Les pervenches

 

Comme promis, voici  la réponse à la devinette de la semaine dernière

La  « petite pervenche «  du nom latin « Vinca« vient de vincere qui signifie « vaincre », la plante conserve ses feuilles durant l’hiver; minor « petit » , à petites fleurs.

wp-1458210642711.pngLa pervenche, plante magique, fleur poétique, avec ses jolies fleurs bleues  que l’on trouve dans les sous-bois et les jardins.

Appelée violette de serpent ou violette des sorciers, c’est une liane vivace qui a la particularité de produire deux sortes de tiges: celles qui rampent sur le sol pour progresser et celles qui se dressent pour porter leurs fleurs vers la lumière. Les feuilles, persistantes, sont opposées, glabres, vert foncé, non découpées. Les fleurs sont constituées de 5 pétales qui s’épanouissent et se séparent au bout d’un petit tube. Elles fleurissent pratiquement toute l’année de février à octobre.

Il existe plusieurs espèces de pervenches, du genre Vinca, toutes de la famille des Apocynacées: la Vinca minor, la Vinca major et la Vinca difformis, différentes principalement par leur taille et leur habitat. La grande et la moyenne pervenche (major et difformis) sont des espèces plutôt méditerranéennes, alors que la petite pervenche préfère le nord de la Loire et l’Europe centrale.

La petite pervenche est la plus souvent utilisée en phytothérapie. Connue pour ses vertus médicinales dès le Moyen-Age, ses lettres de noblesse lui ont été données par Mme de Sévigné qui, en 1684, la conseillait à sa fille, Mme de Grignan, pour traiter une affection pulmonaire.

Les feuilles de la petite pervenche  contiennent des tanins, de la vitamine C, du calcium, du sodium, du potassium, de l’acide formique, des hydrates de carbone entre autre , mais surtout des alcaloïdes dont la vincamine.

L’importance thérapeutique de la vincamine réside dans sa faculté d’abaisser la tension artérielle (effet hypotenseur) et de dilater les vaisseaux (effet vasodilatateur). Elle agit essentiellement sur l’irrigation du cerveau, provoquant à ce niveau un accroissement du débit sanguin et de l’oxygénation. Ces effets s’accompagnent d’une action fortement protectrice sur les capillaires.

La petite pervenche est utilisée pour traiter les troubles neurologiques, liés notamment à la sénescence et trouvant leur origine dans une mauvaise circulation artérielle dans le cerveau : troubles de la mémoire, de la concentration, de la vision et de l’audition. Elle diminue également les vertiges et les pertes d’équilibre.

En usage externe, elle a des propriétés  anti-inflammatoires, hémostatiques et cicatrisantes.

La petite pervenche est contre-indiquée chez la femme enceinte et les personnes atteintes de tumeurs cérébrales.

Ce sont les feuilles qui contiennent les principes actifs. Elles peuvent être cueillies à n’importe quel moment de l’année, puisqu’elles sont toujours vertes. Vous pouvez les utiliser aussi bien fraîches que séchées. Dans ce cas, il suffit de les laisser dans un local aéré. La pervenche, en séchant, prend une odeur douce et agréable.

Un conseil de prudence : 

Si vous utilisez les feuilles en usage interne , elles seraient toxiques pour le foie et les reins. Faites bien attention à la dose et pas d’usage prolongé sans avis médical.

  • Pour une tisane:

Faire une décoction avec 60 g de feuilles sèches pour 1 litre d’eau, 2 à 4 tasses par jour entre les repas.

  • Pour un usage externe:

Faire une  décoction concentrée, et l’utiliser en gargarisme pour lutter contre les angines. Les compresses imbibées de décoction et les cataplasmes (de feuilles fraîches) peuvent être placés sur les seins (engorgement laiteux), les plaies refermées (pour activer la cicatrisation) et les ecchymoses.

Lors d’une promenade, si vous vous blessez légèrement, le saignement peut être stoppé en écrasant quelques feuilles de pervenche et en appliquant leur suc.

Une recette en herboristerie traditionnelle

vin de pervencheLe vin tonique de pervenche 

Ingrédients :

  • 15g de fleurs
  • 15g de jeunes pousses
  • un verre d’eau de vie
  • 1 litre de vin rouge
  • 200g de miel

  Laissez macérer 10 jours.

C’est un excellent tonique amer et fébrifuge.

http://www.lesdelicieuxsortileges.fr/2016/02/vin-des-sorciers.html

En cosmétique
pervenche

La petite pervenche a des propriétés adoucissantes, régénérantes et tonifiantes.

On l’utilise pour ses vertus astringentes, antiseptiques et détergentes.

On retrouvera la petite pervenche comme actif comsétique dans :

  • des shampooings pour cheveux fins, mous et plats,
  • des lotions pour cheveux abîmés et fragiles, des soins pour cheveux gras
  • des crèmes adoucissantes pour les mains
  • des gels tonifiants pour le contour des yeux
  • des produits démaquillants

En cuisine 

Les fleurs sont comestibles , je vous conseille une recette  du livre « Saveurs printanières de fleurs sauvages« , de Annie-Jeanne et Bernard Bertrand, aux éditions de Terran

La crème de pervenche un régal pour les yeux et le goût!

crème de pervenche

 

 

http://terredesherbes.over-blog.com/article-creme-de-pervenche-48671284.html

 

 

 

Attention ne pas confondre la petite pervenche  avec sa cousine tropicale  

pervenche de madaLa pervenche de Madagascar, anciennement Vinca rosa, a changé de nom botanique pour devenir Catharanthus roseus.

La pervenche de Madagascar a été acclimatée dans la plupart des pays tropicaux: Inde, Brésil, Vietnam…

En médecine traditionnelle, on utilisait la « pervenche de Madagascar » pour soigner le diabète et l’hypertension.

Elle est aussi connue pour ses propriétés « coupe faim« , comme vermifuge, pour soigner les piqûres de guêpes et désinfecter les plaies.

En infusion , elle a des propriétés  antipaludique et diurétique.

En plus de ces propriétés, cette jolie pervenche est anticancérigène et antileucémique.

Parmi ses composants, la vincéine, la vincristine, la vinorelbine et la vinblastine sont souvent considérées comme les substances médicamenteuses les plus importantes découvertes au cours de ces dernières décennies.

La vinblastine est particulièrement active  dans le traitement de la maladie de Hodgkin, la vincristine de son coté est active dans les leucémies aiguës de l’enfant.

 

Bon printemps!

Laurence

 

A propos Laurence Lebrun

Pharmacien, herboriste, depuis plus de 25 ans, ma passion pour les plantes médicinales m’a permis de voyager à travers les cinq continents et de m'intéresser tout particulièrement aux savoirs traditionnels des plantes médicinales et aromatiques. J'ai acquis une bonne part de mon expérience botanique, en étudiant pendant plus de 10 ans les savoirs traditionnels des amérindiens d'Amazonie Equatorienne, en Amérique du sud.
Cet article a été publié dans comestible, ethnobotanique, herboristerie, phytohérapie, plantes comestibles, plantes médicinales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Les pervenches

  1. Agnès dit :

    Vraiment super intéressant .
    Merci Laurence.
    Je me mets à la cueillette dés demain matin pour tester le vin et le shampoing .

    Aimé par 1 personne

    • Attention, si vous utilisez les feuilles en usage interne, elles seraient,suivant la dose bien sûr toxique pour le foie et les reins. Je crois que je vais le rajouter dans l’article. En usage externe aucun problème. Bonne ceuillette

      J'aime

  2. Laurent dit :

    Merci pour cette découverte ! Je ne savais pas qu’elle était comestible en plus !

    Aimé par 1 personne

  3. Carole dit :

    En plus d’être jolie, elle a plein de vertus cette fleur !
    Merci Laurence et bonne journée !

    Aimé par 1 personne

  4. Ping : Cette semaine, j’ai visité : | livres d'un jour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s