Le macérât huileux de millepertuis

Bravo à ceux qui ont trouvé :  c’est bien un macérât huileux de millepertuis ( Hypericum perforatum).

Le nom de millepertuis signifie mille trous, car il possède de petites glandes translucides et en observant les feuilles par transparence, ces glandes donnent l’impression d’une multitude de minuscules perforations.
On le nomme également  « Herbe de la Saint-Jean » car il est  traditionnellement cueilli le jour de la Saint-Jean (le 24 juin) C’est en effet à cette période que sa floraison est à son apogée.

On l’utilise en macération huileuse sur la peau pour soulager les douleurs, les démangeaisons et favoriser la cicatrisation.

Son macérât à une jolie couleur rougeâtre liée à la présence d’Hypericine, un puissant anti-inflammatoire, mais qui est  ATTENTION également photosensibilisant !

Ne jamais l’utiliser avant d’aller au s’exposer au soleil.
img_5891

La recette du macérât de millepertuis

Cueillir les fleurs fin juin , remplir de fleurs un bocal en verre transparent préalablement stérilisé.

Tasser un peu les fleurs, et ajouter de l’huile jusqu’à recouvrir les fleurs (huile d’olive, de tournesol, de noisette, ou une autre huile végétale).  La couleur rouge est plus éclatante si vous utilisez une huile jaune claire.

Fermer le bocal hermétiquement, et le placer si possible au soleil du matin.

Laissez macérer 3 ou 4 semaines, en remuant chaque jour, puis filtrer dans un tissu mousseline, en pressant bien la mousseline, afin de récupérer le maximum de l’huile macérée.

Voilà votre huile est prête à l’emploi, Vous pouvez l’utiliser telle quelle, sous forme d’huile de massage, ou y rajouter des huiles essentielles, selon l’effet désiré.

Les bienfaits du macérât de millepertuis

→ Apaise les brûlures, les irritations, les érythèmes fessiers, et les coups de soleil.
→ Adoucit la peau.
→ Anti-inflammatoire et antalgique, il apaise les douleurs liées aux rhumatismes, à l’arthrite ou l’arthrose. Il apaise également les douleurs musculaires et les névralgies.
→ Puissant cicatrisant, il favorise la régénération de la peau.
→ Antibactérien. Il désinfecte les petites plaies et limite les risques d’infections en cas de blessures légères.
→ Apaise les démangeaisons.

Je vous invite également à relire l’article de CATHY  sur le millepertuis

Le millepertuis, l’herbe des sorcières, l’herbe de la St Jean!

A propos Laurence Lebrun

Pharmacien, herboriste, depuis plus de 25 ans, ma passion pour les plantes médicinales m’a permis de voyager à travers les cinq continents et de m'intéresser tout particulièrement aux savoirs traditionnels des plantes médicinales et aromatiques. J'ai acquis une bonne part de mon expérience botanique, en étudiant pendant plus de 10 ans les savoirs traditionnels des amérindiens d'Amazonie Equatorienne, en Amérique du sud.
Cet article a été publié dans plantes aromatiques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le macérât huileux de millepertuis

  1. Agnès dit :

    Bonsoir Laurence.
    Merci pour cet article.
    Pour une patiente dépressive qui n’arrive pas à avaler gélule ou comprimé, je me demandais s’il était intéressant d’après toi d’appliquer l’huile de Millepertuis en massage sur quelques points d’acupuncture choisis en fonction de son état…?
    Merci Laurence

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s