Bleu bleu comme les fleurs de chicorée sauvage !!!!!

Vous avez été nombreux à reconnaitre les fleurs de chicorée sauvage ou amère (Cichorium intybus )

Elle appartient à la famille botanique des Astéracées.

Dans les campagnes françaises, on l’appelle « laideron », la « pôvre  », à cause de son allure rabougrie. Mais, pas grave, pas grave, car l’herboriste Maurice Mességué, qui ne manquait jamais d’assaisonner son discours d’un brin de chauvinisme mâle, a écrit en parlant de la chicorée que « comme les femmes, les plus humbles plantes sont parfois les plus riches en vertus cachées ».

La chicorée sauvage est une plante vivace à belles fleurs bleues. C’est une plante dont on consomme les jeunes pousses et les fleurs en salades, les feuilles cuites à l’eau comme des épinards. Les racines torréfiées d’une sous-espèce de cette chicorée étaient employées pour préparer une boisson proche du café. Il y a un demi-siècle, le café était souvent remplacé par de la chicorée.

Propriétés médicinales 

Très proche du pissenlit dont elle partage l’amertume, la chicorée possède sensiblement les mêmes propriétés. C’est une plante « nettoyante » et ce n’est certainement pas un hasard si elle arrive si tôt au printemps, après qu’on ait passé un long hiver à s’encrasser l’organisme.

Tonique, apéritive, dépurative, la racine a servi à soigner la jaunisse, la congestion du foie, les obstructions des viscères, les affections de poitrine et toutes les maladies où il est nécessaire de purifier le sang. Légèrement laxative, elle serait également efficace en cas d’indigestion. Riche en inuline – un sucre complexe qui n’est pas absorbé par l’organisme – elle est utile aux diabétiques.

Bonne pour le foie à des doses raisonnables, elle lui est nocive à doses élevées. Il paraît d’ailleurs que, jadis, lorsque l’on voulait simuler une jaunisse, on en prenait de fortes doses. Le blanc de l’oeil et la peau, prenaient alors une teinte jaunâtre des plus alarmantes, ce qui vous permettait d’obtenir sur-le-champ le congé de maladie tant souhaité.

Autrefois, on préparait un sirop laxatif pour les enfants à base de racine de chicorée et de rhubarbe.

Le jus a été employé à la place des feuilles ou de la racine.

Feuilles et racines se préparent en décoction à raison de 1 ou 2 cuillerées à soupe de plante hachée par tasse d’eau. Amener à ébullition, puis laisser infuser 15 minutes. Prendre 2 ou 3 tasses par jour.

On prend une cuillerée à soupe de jus, dilué dans un demi-verre d’eau, matin et soir.

En voie externe, on appliquait les feuilles froissées sur les enflures, les inflammations en général et celle des yeux en particulier. Les personnes souffrant de larmoiements persistants s’en voyaient grandement soulagées.

Les fleurs de chicorée font parties des 38 élixirs floraux du Dr Bach. C’est la fleur de l’amour sincère. Pour tous ceux qui sont possessifs, protecteurs à l’excès et qui ont besoin de contrôler les autres, la chicorée sauvage vous aidera à aplanir ces rapports trop excessifs. L’élixir de chicorée sauvage (permet de relativiser les rapports humains, si vous avez tendances à être critique avec vos proches, à les diriger vous arriverez plus facilement à leur manifester un amour désintéressé.

Laurence

Source : https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HerbierMedicinal/Plante.aspx?doc=chicoree_hm

A propos Laurence Lebrun

Pharmacien, herboriste, depuis plus de 25 ans, ma passion pour les plantes médicinales m’a permis de voyager à travers les cinq continents et de m'intéresser tout particulièrement aux savoirs traditionnels des plantes médicinales et aromatiques. J'ai acquis une bonne part de mon expérience botanique, en étudiant pendant plus de 10 ans les savoirs traditionnels des amérindiens d'Amazonie Equatorienne, en Amérique du sud.
Cet article, publié dans comestible, elixir floral, herboristerie, plantes comestibles, plantes médicinales, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Bleu bleu comme les fleurs de chicorée sauvage !!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.