Deuxième devinette de l’avent

Je suis un mélange de vert et d’eau.

Mais attention mon huile essentielle peux être glaciale!!!!

Qui suis-je?

mentha_x_piperita.jpg

A propos Laurence Lebrun

Pharmacien, herboriste, depuis plus de 25 ans, ma passion pour les plantes médicinales m’a permis de voyager à travers les cinq continents et de m'intéresser tout particulièrement aux savoirs traditionnels des plantes médicinales et aromatiques. J'ai acquis une bonne part de mon expérience botanique, en étudiant pendant plus de 10 ans les savoirs traditionnels des amérindiens d'Amazonie Equatorienne, en Amérique du sud.
Cet article a été publié dans Aromathérapie, Huiles essenteilles, plantes aromatiques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Deuxième devinette de l’avent

  1. Sylvie dit :

    Bonjour Laurence,
    La menthe glaciale ?

    Aimé par 1 personne

  2. Lebrat Mikael dit :

    Ledron du Groenland ?

    Aimé par 2 personnes

  3. chatperleur dit :

    A priori, j’opterais pour la menthe poivrée.
    En effet, l’huile essentielle de menthe est plutôt glaciale.

    Aimé par 2 personnes

  4. Céline dit :

    Je pensais à la menthe poivrée ?!

    Aimé par 1 personne

  5. Menthe poivrée… bonne soirée

    Aimé par 1 personne

  6. Agnès dit :

    La menthe …. poivrée ?

    Aimé par 1 personne

  7. Carole dit :

    La menthe !
    Belle journée 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.