Le Romarin et ses huiles essentielles

Crédit photo Laurence Lebrun

Romarin  : Pour rester dans mon domaine de prédilection, l’aromathérapie, je viens vous parler des 3 huiles essentielles de romarin que vous pouvez trouver : HE à cinéole, à camphre et à verbénone.

Pour cela il faut commencer par parler du chémotype déterminé pour chaque lot d’HE distillée.

Pour un même aspect physique quand on cueille certaines plantes comme le romarin et le thym et qu’on les distille, selon le lieu de pousse (terrain et enzymes, infra-rouges ou ultra-violets) le résultat biochimique obtenu sera différent et donc l’activité santé étant liée à la chimie, les bienfaits seront différents.

Il est nécessaire de bien lire vos étiquettes. Toutes les molécules des HE de romarins existent dans les 3 types d’HE mais voilà elles s’expriment plus ou moins et donc quand elles sont au plus haut de leur expression, elle donne le nom à HE.

Voici un tableau résumé et promis après je parle du quotidien ! Ct= abréviation de chémotype (soit le type chimique).

Chémotype Romarin CT camphre Romarin CT verbénone Romarin CT 1,8 cinéole
Provenance Provence Corse Maroc
Oxyde = 1,8  Cinéole  1,8 Cinéole ±30% 1,8 Cinéole ±10% 1,8 Cinéole ±50%
Cétone Camphre ±30% Verbénone 5% à 30% Camphre ±7% Camphre ±10%
Propriétés Décontractant, tonicardiaque, antalgique, antiinflammatoire Décongestionnant veineux Muco,lipo, urolytique Cholagogue, cholérétique détox, Draineur cholestérol Immunostimulant Mucolytique. Equilibrant système nerveux central. Infections broncho-pulmonaires, tonique circulatoire, régulateur hépatique pour enfant

Contre-indications : femme enceinte, allaitante, enfant de moins 6 ans, personnes épileptiques, précautions personnes âgées, personnes asthmatiques

Organe d’actions MUSCLE FOIE POUMONS
Actions Lumbago, Contracture musculaire, crampes, courbatures, tendinite, Rhumatisme, crise de goutte, maux de dents, jambes lourdes, varices, toux grasse, cellulite, aménorrhée, durillon, Drainage hépatique, mauvaise haleine, accompagnement hépatite virale, migraines hépatiques, assistant des bazookas,  hypercholestérol, leucorrhées, vaginite, sinusite, congestion pulmonaire, ménopause, fatigue nerveuse, dépression, mémoire, contrôle des émotions, angoisse, acné, séborrhée, chutes cheveux Bronchite, rhume, sinusite, otite, infections diverses, Douleurs tête, douleurs musculaires, varices,  stimulant concentration, fatigue, surmenage Chute cheveux, pellicules, cheveux gras, peau grasse

Votre foie en ce printemps (c’est sa saison) aurait peut-être besoin d’être régulé, épuré ou soutenu ?

En quelques gouttes vous pouvez y remédier : 1 goutte HE romarin CT verbénone (ou vb pour les intimes !) + 1 goutte HE menthe poivrée + 1 goutte HE carotte ou HE citron dans ½ càc d’huile d’olive aux repas 7 jours. Cure à renouveler si besoin.

Attention HE menthe poivrée ne convient pas pendant la grossesse, l’allaitement et pour les enfants de moins de 7 ans et les personnes épileptiques.

En période de covid ou autre infection n’hésitez pas à remplacer votre thé ou café du matin par une infusion de romarin plante en prévention et maintien de votre santé avec ou sans miel.

Crédit photo Laurence Lebrun

Pour finir sur une note d’optimisme : saviez vous que le romarin a acquis sa célébrité en entrant dans la composition de « l’eau de la reine de Hongrie » Isabella en 1370 ??

Cette décoction créée par un ermite, ou un ange selon les légendes, eut des effets prodigieux sur cette souveraine !

Agée de 72 ans, infirme, goutteuse, consciencieusement elle utilisa pendant 1 an ce breuvage à base de décoction ou d’alcoolat de romarin (entre autres) et elle aurait retrouvé beauté et forme !!

Tant est si bien qu’elle fût demandée en mariage par le roi de Pologne ! Et ils vécurent heureux et eurent, mais non n’eurent pas d’enfants !

Vous pouvez essayer de vous rapprocher de la formule en la simplifiant outragement en utilisant un mélange d’hydrolats : 100 ml hydrolat de romarin, 50 ml hydrolat de rose et 50 ml d’hydrolat de lavande vraie !

Il faudrait des pages et des pages pour raconter le romarin et ses vertus, alors à une prochaine fois pour un cours de cuisine au romarin !

Claudie

Cet article, publié dans Aromathérapie, detox, Draineur hépatique, huiles essentielles, Hydrolat, maladies respiratoires, plantes aromatiques, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le Romarin et ses huiles essentielles

  1. Merci Claudie, je suis ravie de te retrouver ici et de continuer à me perfectionner. 🙏😘 Catherine

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.