Cet été, sublimez vos cheveux avec l’huile d’un palmier amazonien : l’ungurahua

Oenocarpus_bataua

L’ungurahua ( Oenocarpus bataua) est un grand palmier à tronc unique (15-25 m de haut), son tronc  peut atteindre  15-25 cm de diamètre à hauteur d’homme.  Il pousse  en haute Amazonie ( Equateur, Brésil, Guyane ….)

Ses  feuilles  sont  longues ( 3 à 10 m) , pennées très ascendantes et aux folioles régulièrement et très joliment disposées.

Il produit des petits fruits ronds ou ovoïdes de la taille d’une prune noire pourprée, à la chair huileuse comestible, et des infructescences qui ressemblent un peu à de gigantesques queues de cheval ( très reconnaissable dans la forêt amazonienne).

Ce palmier est largement utilisé à travers tout le bassin amazonien par les populations amérindiennes,  pour son bois, ses fibres et ses fruits comestibles.

La pulpe du fruit  mince et huileuse a un goût semblable à  du chocolat.

Il est habituellement trempé avant de manger pour ramollir la pulpe. le fruit de l’ungurahua est utilisé dans les boissons et les glaces.

Des études scientifiques récentes ont montré les propriétés  anti- oxydantes  du fruit ( dû essentiellement à sa richesse en polyphénols).

Ils l’ont comparé à l’ACAI (Euterpe oleracea) et  les résultats de tests ont montré l’ungurahua avait une activité antioxydante plus forte que l’acai

Peut être un jour le nouveau super fruit à la mode ? 

 

Suivant le pays où il est récolté , il aura des noms vernaculaires différents , par exemple

  • au Brésil , il est connu sous le nom de Bacaba,
  • en Guyane :  Patawa ou Seje
  • en Equateur Ungurahua 

 

 

Traditionnellement, l’huile est extraite en écrasant les fruits dans l’eau , en portant le tout à ébullition et en recueillant l’huile  qui surnage à la surface du liquide.

Aujourd’hui  pour l’industrie alimentaire et cosmétique, l’huile est obtenue par pression à froid des graines,  elle est de couleur jaune-verdâtre semblable, avec peu de saveur et d’odeur.

Cette huile a une composition chimique très proche de celle de l’huile d’olive.

  • Acide Linolénique (oméga 3) : 0.1 – 0.7%
  • Acide Linoléique (oméga 6) : 1 – 2.5%
  • Acide Oléique  (oméga 9) : 80 – 82%
  • Acide Palmitique : 11 – 12%
  • Acide Stéarique : 2 – 3%
  • Acide Laurique : 6.6%
  • Acide Palmitoléique : 0.5 – 1%

Sa composition unique lui permet de pénétrer le cheveux pour l’assouplir, le réparer et le faire incroyablement briller tout  en gardant l’apparence de leur  couleur naturelle.

Elle a un incroyable pouvoir émollient grâce à sa concentration en acides gras essentiels, en stérols végétaux et en acides aminés.

Pataua1

Ces propriétés sont renforcées par la haute capacité d’absorption de l’huile d’ungurahua qui lui permet de pénétrer au coeur de la fibre capillaire pour renforcer le cortex du cheveu.

En parallèle, l’huile d’ungurahua restaure l’équilibre naturel et la teneur optimale en huile du cheveu et du cuir chevelu : la chevelure n’est pas allourdie, le cheveu gagne en corps et en volume, la fibre est nourrie, brillante et hydratée.

L’huile d’ungurahua est  une huile sèche, elle ne laisse pas de film gras sur la peau, puisqu’elle s’absorbe rapidement.

 

C’est le secret de la chevelure épaisse, souple et brillante des femmes  Quichua  et Shuar dans la forêt tropicale d’Amazonie Équatorienne.

Conseils pour un usage cosmétique :

  • soin des cheveux colorés, secs, cassants ou abîmés
  • pour lutter contre les frisottis et les cheveux ternes
  • soin du cuir chevelu, notamment n cas de pellicule ou de cuir chevelu sec, d’irritation, de démangeaisons
  • Pour traiter la chute de cheveux en stimulant et régénérant le bulbe capillaire
  • soin du corps grâce à sa haute capacité d’absorption qui ne laisse pas de film gras
  • soin des peaux sèches et déshydratées

L’huile d’ungurahua a aussi le grand avantage d’être  inodore !

Pour sublimer vos cheveux cet été, pourquoi  ne pas essayer l’huile d’Ungurahua?

Et voici pour mémoire quelques conseils pour avoir des cheveux en santé toute l’année :

Les amis incontournables de vos cheveux : Une alimentation équilibrée, des huiles végétales, des huiles essentielles et surtout de l’ortie, attention ça pique !!!

Laurence

Source :

Rezaire, A., Robinson , J. (Auteur de correspondance), Bereau, D., VERBAERE, A., Sommerer, N., Khan, M., Durand, P., Prost, E. (2014). Amazonian palm Oenocarpus bataua (« patawa »): Chemical and biological antioxidant activity – Phytochemical composition. Food Chemistry, 149, 62-70. DOI : 10.1016/j.foodchem.2013.10.077

A propos Laurence Lebrun

Pharmacien, herboriste, depuis plus de 25 ans, ma passion pour les plantes médicinales m’a permis de voyager à travers les cinq continents et de m'intéresser tout particulièrement aux savoirs traditionnels des plantes médicinales et aromatiques. J'ai acquis une bonne part de mon expérience botanique, en étudiant pendant plus de 10 ans les savoirs traditionnels des amérindiens d'Amazonie Equatorienne, en Amérique du sud.
Cet article a été publié dans Amazonie, arbres utiles, huile cosmétique, huiles végétales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Cet été, sublimez vos cheveux avec l’huile d’un palmier amazonien : l’ungurahua

  1. Carole dit :

    Il me faut cette huile !
    Avec la piscine, j’ai les cheveux secs, c’est une horreur.
    Bonne soirée, bises.

    J'aime

  2. Cette huile est très intéressante merci Laurence et il faut l’utiliser avant ou après le shampoing ou peut-être en masque ! Bisous et belle journée

    Aimé par 1 personne

  3. Tout dépend de la nature de ton cheveux si très secs, cela reste une huile même si elle est pas trop grasse, Je la mettrais en « masque avant le shampoing

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s