Un protecteur incontournable pour le foie. Le DESMODIUM adscendens

A la fin du mois d’avril, j’ai participé à la 3ème édition du Congrès des Herboristes à Toulouse. J’ai fait de belles rencontres.

Parmi les sujets passionnants abordés autour de l’herboristerie traditionnelle, deux conférences ont retenu mon attention, et je voulais les partager avec vous.

La première de Claude et Lydia Bourguignon, Co- directeurs du LAMS ( Laboratoire d’Analyses Microbiologiques des Sols) , sur :  » Le terroir : quelle influence sur la vertu des propriétés curatives des plantes médicinales « . Je vous conseille vivement de découvrir plus en détails leurs travaux et leurs livres.

La seconde conférence de Geneviève Bourdy, pharmacien, ethnopharmacologue et chargée de recherche à l’IRD ( Institut de Recherche pour le Développement), sur : « Des usages traditionnels de Desmodium adscendens à leur validation« . C’est toujours intéressant pour moi de voir que la recherche scientifique valide l’usage traditionnel des plantes médicinales.

desmodium-adscendensC’est le thème de mon article d’aujourd’hui : Le Desmodium adscendens 

Les propriétés de cette plante médicinales très répandue en Afrique équatoriale, ont été découvertes par le Dr Pierre Tubéry et son épouse dans les années 1970. Leurs recherches leur ont permis d’observer les effets positifs du desmodium sur des hépatites virales sévères.

C’est une plante vivace qui appartient à la famille  botanique des Fabaceae. Plusieurs espèces de desmodium existent dans le monde, mais c’est le Desmodium adscendens qui est le plus riche en  principes actifs.

Traditionnellement, les guérisseurs africains utilisaient les tiges et les feuilles en décoction pour soigner les hépatites, les allergies (asthme,rhinite, eczéma), mais aussi les morsures de serpents, l’épilepsie etc…

Le desmodium a une action régénératrice sur les cellules du foie, il Restaure, Régularise et Renforce la fonction hépatocytaire. Toutes ces propriétés ont été validées par des études scientifiques.

Un traitement avec une décoction de desmodium, permettra en quelques jours de faire disparaître les symptômes de l’hépatite (ictère ou jaunisse, nausées, maux de tête) et de normaliser le taux de transaminases dans le sang  (enzymes dont la concentration est anormalement élevée lors d’une inflammation du foie).

Le desmodium n’est pas un draineur hépatique, un cholagogue ou un cholérétique ( il n’ a aucune action sur l’évacuation de la bile), propriétés de l’ artichaut et du radis noir. Il a une action plutôt similaire au chardon marie.

On l’utilisera de préférence dans le cas d ‘hépatite toxique (médicaments, métaux lourds, alcool), d’hépatite virale A, B et C. Attention ce n ‘est pas un antiviral.

Les médecins le prescrivent de plus en plus en accompagnement des chimiothérapies (Phase aiguë , chronique, préventif ,curatif). Attention, il n’a aucune action anti cancéreuse et anti fibrotique.

Un autre usage traditionnel, validé par la recherche scientifique, c’est son emploi dans le cas de phénomènes allergiques : rhinites, asthme, toux, allergie oculaire, allergie digestive (gastrite). Son efficacité est démontrée quelque soit l’allergène et son lieu de manifestation. Il est recommandé de faire un pré-traitement en continu, il faut attendre 3 semaines environ avant d’avoir un effet optimum. Ce sont les décoctions  de la tige et des feuilles dans de l’eau qui sont les plus actives.

Le desmodium est contre indiqué aux femmes enceintes ou allaitantes. Il peut provoquer diarrhées et légères nausées qui disparaîtront à l’arrêt du traitement.

Attention aux interactions avec les médicaments. Je vous conseille de toujours informer votre médecin traitant ou thérapeute en cas de prise de desmodium.

Son mode d’emploi est simple:

Si vous voulez l’utiliser sous sa forme traditionnelle ; faire bouillir dans un litre d’eau 10 grammes de plante sèche avant floraison (tiges et feuilles) pendant 15 minutes puis filtrer. On obtiendra alors une boisson que l’on pourra consommer toute la journée. Continuez le traitement jusqu’à disparition des symptômes.

Vous pouvez aussi  le prendre sous forme d’un extrait sec en gélules ou en poudre (1350 mg /jour extrait sec aqueux atomisé ou lyophilisé). Pour les enfants, la dose sera de 225 mg d’extrait sec aqueux / jour / 10 kg de poids

Dans le cas de Chimiothérapie, il convient de commencer le traitement 2 jours avant la chimiothérapie et de le continuer pendant 7 jours. Il est recommandé de poursuivre le traitement entre les cures selon état hépato-digestif, ou en cas de métastases hépatiques.

Si vous voulez en savoir plus sur ce protocole d’accompagnement des chimiothérapies, je vous recommande de vous rapprocher de l’Association Solidarité pour le soutien aux Malades.

Cette association a été créée il y a plus de  30 ans, suite aux travaux du Dr Tubéry et de Mme J. Ragot sur le Desmodium adscendens.

Elle a pour mission d’informer les personnes malades et leurs familles, sur les bienfaits de certaines plantes issues de la pharmacopée africaine. Elle a également pour vocation d’accompagner les personnes qui ont besoin de retrouver le chemin de la santé en proposant des ateliers animés par des professionnels (musicothérapie,  sophrologie ect…)

http://www.solidaritemalades.fr

Merci à tous les herboristes pour ces deux belles journées enrichissantes!

A votre santé

Laurence

A propos Laurence Lebrun

Pharmacien, herboriste, depuis plus de 25 ans, ma passion pour les plantes médicinales m’a permis de voyager à travers les cinq continents et de m'intéresser tout particulièrement aux savoirs traditionnels des plantes médicinales et aromatiques. J'ai acquis une bonne part de mon expérience botanique, en étudiant pendant plus de 10 ans les savoirs traditionnels des amérindiens d'Amazonie Equatorienne, en Amérique du sud.
Cet article, publié dans ethnobotanique, foie, herboristerie, plantes médicinales, plantes utiles, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Un protecteur incontournable pour le foie. Le DESMODIUM adscendens

  1. Carole dit :

    Pour le foie, ma naturopathe me fait prendre le chardon marie. C’est bien ?

    J'aime

  2. alain dit :

    Bonjour Où se procurer desmodium ? Merci

    J'aime

  3. alain dit :

    Bonjour ; maladie auto-immune du foie ; que prendre ? Merci

    Aimé par 1 personne

  4. Ping : « Best of  des articles phyto-aromatiques 2015 | «Les conseils phyto-aromatiques de Laurence, Pharmacien Herboriste

  5. Francoise dit :

    Bonjour. J ai eu une hépatite médicamenteuse suite à un traitement pour ma thyroide avec un médicament j ai depuis les gammaGT trop élevés j ai demandé à mon endrocrinologue si le desmodium pouvait m aider elle ne connaît pas. Qu en penser vous ? A vous lire. Francoise

    J'aime

    • Bonjour,
      je pense que le desmodium est une bonne option pour votre problème, car il va vous aider votre foie. Attention acheter un desmodium de bonne qualité. Je vous conseille de vous rapprocher de l’association Solidarité malades, qui ont l’habitude d’accompagner les personnes qui ont ce genre de problèmes. Vois trouverez sur mon blog le lien sur la page Web de l’association.

      J'aime

  6. Mireille dit :

    bonjour Laurence le desmodium ascendens est-il plus efficace que le chardon-marie ou l’inverse?

    Aimé par 1 personne

  7. Mireille dit :

    Pour le foie et ses fonctions

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s