La carotte sauvage, un légume oublié, l’ami du foie et l’allier des peaux matures


carotteAu mois d’août
, la carotte sauvage envahit les champs et le bord des routes. Vous serez séduit par ses belles ombelles blanches. 

Son nom latin (Daucus carota), elle appartient à la famille des Apiaceae, plus connue sous le nom d’ombéllifères. 

C’est l’ancêtre de notre carotte cultivée de couleur orange qui fait aujourd’hui le régal de nos plats!!!

Le mot « Daucus« , vient du grec daukos, qui signifie « j’échauffe », dû à ses propriétés médicinales.

Cette plante annuelle ou bisannuelle pousse au bord des chemins  ou dans les champs.

Ses fleurs blanches sont regroupées en ombelles, très serrés, avec une minuscule fleur rose pourpre au milieu. Seule la carotte parmi les centaines d’espèces d’ombellifères, présente cette caractéristique.IMG_20150814_125026

Elle fleurit de juin à septembre. A maturité, les rayons de l’ombelle se contractent et l’inflorescence prend l’aspect d’un nid.

Voici un astuce pour la reconnaître facilement; il suffit de  froisser ses feuilles ou de déterrer la racine, son odeur  caractéristique de  carotte, vous permettra de ne pas vous tromper ! 

Attention de ne pas confondre la carotte sauvage avec la ciguë (Conium maculatum), plante vénéneuse et mortelle qui a causé la mort de Socrate

La carotte sauvage est couverte de poils rêches tandis que la ciguë est parfaitement lisse.

Tout est comestible dans  la carotte sauvage !

  • La racine de la carotte sauvage est utilisée crue (si elle est jeune) ou cuite comme la carotte cultivée.
  • Les feuilles se mangent également crues ou cuites.
  • Les fleurs peuvent parfumer la farce des volailles.
  • Les fruits, à odeur de poire servent pour aromatiser les desserts au chocolat.
  • Les graines,  comme aromates pour les potages, les ragoûts.

Une recette du le vinaigre de carotte: laisser macérer les fruits dans du vinaigre de cidre ou de vin blanc pendant un mois. Un régal subtil pour vos vinaigrettes.

Ses propriétés médicinales

En phytothérapie

Les graines sont diurétiques et carminatives. On les emploie en infusion dans  le cas de rétention d’urine et de digestions difficiles. Une cuillère à café pour un litre d’eau.

Le graines comme celles du fenouil et de l’anis sont galactagogues. On l’utilisera en infusion pour l’allaitement (2 à 3 tasses par jour).

En aromathérapie

L’huile essentielle de carotte sauvage est peu connue et pourtant cette huile  a de nombreuses propriétés médicinales. Un vrai trésor !

Elle est obtenue par distillation par entraînement à la vapeur d’eau des graines ou des parties aériennes fleuries.

Cette huile essentielle incolore obtenue à partir des graines ne permet pas de préparer la peau au soleil. Elle ne contient pas de béta-carotène (qui donne la couleur orange de la carotte). Seule la racine en macérât huileux est riche en béta-carotène et permet cette action de prévention. Le macérât huileux de carotte est obtenu après macération de la racine de carotte cultivée dans de l’huile d’olive ou de tournesol.

Les principaux constituants responsables des propriétés médicinales de huile essentielle sont :

  • Carotol : 30 à 60 %
  • alpha-pinène : 3 à 12 %
  • sabinène : 1 à 15 %
  • béta-caryophyllène : 6 à 7 %

En usage interne, elle est un régénérant et stimulant hépatique :  L’ami du foie fatigué. Action DETOX garantie !

L’huile essentielle de carotte sauvage est dépurative pour le foie et les reins. Elle est conseillée pour stimuler ces fonctions. Elle participe aussi à la régénération des cellules hépatiques. Ses propriétés drainante et dépurative lui permettent aussi bien une utilisation cutanée que par voie orale. Elle purifie la peau et la débarrasse des toxines par l’action detox du carotol, un des composants de son huile essentielle.

Conseil d’utilisation: 1 goutte d’huile essentielle de carotte sauvage le matin sur un sucre, ou un comprimé neutre, à prendre sous forme de cure d’une vingtaine de jours.

En usage externe, elle est un  tonique et régénérant des cellules cutanées : l’allier antirides des peaux matures.

Son action circulatoire permet la régénération cellulaire et le raffermissent des tissus. Elle rafraîchit le teint et lutte efficacement contre les taches brunes liées au vieillissement de la peau.

Un incontournable pour améliorer les troubles vasculaires comme la couperose, les varicosités, l’eczéma.

Conseil d’utilisation : Pour les rides, la peau fatiguée et terne,  les taches de vieillesse : diluer l’huile essentielle de carotte sauvage dans de l’huile de noyau d’abricot ou de rose musquée, pour le corps à 5%, pour le visage à 3%.

Je vous invite à découvrir l’hydrolat de carotte sauvage pour un traitement tout en douceur. Il possède les mêmes propriétés que l’huile essentielle.

En usage interne : Chaque jour, mélangez 1 cuillère à soupe dans 1 litre d’eau, à boire tout au long de la journée en cure de 20 jours lors des changements de saisons. Pour detoxifier votre foie
– En tisane : ajoutez 1 cuillère à café dans une tasse d’eau tiède ou chaude. 

En usage externe: C’est un anti-inflammatoire, (irritations et les rougeurs), un régénérant et tonique cutané

Du fait de ses propriétés de régénération cutanée, l’hydrolat de carotte est tout indiqué pour les peaux dégénérées et fatiguées ainsi que pour les peaux couperosées.

Conseil d’utilisation : En lotion ou en vaporisation sur la peau de votre visage après les avoir nettoyés.

Au niveau énergétique

L’hydrolat de carotte sauvage est utile pour rééquilibrer les troubles émotionnels et énergétiques liés aux peurs qui entraînent un besoin excessif d’être rassuré et sécurisé et un manque de confiance en soi.

Il est également apprécié en cas de difficulté à vivre le moment présent et à partager.

Tous ces troubles émotionnels  sont souvent liés à une fatigue du foie. L’hydrolat va travailler à plusieurs niveaux, c’est une vraie thérapie holistique, c’est-à-dire qu’il soigne et cherche à équilibrer l’entité Corps-Esprit.

Laurence

A propos Laurence Lebrun

Pharmacien, herboriste, depuis plus de 25 ans, ma passion pour les plantes médicinales m’a permis de voyager à travers les cinq continents et de m'intéresser tout particulièrement aux savoirs traditionnels des plantes médicinales et aromatiques. J'ai acquis une bonne part de mon expérience botanique, en étudiant pendant plus de 10 ans les savoirs traditionnels des amérindiens d'Amazonie Equatorienne, en Amérique du sud.
Cet article, publié dans Aromathérapie, comestible, cuisine santé, detox, ethnobotanique, foie, herboristerie, Huiles essenteilles, plantes aromatiques, plantes médicinales, plantes utiles, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour La carotte sauvage, un légume oublié, l’ami du foie et l’allier des peaux matures

  1. Carole dit :

    Elle serait parfaite pour moi !

    Aimé par 1 personne

  2. lessen-ciel dit :

    Merci, C’est une super huile essentielle, je l’utilise en synergie pour une beauté de l’intérieur …( hihi! ) …miroir mon bô miroir ! Je plaisante mais je suis fan… Bonne soirée .

    Aimé par 2 people

  3. Merci Laurence pour cet article très complet. Jusqu’il y a peu je ne connaissais même pas l’existence de l’huile essentielle de carotte sauvage. J’ai vu sur un autre blog qu’on pouvait l’utiliser en cosmétique. Mais là… c’est encore mieux! Elle est dans la sélection de mes 50 pour mon défi, du coup, j’essayerai bien une petite cure detox. J’en avais envie/ besoin depuis quelques temps, mais d’habitude c’est l’ortie que je choisis. Ce sera une première.

    Aimé par 2 people

  4. Parfait , j’ai bien hâte d’avoir les résultats de votre cure detox avec la carotte sauvage

    J'aime

  5. A reblogué ceci sur L'essen-Cielet a ajouté:
    L’automne est bel et bien là et bientôt le changement d’heure donc voici un petit article qui va vous ramener du baume au cœur et corps… La carotte, vous dis-je ! Bonne découverte … Cat.

    J'aime

  6. Carole dit :

    Je voulais acheter cette huile pour mes soins beauté ! Merci pour toutes ces informations, je ne m’en lasse pas ! Bonne journée !

    Aimé par 1 personne

  7. Virginie dit :

    Je ne connaissez pas du tout !!! Bon par contre douée comme je suis je suis capable de la confondre avec la plante mortelle 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s