Allergies printanières, asthme : La Gemmothérapie, les bourgeons de cassis

Allergies printanières, asthme.

Des conseils au « rayon naturel » et en premier  QUID de la GEMMOTHERAPIE

Gemmothérapie, les bourgeons de cassis.

Qu’est-ce que la gemmothérapie ?

La gemmothérapie correspond à une méthode de drainage de l’organisme. Elle utilise des extraits de bourgeons de plantes et autres tissus embryonnaires en vue d’accompagner la désintoxication cellulaire.

La gemmothérapie est la technique de « thérapie » basée sur les propriétés médicinales des plantes, la plus récente.

Envie d’utiliser cette précieuse énergie venant du végétal ???

Les tissus embryonnaires végétaux (jeunes pousses, bourgeons, racines, radicelles) recueillis au printemps au moment de la croissance et de la division des cellules, contiennent la plus forte concentration en facteurs de croissance : auxines, cytokinines, gibbérellines = (hormones de croissance du végétal).

L’auxine stimule la synthèse de certaines protéines, la division du matériel cellulaire. Les cytokinines induisent la différenciation des bourgeons, sont activatrices dans la croissance et la division cellulaire. Les gibbérellines permettent la croissance, la levée de la dormance, le débourrement.

Le tissu embryonnaire offre un énorme spectre d’action que l’on ne retrouve ensuite que selon les parties du végétal extrait. Il représente donc une globalité énergétique vis-à-vis de l’accompagnement de certains états (allergies, asthme, inflammations, fatigue, mauvaise digestion, problèmes de peau, rhumatismes …).

Comment sont présentés les produits de la gemmothérapie ?

Les extraits sont préparés par macération du matériel frais dans un mélange 50/50 de glycérine et d’alcool. Après macération durant environ 3 semaines, la solution mère obtenue sera filtrée puis pourra subir des dilutions (dans la première décimale) avec de l’eau. L’alcool permet d’extraire les composés polaires et hydrophiles, la glycérine permet d’extraire les composés lipophiles. Un mélange eau/alcool/glycérine forme une émulsion enrichissant la biodisponibilité des actifs dans l’organisme.

Les propriétés des extraits en macérations glycérino-alcooliques sont très souvent utilisés dans des préparations synergiques de façon à augmenter la présence de composés bioactifs. Ces « phyto-complexes » sont utilisés pour pouvoir effectuer un drainage des toxines sans passer par les organes excréteurs.

Quel serait le mode d’action des tissus embryonnaires sur l’organisme ?

Les bourgeons végétaux auraient démontré une action stimulante pour la fabrication des éléments du sang, la destruction des éléments reconnus comme étrangers par l’organisme, la stimulation du système immunitaire.

Quelles sont les limites de la gemmothérapie ?

Comme pour toutes les pratiques qui peuvent être « taxées » de médecines alternatives, le manque d’information sur les études qui ont déterminé l’innocuité du traitement, pose la question de la sécurité d’utilisation par les patients. En général, ce manque d’études cliniques est accompagné d’un manque d’informations sur les facteurs intrinsèques et extrinsèques qui déterminent la qualité du produit. Mais la nature se définit en premier par ses critères de variabilité, et en conséquence on ne peut jamais affirmer que la production d’une année est similaire à celle de l’année précédente.

La gemmothérapie peut-elle soigner asthme et allergies respiratoires ?

NON  La gemmothérapie va permettre de renforcer le terrain, de booster le système immunitaire, de diminuer la fréquence et la quantité des antihistaminiques.

NON  La gemmothérapie ne peut pas se substituer à des traitements en désensibilisation, NON elle ne permet pas d’éradiquer totalement ces diverses manifestations MAIS de les atténuer, d’agir en prévention, d’apporter du confort à cette période printanière.

Les solutions contre ces maux récurrents ? Hormis la phytothérapie et en particulier la gemmothérapie, le départ sur une île déserte et sans végétation, il reste la scie sauteuse pour aller couper tous les bouleaux, platanes et autres … des parcs, forêts, jardin des voisins … l’avantage ? Les cellules des prisons ne doivent pas être beaucoup en contact avec la végétation, par rapport aux cellules de l’arbre respiratoire !

Pourquoi parler des bourgeons de cassis, en détoxication printanière ?

 

Des études ont montré que les bourgeons de cassis étaient actifs sur les glandes surrénales en augmentant la protection anti-inflammatoire, et en produisant un effet (cortisone-like), effet qui permet ainsi de diminuer la prise de corticoïdes par le patient allergique.

Un effet approchant de celui des corticoïdes, sans les inconvénients qui leur sont associés. Il faut aussi préciser que si les corticoïdes ont tendance à apporter des œdèmes en cas d’alimentation salée, les bourgeons de cassis ont une action diurétique, mais aussi articulaire. Ces propriétés apportent donc un accompagnement d’hygiène santé plus performante.

Mais ? quels sont les actifs qui confèrent l’efficacité à ces bourgeons ?

De nombreux flavonoïdes tels que la quercétine, la myricétine, l’isorhamnetine, le kaempférol mais aussi l’acide hydroxycinnamique, néo chlorogénique …

Des noms complexes qui couvrent une réelle activité anti-inflammatoire, une protection contre l’oxydation et la production de radicaux libres. Mais des composés tels que la quercétine ont révélés au cours d’études scientifiques de réelles potentialités d’action en mimétisme des antihistaminiques, car même à très faible dose elle est capable d’inhiber la libération d’histamine.

Donc pourquoi pas essayer d’éloigner le spectre des rhinites, éternuements, enrouements ???

 Cathy

Cet article a été publié dans plantes médicinales, système immunitaire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Allergies printanières, asthme : La Gemmothérapie, les bourgeons de cassis

  1. Agnès dit :

    Merci pour cet article Cathy.
    Je suis adepte de la thérapie par les bourgeons, notamment Aubépine et Pommier en ce qui me concerne, Cassis pour le terrain allergique d’un de mes enfants, Noisetier pour les problèmes pulmonaires de ma Maman, et je suis vraiment fascinée par les résultats….
    je me fournis chez un cueilleur des Pyrénées qui parle des arbres comme personne et qui m’a communiqué sa passion….

    Aimé par 1 personne

  2. Carole dit :

    J’utilise le cassis depuis 3 ans et c’est la 1ère année que je ne ressens pratiquement pas les effets du printemps.
    Bonne soirée.

    Aimé par 1 personne

  3. Bel article pédagogique sur la gemmothérapie.
    Même si nous manquons de recul sur ces éléments, l’observation de la nature nous donne des pistes sérieuses. C’est toujours intéressant de comprendre le phénomène originel. Merci Katie
    Pour les allergies, c’est un tout autre sujet dont je voudrais exclure le conseil de la prison, « le vent passe à travers les barreaux », comme dit Boris Vian (fin de l’herbe bleue). Le vent et les pollens avec.

    Aimé par 1 personne

  4. J’utilise, je conseille et j’apprécie les retours positifs de cette bébé cure qui est parfaite en traitement de fond. Belle journée

    Aimé par 1 personne

  5. gemmo dit :

    merci pour tous ces détails sur la gemmotherapie et ces bienfaits

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s