L’Inca inchi ou Sacha inchi, le Trésor ou l’Or des Incas

inca ichi lianeL’Inca Inchi ou Sacha Inchi (Plukenetia volubilis) est une plante grimpante que l’on trouve à l’état sauvage dans la région amazonienne ou sur les flancs de la cordillère des Andes du Pérou.

Elle appartient à la famille botanique des Euphorbiacée, connue pour sa richesse en plantes alimentaires comme le manioc ou  en graines oléagineuses comme le ricin.

C’est une plante semi-ligneuse (liane), vivace  avec des fleurs mâles et femelles, des feuilles alternes, pointues  en forme de cœur. Les fruits sont des capsules de 3 à 5 cm de diamètre, formées par 4 lobes à 7 lobes contenant des graines aplaties  brunes oléagineuses.

inca inchiLes graines, très concentrées en acides gras (notamment en omégas 3 et 6), sont aussi connues comme la cacahuète des Incas. Cette plante a probablement été cultivé par les Incas il y a 3000 ou 5000 ans. On en a retrouvé des échantillons dans les tombes incas  et sur des poteries  qui représentent le fruit et les branches du Sacha inchi.

De  nos jours ce sont les  peuples amazoniens qui utilisent traditionnellement les graines ou l’huile de Sacha inchi pour des applications cosmétiques, alimentaires et médicinales.

Par exemple, les Yaguas d’Amazonie péruvienne  mélangent  l’huile de sacha inchi avec la farine de la graine et préparent  une crème spéciale pour revitaliser et rajeunir la peau.

Les amérindiens Secoyas, Amueshas, et Boras, consomment les amandes grillées pour récupérer leur force et comme un reconstituant après l’effort. Avec l’huile, ils frottent leur corps pour soigner les douleurs musculaires et les rhumatismes.

Les graines et l’huile d’Inca Inchi, sont encore peu connus en Europe.

Par contre , elles sont déjà  la source de toutes les convoitises et  surtout un exemple de biopiraterie des savoirs autochtones.

En 2008, un brevet avait été déposé par des entreprises cosmétiques françaises pour les usages cosmétiques de l’huile d’inca inchi.

Ce brevet a  été annulé grâce au combat des  indiens  de la communauté Ashaninka et d’associations qui défendent le droit des peuples autochtones.ashaninkas

Malheureusement, cela ne veut pas dire que les retombées économiques vont bénéficier seulement  aux populations amérindiennes du Pérou.

Cette plante est déjà cultivée en Chine  et en Asie du Sud Est à  grande échelle…

 

Si vous devez en acheter, je vous conseille de privilégier l’origine Péruvienne, issue de l’agriculture biologique et de petites coopératives de paysans amérindiens.

Un véritable trésor à découvrir  pour votre bien être ! 

Usage alimentaire

Les études scientifiques récentes  (Université Cornell US, 1980) confirment les qualités nutritionnelles exceptionnelles des graines de Plukenetia volubilis.

Aucune autre huile (végétale ou animale) ne contient naturellement  des teneurs en acides gras insaturés (oméga 3 ,6 et 9) et en vitamine E dans de telles proportions :

• Oméga 3 (49% en moyenne)
• Oméga 6 (34% en moyenne)
• Oméga 9 (9% en moyenne)
• Antioxydants : vitamine E 170mg/litre.
• 60% de l’amande dégraissée est une protéine complète digestible à 96%, très riche en acides aminés dans les proportions idéales pour la santé.

Je vous conseille de remplacer les cacahuètes grillées de l’apéro par des amandes grillées d’inca inchi !

Les Oméga -3-6 et -9 contenus en grande quantité dans l’huile de Sacha Inchi (92%), aident à réduire le cholestérol.

L’huile de Sacha Inchi a un goût et une saveur agréable  de petit pois ou de cosse de haricot, elle est délicieuse en cuisine.

Je vous invite à l’ incorporer dans la vinaigrette de vos salades ou directement sur les légumes.

En  la consommant crue, sans cuisson, elle gardera toutes ses  propriétés bénéfiques pour la santé.

Usage cosmétique 

L’huile de Sacha Inchi est particulièrement adaptée pour prendre soin des peaux irritées, sèches et matures.

Elle contient  plus de 45% d’oméga 3,  elle est donc particulièrement intéressante pour les peaux nécessitant un apport en oméga 3.

Elle stimule fortement la régénération et l’activation cellulaire, favorise le métabolisme de la peau ainsi que son élasticité. Cette huile régule, en outre, la kératinisation et pénètre rapidement.

Cette huile est apaisante et très efficace pour les peaux très sèches ayant une tendance à faire des squames ou des rougeurs et irritations à répétitions, il s’ agit d’ une huile  » sèche non grasse »  qui pénètre particulièrement bien l’épiderme et ne laisse aucun film gras. Elle permet d’apaiser les petits problèmes de peau tout en laissant une odeur délicate et agréable.

De plus, elle protège la peau des agressions extérieurs telles que le vent ou encore le soleil par exemple et l’ hydrate en profondeur.  Il s’agit d’ une huile enrichie en anti-oxydant naturel (vitamine E), c’est un bon anti-âge pour les peaux matures.

Une petite recette « Huile premières rides pour peau mixte ou mature »:

Verser de l’huile d’inca inchi dans le creux de la main et ajouter 1 goutte d’huile essentielle de géranium. Faire pénétrer en douceur sur le visage, le cou et le décolleté.

Pour les femmes enceintes et allaitantes, utiliser l’huile d’inca inchi seule sans huile essentielle.»

Une huile aux propriétés insoupçonnées  et prometteuses!

En 2015, une étude scientifique in vitro  a démontré les propriétés  antibactériennes de l’huile Sacha inchi sur le staphylocoque doré  de la peau  (Sacha Inchi Oil Plukenetia volubilis L., effect on adherence of Staphylococus aureus to human skin explant and keratinocytes in vitro. Gonzalez-Aspajo G, Belkhelfa H, Haddioui-Hbabi L, Bourdy G, Deharo E).

Une solution naturelle pour soulager les personnes qui souffre d’eczéma atopique ?

HV_IncaInchi_100ml_FREn terminant, voici un petit clin d’œil pour ladrôme laboratoire… C’est une de leur nouveauté pour  l’automne.

Bonne découverte amazonienne 🙂

Laurence

 

 

 

 

A propos Laurence Lebrun

Pharmacien, herboriste, depuis plus de 25 ans, ma passion pour les plantes médicinales m’a permis de voyager à travers les cinq continents et de m'intéresser tout particulièrement aux savoirs traditionnels des plantes médicinales et aromatiques. J'ai acquis une bonne part de mon expérience botanique, en étudiant pendant plus de 10 ans les savoirs traditionnels des amérindiens d'Amazonie Equatorienne, en Amérique du sud.
Cet article a été publié dans Amazonie, cuisine santé, huile cosmétique, huiles végétales, plantes comestibles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour L’Inca inchi ou Sacha inchi, le Trésor ou l’Or des Incas

  1. Agnès dit :

    Formidable Laurence!
    J’en avais entendu parler mais je ne l’ai jamais vue à la vente.
    Pour l’eczéma atopique, je te remercie encore pour la formule que tu m’avais conseillée pour ma fille, son eczéma s’est totalement apaisé, puis a disparu!
    J’ai une question par rapport aux amandes d’inca inchi, est-ce que le fait de les griller ne leur fait pas perdre de leur intérêt nutritionnel ?
    Merci Laurence, je sens que je vais l’essayer sous toutes les coutures cette plante.

    J'aime

    • Bonsoir Agnès, je suis contente pour ta fille et son eczéma. Pour les qualités nutritives des amandes grillées, je pense pas que les bons oméga soient affectés, les minéraux non plus. Par contre pour les vitamines c’est sur qu’elles sont abîmées.

      J'aime

  2. Carole dit :

    A se procurer très vite !
    Merci Laurence 🙂

    J'aime

  3. Merci pour cette découverte ! Belle nuit Laurence

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s