Le ciste

Comme promis je voulais vous parler plus en détails du ciste et de ses usages médicinaux. Mais Gilles sur son blog Books of Dante en parle si bien, que j’ai décidé de reblogué son article. Bonne lecture

[Books of] Dante

Ciste_fleur

Tout autour de la Méditerranée vivent plusieurs populations de cistes. En effet, ces plantes se comptent par dizaines d’espèces. C’est pourquoi les sources antiques le mentionnent ici ou là, alors qu’en réalité il s’agit de plantes quelque peu différentes. Si la botanique les distingue, on note cependant des emplois assez identiques, qu’on soit en Tunisie ou en Grèce.
Peut-être le premier, Hérodote rapporte que le ciste était déjà exploité de son temps. A l’origine on récoltait sur le poil des chèvres qui courraient les campagnes sèches et arides une substance poisseuse que secrète le ciste par temps chaud, le labdanum. C’est une coutume ayant apparemment perduré, puisque, plus tard, Dioscoride et Pline relatent des faits identiques. Durant l’Antiquité, la Crète est exportatrice de labdanum, autant dire que cette matière constituait alors une véritable manne. Le labdanum crétois (issu de Cistus villosus) fut tout d’abord récolté avec l’aide des…

View original post 1 216 mots de plus

A propos Laurence Lebrun

Pharmacien, herboriste, depuis plus de 25 ans, ma passion pour les plantes médicinales m’a permis de voyager à travers les cinq continents et de m'intéresser tout particulièrement aux savoirs traditionnels des plantes médicinales et aromatiques. J'ai acquis une bonne part de mon expérience botanique, en étudiant pendant plus de 10 ans les savoirs traditionnels des amérindiens d'Amazonie Equatorienne, en Amérique du sud.
Cet article a été publié dans plantes aromatiques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Le ciste

  1. Carole dit :

    Merci pour le partage. Bonne soirée Laurence.

    J'aime

  2. Je vous remercie beaucoup Laurence pour le… « rebloguage » (néologisme ?). Ce ciste qui fait du labdanum, c’est, comment puis-je dire cela ? Une forme d’arc-en-ciel énergétique. Je retrouve en lui des choses assez similaires avec le palo santo : « bizarrement », chacun y trouve et surtout y sent ce qu’il peut/veut 🙂

    J'aime

  3. La revue de Claire dit :

    Je connais la ciste en hydrolat

    J'aime

  4. Agnès dit :

    Merci Laurence.
    L’huile essentielle de ciste me plaît tellement…

    J'aime

  5. malyloup dit :

    merci pour le lien, Laurence, c’était passionnant!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s