanche 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Et puis c’est un fruit délicieux avec une texture très particulière. Sa chair est légèrement gluante, à la fois douce et moelleuse avec une note astringente près de la peau. Il est très fragile mais on peut le ramasser un peu avant maturité pour l’avoir bien net et le laisser s’attendrir dans la cuisine. Il se mange à pleine bouche ou plus délicatement à la petite cuillère. Il a un goût léger et précis mais d’une matière unique et rare parmi nos fruits.
    Merci Cathy pour cette analyse bien renseignée.

    Aimé par 1 personne

  3. Agnès dit :

    Très intéressant Cathy! Merci!
    Mon voisin me porte gentiment ses kakis dès qu’ils sont mûrs mais…. je suis comme Carole, franchement, je n’ai pas trouvé ça bon.
    Même à l’extracteur de jus, je lui trouve un goût fade et râpeux à la fois…
    Mais à la fois ça m’agace car l’arbre est tellement généreux…

    Aimé par 1 personne

  4. malyloup dit :

    ça fait très envie, merci cathy!
    par contre, habitant le nord-est de la france, il n’y a pas de tels arbres ds ma région 😦

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s