La Monnaie du Pape, l’herbe aux écus

Cette fleur qui a illuminé ma ballade sur les bords de la Drôme est une lunaire annuelle ( Lunaria annua), appelée aussi Monnaie du pape  ou l’herbe aux écus.

Cette plante de la famille des Brassicacées ( famille botanique de la moutarde) est originaire d’Europe et du pourtour méditerranéen.

Vous  connaissez peut-être plus ces fruits dans vos bouquets secs !

En effet ces jolies fleurs mauves et parfumées laissent place, dans le courant de l’été, à des fruits ronds et plats en forme de disques qui, une fois secs, deviennent translucides et laissent apparaître, par transparence, les quelques grosses graines qu’ils contiennent.

On jurerait des pièces de monnaie… ou des pleines lunes, d’où l’autre nom vernaculaire de la plante : lunaire

Aucunes propriétés médicinales traditionnelles n’a été répertorié pour cette espèce de lunaria.

Usages culinaires
Les feuilles, les fleurs et les fruits avant maturité sont comestibles crus ou cuits. Les très jeunes fruits peuvent être conservés par lacto-fermentation.

Les racines et les graines, à la saveur piquante et amère, ont été utilisées comme épice en Europe. Les graines grillées permettent de préparer un bon thé.

Laurence

Sources bibliographiques

https://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/monnaie-du-pape-lunaire,1229.html

François Couplan, Le régal végétal: plantes sauvages comestibles, Editions Ellebore, 2009, p. 316.

Publicités

A propos Laurence Lebrun

Pharmacien, herboriste, depuis plus de 25 ans, ma passion pour les plantes médicinales m’a permis de voyager à travers les cinq continents et de m'intéresser tout particulièrement aux savoirs traditionnels des plantes médicinales et aromatiques. J'ai acquis une bonne part de mon expérience botanique, en étudiant pendant plus de 10 ans les savoirs traditionnels des amérindiens d'Amazonie Equatorienne, en Amérique du sud.
Cet article, publié dans épices, comestible, cuisine santé, Fleurs, printemps, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La Monnaie du Pape, l’herbe aux écus

  1. malyloup dit :

    j’avais reconnu car j’en ai plein mon jardin et j’adore faire des photos de ses fruits 🙂
    par contre je ne savais pas qu’elle était comestible, alors merci tout plein, laurence!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.