La méditation en période de confinement

Nos vies sont fortement perturbées ces temps-ci avec le confinement obligatoire (en France du moins) et la crainte légitime des contagions dans le monde.

Avec la couverture médiatique constante sur la pandémie, essayer de rester zen peut parfois être difficile en cette période pour le moins déstabilisante.

Virus

Si vous ressentez une anxiété supplémentaire ces jours-ci en raison du coronavirus, dites-vous bien que vous n’êtes pas seul!

Plusieurs d’entre nous se demandent comment éviter que la panique s’empare de nous.

Personnellement, je ressens l’énormité de cette pandémie, j’ai des craintes pour mes proches et pour les personnes les plus vulnérables dans le monde sans oublier tous ces gens qui risquent leurs propres vies en cette période particulièrement éprouvante pour le personnel soignant.  

Chacun réagit différemment aux situations stressantes. La façon dont vous réagissez à l’épidémie peut dépendre de vos antécédents, de votre culture, de votre manière de voir la vie en général.

L’important ces jours-ci est de s’accorder quotidiennement un peu de temps pour soi. Non, ce n’est pas égoïste, ça fait parti de la même logique que « restez chez vous ». Plus vous serez en bonne santé, moins vous engorgerez les services médicaux, quelle que soit la raison.

Il existe de multiples exercices de méditation, voici mes préférées.

La méditation

Le covid-19 est un virus hautement contagieux et je ne dis pas que la méditation vous protégera contre elle. Cependant, plusieurs études ont démontré que la méditation peut renforcer le système immunitaire en influençant positivement les gènes impliqués dans le cycle infectieux.

Méditer

La méditation a fait ses preuves pour aider à gérer et à soulager l’anxiété. Non seulement cela aide à réduire les niveaux de stress, et donc potentiellement à améliorer le système immunitaire,  mais aide également les gens à gérer le pic d’anxiété qui vient avec le fait d’être au milieu d’une pandémie comme le coronavirus.

La méditation consiste à rester dans le moment présent, sans s’attarder sur le passé ou le futur, et à accepter nos sentiments et émotions comme parfaitement valables. Un beau contraste avec le fait de s’inquiéter de ce qui peut ou non se produire pendant cette pandémie.

Ce n’est pas le temps qui nous manque !

De mon côté, la méditation fait déjà parti de ma vie. Il m’arrive de ne pas être aussi assidu que je le voudrais, mais en général, j’essaie de prendre même quelques minutes par jour pour méditer.

Les gens me disent parfois qu’ils ne savent pas méditer. Je leur réponds : « Vous arrive-t-il de vous concentrer ? Si oui, alors vous savez méditer »

C’est quoi la méditation ?

En fait, le but premier de la méditation est de ressentir un profond bien-être général.

Si la méditation est nouvelle pour vous, voici quelques conseils pour commencer:

  • Essayez des méditations guidées qui peuvent vous aider. Il existe de nombreuses applications géniales sur le web. Sur YouTube par exemple, vous trouverez tout ce qu’il vous faut.

Deepak Chopra, Joe Dispenza ou Christophe André qui par exemple propose « L’instant présent » Méditation de pleine conscience guidée. https://www.youtube.com/watch?v=nXljvwHDsCw

  • Soyez bref mais régulier pour commencer. Puis augmentez progressivement le temps que vous passez à méditer.
  • Soyez patient et compréhensif avec vous-même. C’est parfois difficile au début, c’est frustrant même de ne pas réussir à enrayer les pensées qui insistent pour se pointer quand vous essayer justement de ne pas penser.
  • Faites-le régulièrement. Vaut mieux quelques minutes régulièrement que d’essayer « de temps en temps » des méditations plus longues.

Si vous méditez déjà régulièrement, il est bien de continuer la pratique. Si vous débutez avec la méditation, il ne pourrait pas y avoir de meilleur moment pour commencer!

Méditation par concentration

La méditation par concentration consiste à se concentrer sur un seul point. Cela implique de suivre son souffle, de répéter un mantra ou d’écouter un gong répétitif.  Dans cette forme de méditation, vous recentrez simplement votre conscience sur l’objet d’attention choisi chaque fois que vous remarquez que votre esprit vagabonde.

Grâce à ce processus, votre capacité de concentration s’améliore de fois en fois.

Méditation de pleine conscience

La méditation de pleine conscience consiste à observer les pensées qui vont et viennent. L’intention n’est pas d’éliminer les pensées ou de les juger, mais simplement d’être conscient de chaque pensée à mesure qu’elle arrive.

Grâce à la méditation de pleine conscience, vous pourrez voir comment vos pensées changent en fonction de votre état d’être du jour.

Comment méditer

Vous n’avez pas besoin d’aucun rituel particulier, ni d’allumer de l’encens ou une bougie. A moins que cela vous plaise bien sûr! Moi j’écoute une petite musique douce, mais pareil, ce n’est pas une obligation. L’important est d’être confortable là où vous avez choisi d’être.

En général, la façon la plus simple pour commencer à méditer est de se concentrer sur sa respiration.

Asseyez-vous ou allongez-vous confortablement.

Fermez tes yeux si vous le voulez. Ne faites aucun effort pour contrôler votre respiration. Respirez simplement, naturellement.

Concentrez votre attention sur chaque inspiration et expiration. Si votre esprit vagabonde, revenez à votre respiration.

Respirez consciemment pendant quelques respirations, vous remarquerez que vos sensations corporelles changent.

Maintenez cette pratique de méditation pendant deux à trois minutes pour commencer, puis essayez-la pendant de plus longues périodes.

Vous avez maintenant un bon outil pour traverser sereinement les prochaines semaines.

Voici un extrait d’un entretien avec Jiddu Krishnamurti au sujet de la pensée :

« Si vous observez soigneusement votre pensée, vous verrez que, bien que ses réactions soient très rapides, il y a des trous, des arrêts entre une pensée et l’autre. Entre deux pensées il y a une période de silence, laquelle n’est pas reliée au processus de la pensée. Si vous l’examinez, vous verrez que cette période de silence, que cet intervalle, n’appartient pas au temps, et la découverte de cet intervalle, sa pleine perception, vous libère du conditionnement. »

Bonne méditation 🙂

Di

A propos merveilleusespensees

Je m’appelle Di… Le pouvoir de la pensée a toujours occupé une place importante dans ma vie. Je suis convaincue que la base de notre bonheur est de bien penser.
Cet article, publié dans autres, detox, grippe, meditation, Pensées positives, système immunitaire, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour La méditation en période de confinement

  1. Cornelia dit :

    Je vais m’y mettre, car certaine que ça doit faire du bien de ne pas y penser durant un moment!!! Merci pour ces explications très claires 😊

    J'aime

  2. Anonyme dit :

    Tres bon article facile a comprendre et a mettre en pratique. Bonne santé à tous

    Aimé par 1 personne

  3. Brigitte Char dit :

    Merci ma cousine Diane toujours aussi claire dans tes paroles, prenez soins de Vous xxx

    Aimé par 1 personne

  4. claire bergeron dit :

    merci pour cet article…cheers, Claire

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.